RSS

ma rencontre avec la naturopathie

11 Oct
Petite présentation de la naturopathie

C’est un système médical complet et cohérent qui mise avant tout sur la stimulation des mécanismes naturels d’autoguérison du corps. Les interventions du naturopathe visent à activer, nourrir et renforcer ces mécanismes plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes.
Parmi les outils privilégiés de la naturopathie on note la phytothérapie, la nutrition (qui inclus également l’approche par le jeûne , les monodiètes etc) l’aromathérapie, les techniques de relaxation et de gestion du stress. 

Ses origines
Elle se rattache fortement à la tradition médicale de la Grèce Antique. Avec pour fondements le Corpus hippocratus dont les principaux points sont les suivants :
Primum non nocere – D’abord ne pas nuire. Les symptômes d’une maladie telle que la fièvre , peuvent être des manifestations d’un processus de guérison. Leur suppression pure et simple n’est donc pas la solution et cela peut même causer plus de mal que de bien. On va donc favoriser le processus naturel de guérison et non le contrer.
Vis medicatix naturae – La nature recèle son propre pouvoir de guérison.
La nature est bien faite, et face à la pathologies , le corps possède une capacité à préserver sa santé et la rétablir quand il l’a perdue. Et ceci est possible par les forces de vie présentent dans tout organisme. Le rôle du médecin ou du thérapeute consiste à faciliter l’accès à ces forces en découvrant et en éliminant les obstacles qui s’y opposent.
Tolle causam – Découvrir et traiter la cause. Le médecin doit rechercher les causes de la maladie plutôt que de tenter d’en supprimer les symptômes. La maladie est vue comme l’aboutissement ultime d’un dérèglement particulier.Agir sur les causes de ce déréglement permet alors de rétablir l’équilibre naturel.
Docere – Enseigner. Guider  son patient sur la voie de la guérison et l’aider à préserver sa santé de façon naturelle. Les thérapeutes apportent les clefs  pour prendre soin de soi-même et prendre en charge son propre processus de guérison, selon les principes suivants :
  • L’approche holistique. L’individu est vu dans son ensemble.
  • La maladie est le fruit d’un ensemble complexe d’interactions entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel, et le thérapeute informe le patient qu’il devra intervenir sur chacun d’eux.
  • L’alimentation. Comment se nourrir de façon à obtenir tous les nutriments nécessaires à sa santé, afin d’éviter de recourir à des médicaments de synthèse ou à des interventions chirurgicales.
  • La prévention. Comment agir sur son environnement et son mode de vie afin de maximiser ses forces et son bien-être et, au bout du compte, de réduire les risques de maladie.

Ma vrai rencontre
J’ai commencé à m’intéresser à cela en Janvier 2008.
Malgré une alimentation ultra saine et diététique, très forte tendance végé (vu que je ne prenais du poisson que deux fois par semaine). Pas d’aliments raffinés, pas de plats en sauces, ni fritures, ni pâtisseries diverses etc., tout en fait maison, beaucoup de légumes.
A cette période j’étais toujours dans ma remontée, mais je n’arrivais pas à voir le bout. Et j’ai donc vu cette naturo pour avoir ces conseils. Mes efforts étaient en vains.
Après lui avoir indiqué mon alimentation, mon mode de vie, elle m’a dit « ben dis donc en tout cas il y a de très bonnes bases dans tout cela, et c’est bien rare que les gens que je reçois ont déjà cette approche, et encore moins à votre âge ». prise de sang excellente.
Elle m’a parlé de mauvaises combinaisons alimentaires notamment sur les fruits et autres aliments.
Nous avons ensuite abordé l’équilibre acide base, car il est clair que j’étais dans un état déminéralisé, je suis de nature neuroarthritique (terrain déterminer en fonction de la constitution morphologique, et aussi avec l’iridologie.) Cette iridologie a vraiment révélé des points forts, une vraie force énergétique  et un très bon potentiel, mais une déminéralisation.
Les signes cliniques étaient caractéristiques. Ainsi que des signes sanguins.
Donc à partir de là nous avons travaillé sur les points à modifier pour rééquilibrer mon terrain. Ce n’était que des petits changements à faire mais qui ont été une vraie révélation. Gestion du stress interne et léger rééquilibrage alimentaire pour corriger le terrain. Dans le prolongement des conseils de mon homéopathe, elle m’encourageait à supprimer le Gluten et les produits laitiers.
J’optais donc pour l’approche Seignalet. (Tiens un sujet serais bon aussi la dessus).
Donc un vrai travail de terrain, elle m’avait conseillé quelques produits à prendre si je voulais, mais que ce n’était pas du tout obligatoire et la préférence était pour une cure de quinton. C’est d’ailleurs le seul produit que j’ai pris.
Je vais parler dans un  post demain de cet équilibre si précieux.
Le fait d’avoir rééquilibrer ce terrain m’a permis de mieux assimiler ce que je mangeais et là j’ai vraiment remonté la pente niveau poids.
Par la suite on a décelé une intoxication au mercure, du fait de symptômes que je ressentais. Après le diagnostic n’est pas certains car je n’ai pas fait les analyses hyper poussée pour le savoir. Mais une forte probabilité. (Un sujet sera dédié aux intox par les métaux lourds)
Je m’en suis détoxiqué avec l’aide de séance de Iashy dôme dont je vous mets un lien explicatif.
iyashi-dome
Cette naturopathe m’a vraiment apporté énormément dans ma reconstruction.
Elle connaît parfaitement mon alimentation et ne s’y ai jamais opposé.
J’avais déjà rencontré une naturopathe sur les conseils d’une tante, il y a plusieurs années, mais je ne l’avais pas trouvé au point du tout.
Et dans quelques années c’est moi qui sera naturopathe, après mes études,  en attendant je m’auto forme et j’en connais déjà un bon morceau tant sur les médecines naturelles, l’aspect alimentaire, la gestion du stress, l’anatomie physiologie humaine (merci pharma), les pathologies.
Et vous connaissez vous  cette approche de la santé?
 

5 réponses à “ma rencontre avec la naturopathie

  1. livingfoodist

    12 octobre 2010 at 808 31

    Merci Sabrina pour ce bon résumé !On attend tous avec impatience le post sur l'équilibre acido/basique ;-)Bisous

     
  2. indiantigre

    12 octobre 2010 at 1212 46

    Merci à toi, il arrive arrive

     
  3. francoisxavier91400

    13 octobre 2010 at 1907 11

    Pour Seignalet je comptais aussi faire un petit article dessus car ce livre m'a beaucoup aidé :)En tout cas chapeau pour toutes tes connaissances. Une article sur la gestion du stress serait bienvenu également 🙂

     
  4. indiantigre

    13 octobre 2010 at 1907 39

    rien ne t'empêchent d'écrire un truc dessus et comment tu l'as interprété

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :