RSS

Potimarron et son lit de choucroute aux algues.

Voilà une recette hivernale que je vous invite à découvrir.

Grande fan du potimarron. J’adore les moments où il commence à s’installer sur les étals.

La choucroute arrive à peu près au même moment (le choux à choucroute crue).

J’ai eu envie de tester le mariage de ces deux saveurs.  Et je fus fort heureuse de cette découverte.

J’ai fais cuir mon potimarron à basse température. Puis je l’ai fait partir en semi- purée dans une casserole avec un fond d’eau, un fond d’huile d’olive, une cuillère de purée de sésame. Pendant 5 min à peine.

De ce mélange déjà fort agréable en goût. J’ai déposé tout cela dans mon assiette , j’y ai déposé de la choucroute au centre, et j’ai saupoudré le tout d’algues en paillettes . Avec un petit filet d’huile de colza par dessus.

Un vrai régal.

20161102_215136

 

Bonne adresse : ô Végétop à Chambéry

Aujourd’hui je voudrais vous partager une bonne adresse sur Chambéry.

20161017_142046

J’ai trouvé le concept vraiment bien pensé en plus.

En cherchant des adresses de resto bio sur Chambéry j’ai découvert une enseigne qui proposait dans le parc du Verney, un concept de charrette ambulante, un restaurant ambulant. Les personnes arrivent le matin avec leur charrette déballent , installent tables , chaises et commencent à cuisiner.

On cherchait l’enseigne LA CHARETTE DU POTAGER mais que nous n’avons pas vu ce jour là.

Et par la plus grande des synchronicités de l’Univers nous sommes arrivés devant cette charrette « ô végétop ». Une dame qui proposait jus à l’extracteur, smoothies, soupes crues , galettes de sarrasin avec des supers garnitures de type pesto d’algues etc. Les galettes sont garanties végétaliennes et sans gluten (la vrai recette des galettes quoi en bonne bretonne que je suis je m’y connais bien en galette. Malheureusement cette recette originale est souvent modifiée par ajout d’œuf ou de lait.)

Une dame adorable, souriante, qui aime ce qu’elle fait.

Des jus délicieux et qui sorte de l’ordinaire. Des smoothies aux gouts merveilleux

Une soupe crue qui était un vrai régal. J’ai pris une galette au pesto d’algue, hummmm . Je me suis régalée.

Le tout installé sous les magnifiques arbres du parc.

20161017_142053

Je ne peux que vous recommander cette adresse. Vos papilles y trouveront bien du plaisir et vous ferrez une très belle rencontre humaine.

J’ai en tout cas passer un très bon moment.

 

Mise en place accompagnements de santé holistique

Bonjour à tous.

J’avais annoncé que des nouveautés allaient prendre forme à la rentrée. Nous y voilà donc.

Je souhaite vous proposer des accompagnements en lien avec la santé et ceci  pour les différents problèmes de santé que vous pouvez rencontrer. Si cela sort de mes compétences je vous l’indiquerais tout simplement.

Nous regarderons ensemble votre problématique, vos examens médicaux,  la nutrition (car l’assiette peut corriger bien des soucis de santé) et si le besoin est je proposerais des conseils de plantes, de supplémentation en micro-nutrition, de fleurs de Bach, dans une vision holistique de la santé c’est à dire une vision globale.Je précise si le besoin est car il n’est pas toujours nécessaire de supplémenter, on peut corriger par l’assiette.

Je m’adapte à chaque personne, c’est à dire que je pars de là où vous êtes pour proposer quelque chose qui soit viable et qui puisse s’inscrire dans une durée. Mon but est de vous accompagner dans la santé, pas de vous imposer des frustrations. Nous regarderons ensemble ce qu’il est possible de mettre en place. Dans tous les cas je peux vous dire qu’il y a autant d’ajustements possibles qu’il y a de personnes, mais avec une base centrale.

Comprendre les causes afin de corriger les conséquences par la suite. Une manifestation clinique a toujours une cause de départ, il faut donc voir l’organisme comme un bel outil et revenir à l’origine du problème.

Ces accompagnements pourront se faire soit par skype, soit par téléphone. Le prix pour un entretien est de 50 euros. Comment se déroule l’accompagnement ? : Nous regardons ensemble par téléphone ou par skype la problématique,  je vous pose un certain nombre de questions sur vos habitudes alimentaires, vos habitudes de vie, votre santé. A partir de là j’en vois la trame qui se dessine, je vous la présente et je vous rédige ensuite par écrit l’ensemble de mes conseils que cela soit au niveau alimentaire que santé de façon générale.

Quelles sont donc mes compétences pour proposer cela?

Je suis Docteur en pharmacie, diplômée en octobre 2013. Je suis formée en phytothérapie/aromathérapie/homéopathie et possède l’équivalent du DU  de phytothérapie.  Ainsi que titulaire d’un DU de micro-nutrition, avec une spécialisation en micro-nutrition du sportif.

Je possède une très forte expérience en accompagnement de santé naturelle de part ma pratique professionnelle qui constitue mon quotidien dans différents domaines y compris de l’accompagnement en cancérologie et les problématiques de l’enfant comme les troubles de l’attention . (Je travaille dans une officine qui est très spécialisée dans tout cela) , je suis également formée en fleurs de Bach.

Dans mon parcours personnel je me suis passionnée de nutrition santé depuis mon entrée dans l’adolescence. Mon père étant très sportif j’ai dès ma plus tendre enfance reçu de riches notions d’alimentation santé, et j’ai de plus été élevée qu’avec une nourriture faite maison.

Je suis très sportive depuis mon enfance, et je pratique actuellement les trois épreuves du triathlon (natation, course à pied et cyclisme) ainsi que le yoga.

Sur le plan alimentaire je suis végétalienne depuis 2008(mais je n’impose pas mon végétalisme et je n’ai jamais interdit à quelqu’un de manger de la viande au cours de ma pratique bien au contraire je m’adapte et je vais alors inviter à diminuer la consommation de viande pour retrouver un équilibre santé, mais je n’interdis pas sa consommation), je suis une adepte de l’alimentation vivante, intolérante au gluten et au lactose. Et vous avez pu voir sur ce blog mes partages autour des jus verts, des smoothies verts et tout autre alimentation santé.

Au plaisir de vous accompagner dans une démarche de santé. N’hésitez pas à me contacter par le formulaire de contact  ICI

Vous pouvez me contacter pour tout renseignement (avant de faire un accompagnement global) et je serais ravie de vous répondre. Surtout n’hésitez pas à me poser vos questions.

Pour les habitants de la région Haute Savoie pour le moment je vais également prochainement proposer d’autres choses. Cela sera dans le soin via le toucher.

Je vais créer un site internet pour cette partie accompagnement et ainsi faciliter les échanges avec vous.

Merci de m’avoir lue et au plaisir de vous retrouver pour un accompagnement personnalisé.

equilibre-essentiel-slide-2

 

 
6 Commentaires

Publié par le 21 septembre 2016 dans Prestations, Qui suis je?, Santé ( au naturel

 

Smoothie vert du jour

Une petite recette de smoothie vert en ce jour afin de faire titiller les papilles. Cela fait un petit moment que je ne vous en ai  pas livrée.

Ce jour après une bonne sortie vélo j’avais une forte envie de smoothies à mon retour.

J’ai trouvé de très bonnes mangues l’autre jour avec une promotion fort intéressante.

20160814_201154

J’ai donc pris des mangues/ des kiwis jaune / des bananes/ un mélange de salade avec plein de jeunes pousse (épinard/roquette etc )

j’y ai rajouté des graines de chia.

Le tout au blender et voilà un bon repas de prêt.

C’est délicieux .

20160814_195255

 

 
2 Commentaires

Publié par le 14 août 2016 dans Non classé, smoothie

 

Mon équilibre entre le sport et l’énergétique.

Comme vous le savez le sport fait partie de ma vie et je dirais plutôt de mon équilibre de vie.  J’ai grandi dans un milieu très sportif, j’ai une famille de sportif. Un père cycliste, un frère athlète avec de nombreux titres à son actif.

Le sport a été pendant mes études la chose qui me faisait tenir, c’était ma bouffée d’oxygène. Au quotidien actuellement  chaque jour quasiment je m’entraine car c’est un équilibre pour mon corps, pour mon être global..

Les sports qui m’animent sont la natation, le vélo et la course à pied, ainsi que la randonnée.

A travers le sport j’ai aussi des objectifs, et mon objectif principal étant la pratique du triathlon. C’est un rêve de gosse et je m’y suis pleinement lancée dans l’enchainement du triplé cet été. Même si je pratiquais les trois épreuves séparément.

Cependant je ne peut pas m’entrainer comme je voudrais car je dois coupler en ce moment avec une fatigue énergétique.Je ne suis donc pas totalement au meilleur de ma forme en ce moment, mais je la retrouve pleinement après avoir traversé de gros nettoyage énergétique sur le premier semestre 2016.

Dans cette pratique, qui est l’accomplissement d’un rêve de gosse. J’ai beaucoup été voir des triathlons avec mes parents petite, je connais ce milieu . J’ai aussi la chance d’avoir mon frère qui se lance dans le triathlon également cette année aussi, donc on se soutient beaucoup tous les deux , et avec le soutien de notre papa dans le coaching des entrainements et celui de notre maman par ses encouragements.

La seule chose qui nous différencie c’est le regard sur la compétition.

Mon frère est dans cette recherche, moi beaucoup moins. Ma recherche est plus dans les sensations que j’y trouve et le plaisir que j’éprouve à travers ces épreuves.

LcdonAbLi

Si j’avais voulu pleinement et totalement me consacrer au sport dans mes loisirs, j’aurais pu et je serais à un niveau supérieur à mon niveau actuel. Mon niveau me convient personnellement au regard de ma pratique.

Mais cette recherche de compétitions, de performance toujours et encore et de sans cesse repousser mes limites c’était ne pas être en total accord avec mon être. Je l’ai fais pendant des années mais au final je négligeais une part de moi et ne m’écoutais pas pleinement.

Cette recherche de compétition permanente, c’était me prouver quelque chose d’une certaine façon mais si je continuais en ce chemin j’aurais alors négligé la part de moi de plus en plus criante : à savoir l’énergétique.

L’énergétique fait partie de ma vie depuis longtemps, au départ j’ai commencé à m’y intéresser car j’y étais appelée et surtout parce que je percevais des choses dans des lieux, en touchant des personnes, en recevant des messages de mes guides, etc. Tout cela je le gardais pour moi car j’avais trop peur d’en parler, puis petit à petit j’ai pu en parler avec des amis qui me comprennent mais également avec mes parents . En ce sens j’ai beaucoup de chance d’avoir leur soutien.

Depuis petite la santé m’a appelé, très rapidement la santé holistique ( j’avais 14 ans quand j’ai commencé à m’intéresser à cela) et je bosse d’ailleurs dans ce milieu où pour moi la santé holistique est importante. Au quotidien j’accompagne beaucoup de personnes en ce sens et je reçois leur gratitude profonde de les accompagner en ce chemin.

Mais mon appel vers le soins énergétique s’est fait de plus en plus criant en mon être au fil des années, et je ne pouvais donc pas  ignorer cette part de moi. Ma sensibilité est de plus en plus forte, mon magnétisme est en train d’exploser dans mes mains et prends une vitesse ultra rapide depuis le début 2016. Enfin je dirais à présent surtout que j’écoute profondément cette part qui m’a toujours fait un peu peur en moi, depuis très longtemps je sens des choses par le toucher et j’avais peur d’explorer cette part de moi.

magnétisme

2016 fut une année profonde en terme énergétique. Je me suis beaucoup connectée dans des lieux sacrés et dans des espaces de nature à fortes vibrations. J’ai passé beaucoup de temps dans des églises, des cathédrales. J’ai la chance immense d’avoir un ami très cher à mon cœur qui m’a accompagné dans ce chemin, qui m’a invité à me faire confiance dans mes ressentis. Et tout cela est loin d’être fini.

Je ferais un article très prochainement sur ce sujet : l’énergétique et ma connexion aux lieux sacrés.

L’énergétique me demande du temps, me demande de la canalisation, me demande aussi beaucoup de protection car étant hypersensible il m’est plus que vital de savoir gérer l’énergie en moi et autour de moi.

Mon aspect énergétique étant de plus en plus marqué, mon magnétisme explosant son potentiel actuellement, je vais commencer à donner des soins en ce sens dès la fin de l’été (j’en dirais plus au moment voulu) et cette part de moi je ne peux pas la négliger.

Donc oui si je le voulais je pourrais m’entrainer plus que ce que je fais actuellement mais cela serait renier cette partie de moi qui a plus que besoin d’être écouté.

Cela serait aussi renier à travers la compétition la connexion à mon féminin sacré qui est de plus en plus présente. Ces deux pôles sont un peu aux antipodes… Je vous invite à ce titre à lire le livre « Dans le ventre d’Eve » de Sylvie Bérubé ( un article arrive sur ce bouquin) qui m’a profondément touché et interpellé aussi dans ce chemin sur mon féminin. Cela fait un moment que je l’ai lu mais je n’ai pas eu l’occasion d’en faire un article pour le moment . Depuis un an mon écriture a été mise un peu en parenthèse pur différentes raisons mais elle reprend pleinement son chemin.

Donc oui le sport fait partie de ma vie et en fera toujours partie, mais l’esprit purement compétition j’en suis très loin aujourd’hui. Oui bien sur que j’ai des amis compétiteurs qui ne le comprennent pas mes choix . Au départ oui cela me faisait un peu mal de sentir cela mais à présent non car je sais que par mes choix je me respecte pleinement. J’ai trop négligé mon corps pendant plus de 8 ans de ma vie que je ne vais pas recommencer d’une autre façon.

L’énergétique me demande beaucoup de douceur avec mon être et cela passe aussi par le fait que lors des grosses périodes de nettoyage terrestre, et énergétique personnel, mon corps peut être moins disponible pour l’entrainement. Au départ quand je sentais ces fatigues de nettoyages il y a 4 ans ou 5 ans c’était difficile pour moi d’écouter ma fatigue car je la voyais comme une faiblesse. A présent c’est tout l’inverse je l’écoute pleinement et j’adapte donc mes entrainements en fonction de tout cela et c’est un parfait équilibre à trouver en chaque jour.

Si je renie cette partie de moi, de toute façon aujourd’hui cela m’est totalement impossible, je vais droit dans le mur par ce que je n’aurais pas accompli ma mission de vie. Je pratique déjà un peu le soin énergétique sur moi et sur autrui mais là réponse à un appel profond de mon être qui se vit et va se vivre de plus en plus pour se déployer pleinement.

Même si ces choix ont parfois du mal à être compris dans mon entourage sportif ils sont ceux pour quoi j’avance et choisir ce doux équilibre entre mes entrainements et mes pratiques énergétiques m’est primordial , pour être en accord avec l’intégrité de mon être.

Mais ce doux équilibre me permet aussi d’explorer des sensations nouvelles en entrainement et de progresser en associant l’énergétique et l’entrainement.

C’est donc un équilibre qui me convient dans mon chemin.

yin yang

 

 

 

 

 

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 5 août 2016 dans Non classé

 

Mon premier col à vélo …

En septembre dernier je me suis mise au vélo route. Le vélo ne m’était pas inconnu vu que je faisais tous mes déplacements à vélo lors de mes 7 ans d’études sur Nantes, ainsi que vers chez mes parents où je me déplaçais beaucoup à vélo.

Depuis longtemps je voulais m’acheter un vélo, j’ai attendu que cela soit le bon moment.

Mon papa est un grand passionné de vélo (pour donner une idée avant il faisait 22000 kms de vélo par an…non non je ne rigole pas)

Un jour en 2011, la veille d’une épreuve de 300km pour lui je lui avais demandé que l’on parte faire du vélo ensemble lui et moi,  lui avec son vélo de course et moi avec mon VTT. Bien entendu je n’avais pas son rythme mais il m’a fait bien m’entrainer ce jour là. Nous avions fait 50 kms avec beaucoup de côte. Et oui le Finistère est loin d’être plat.

Je me suis tout simplement régalée et cela a été le déclenchement de cette envie.

En septembre je me suis donc achetée mon vélo, avec les bons conseils de mon papa en matière d’équipement (shimano ultégra/compact pour les connaisseurs)

20160615_151758.jpg

J’ai roulé en septembre environ 300kms sur les routes du Finistère dont un entrainement avec mon papa.

Puis de retour ici j’ai fais entre septembre et le décembre 2 sortie ici et 3 dans le beaujolais puis l’hiver a pris la relève.

J’habite dans un col de montagne donc qui dit sortie dit descente pour commencer sur 12km mais aussi remontée ensuite.

Ma première sortie de 70km ici j’ai direct inclus la remontée , j’en ai eu du dur, et j’ai du faire deux arrêts dans la montée. J’avais mon genou qui me faisait mal. Je venais de me faire 5 jours de cyclo-camping et suite à un mauvais réglage de selle j’avais tapé dans le genou.Donc je mettais arrêté chez moi et non au sommet , mais j’en avais bien assez pour ma première sortie en montagne.

Puis une deuxième sortie toujours ce problème de genoux. Une troisième sortie et dernière pour 2015 le 25 décembre.

Depuis je n’avais pas touché le vélo, la météo hivernale ne le permettant pas, puis la météo printanière n’étant pas propice sur mes jours de repos.

Entre temps j’ai fais du cyclocamping en avril sur les terres Suisses avec 2500m de dénivelé positif (au total ) et en Juin sur le côté Gard/ Ardèche avec 2000m de D+ , avec des côtes de plus de 3km (en cyclocamping cela fait son affaire tout de même🙂 )

Ce jour je suis donc partie sans savoir ce que cela allait donné dans les jambes. Une sortie de 56 km au programme avec pour finir l’ascension du col de Plaine Joux, sur un dénivelé de 850 m positif. Je me sentais bien dans le col de bonnes jambes, ca montait bien (face à mon niveau bien entendu car je ne tentais pas de suivre les 3 hommes qui ont pu me doubler)

Pendant mon parcours je suis passée devant la cascade de l’Arpenaz

la géologie de cette cascade est assez impressionnante. Je me suis baignée une fois au pied de cette cascade sous le jet c’est puissant là bas. D’ailleurs cette cascade est surnommée la cascade des Dieux.

D’ailleurs je ne sais pas ce que vous y voyez moi j’y vois un coeur : le coeur de la vie avec au centre le poumon de la terre.

j’aime beaucoup cette cascade.

20160615_16253320160615_162537

Malgré un dernier pignon qui sautait par moment, tout s’est merveilleusement bien passé, et pour rajouter de la difficulté je ne suis pas passée par le chemin classique mais à un moment un chemin qui contourne et où les montées sont plus raides. Je suis arrivée là haut . J’étais bien et contente de moi. c’était mon premier col plein avant les prochains qui suivront

20160615_192207

20160615_184628

vue à Plaine Joux ce jour

Comme quoi ce n’est pas forcément s’entrainer dur dur sur une activité qui fait progresser, je n’ai pas touché le vélo depuis décembre et je monte beaucoup mieux qu’à ce moment là .Le cyclocamping certes m’a bien aidé je pense vu les montées que notre parcours comportait. Début d’année je me suis beaucoup reposée également. Point indispensable à la progression. Ce n’est pas forcément la charge d’entrainement qui fait progresser mais bien un juste équilibre.

 
 

Audio documentaire : Louis Claude Vincent , bio-électronique,eau, vaccin et cancer

Ce soir je souhaite vous partager une conférence audio très très riche de Louis Claude Vincent au sujet de la bio-électronique, de l’eau, des vaccins et du cancer.

Cette conférence date de 1980 mais elle est d’une grande richesse et transformé en audio en ce début 2016.

Je vous invite vraiment à l’écouter tant le contenu est noble.