RSS

équilibre acido basique (partie 1)

12 Oct
Je vous remets en forme un article publié il y a deux ans et demi
Je l’ai un petit peu refondu .
Et le voilà l’article tant attendu
La partie 1 va traiter
 de ce qu’est l’acidité et ses conséquences
la partie 2 elle traitera des moyens d’y remédier.
  L’équilibre acide base, qu’est ce que c’est ?
Notre Ph sanguin est maintenu constant entre 7,35 et 7,45. Notre corps est programmé pour vivre dans cet équilibre, et il ne  tolère  que de très faibles écarts.
Par conséquent tout écart important peut engendrer de graves troubles de la santé.
En dessous on parle d’acidité, et au dessus d’alcalinité.
Qu’est ce que l’acidité ?
On mesure l’acidité par le pH (potentiel Hydrogène) .
L’échelle de mesure va de 0 (totalement acide) à 14 (totalement basique). A 7 le pH est neutre .
Mais attention cette neutralité est une valeur prise en chimie, mais à l’intérieur du corps la neutralité sanguine est légèrement différente.
*Le pH du sang doit impérativement rester entre 7,35 et 7,45. Toutes variations aura des conséquences, et si la variation est trop importante elle peut conduire au décès.
Pour vous faire une idée on parle de variation pour des dixièmes. Vous êtes à 6,9 ben vous êtes dans un piteux état, vous entrez en état de coma, puis c’est l’arrêt cardiaque. L’inverse est également vrai pour les montées trop hautes de pH mais avec des signes différents :extrême irritabilité, tétanies, convulsions.
D’où l’importance de cet équilibre au sein de notre organisme.
Le pH sanguin est celui mesuré lors des analyses sanguines.
*Le pH urinaire d’une personne correctement nourrie et en bonne santé va se situer entre 6,5 et 7,5. On a donc une marge plus vaste.
En pratique pour mesurer le pH au quotidien c’est celui là qu’on utilise avec des bandellettes de pH*Le pH de la peau est de 5,2.*La digestion se fait également dans un pH particulier, suivant l’aliment ingéré, ce qui rend si important le choix des associations alimentaires, et l’ordre de consommation des divers aliments.
L’organisme dispose de système tampon, qui sont aux nombres de 6,pour neutraliser cette acidité. Il n’est pas nécessaire de  détailler ici ces systèmes tampons  pour comprendre le phénomène
Mais si cette dernière s’installe les systèmes sont épuisés, et donc l’organisme va chercher d’autre mécanisme de défense contre cette acidité, d’abords les minéraux alcalins du sang comme le calcium, les bicarbonates. Ensuite le corps puise dans les substances minérales alcalines présentes dans les réserves : os, cartilages, dents, etc…
Après  des années d’excès d’acidité, la déminéralisation s’installe, l’arthrose, l’ostéoporose ou des caries dentaires se manifestent.
Quelles sont les causes d’acidité
Nous avons quasi tous une tendance à l’acidité du fait de notre mode de vie.
Les causes de l’acidité sont pour l’essentiel
*l’alimentation: Alimentation raffinée (pain blanc, riz blanc, pâtes blanches) , excès de protéines (quelles soient végétales ou animales) , laitages (très acidifiant ) , tabac, alcool, café (+++++)
*pollution  que se soit par l’alimentation, ou par l’environnement .
*le stress (+++++) : cet un immense pourvoyeur d’acidité.
*pensée négatives, colères,
*surmenage, manque de sommeil
*mauvaise oxygénation des cellules
Conséquences
L’acidité est très fréquemment rencontrée et on peut dire qu’il y a une très forte tendance à l’acidification. Et comme vous le constater la marge de manœuvre est très faible.
L’hyperacidité de l’organisme est l’une des principales causes des maladies métaboliques.
En voici quelques exemples mais la liste est bien plus longue.
*  une baisse du système immunitaire  et donc infections à répétitions. Moindre résistance au froid.
* de la fatigue surtout au réveil, un manque constant d’énergie
*  de la frilosité, de la dépression
*  de la nervosité, de l’irritabilité,
*  crises de gouttes, rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, ostéoporose….
*  douleurs musculaires, à la nuque, épaules durs et douloureuses.
*  crampes musculaires
*poids faible avec difficulté à prendre du poids (car en état d’acidité le corps n’arrive pas à assimiler)
*aphtes sur les lèvres et dans la bouche, fissures au coin des lèvres
 *renvois acides (régurgitations), brûlures d’estomac, ulcères,
*mauvaise haleine au réveil, langue chargée
*constipation
*  calculs rénaux et vésicaux,
*problèmes de peau (boutons, eczéma, herpès), varices
*mains moites et froide
*tendance à la transpiration abondante
*rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques
*- maux de tête et migraines fréquentes.
*  sensation de brûlure ou de démangeaisons de l’anus
Il est donc important de rééquilibrer cet équilibre acido basique. Et ainsi pouvoir enrayer la déminéralisation et inverser le processus c’est-à-dire ré minéraliser.
Mais ce rééquilibrage passe par une bonne hygiène alimentaire et de vie.
Chacun doit personnellement prendre conscience de la nécessité absolue d’améliorer sa nourriture et de son mode de vie afin de reprendre la responsabilité de sa santé en main.

 

11 réponses à “équilibre acido basique (partie 1)

  1. marie-p

    13 octobre 2010 at 505 36

    et bien j'attends la suite (jamais contente!)ton topo est clair et devrait sensibiliser un nb imp de personnes

     
  2. indiantigre

    13 octobre 2010 at 606 07

    ce soir la suiteje n'ai pas tout fait d'un coup car cela aurait été trop long, et là j'ai vraiment essayer de l'ordonné au mieux (ce n'est pas un copier coller d'un autre site)

     
  3. francoisxavier91400

    13 octobre 2010 at 1806 27

    Bravo pour ton article. C'est une belle synthèse claire et précise. J'attends la suite aussi !

     
  4. indiantigre

    13 octobre 2010 at 1806 55

    merci elle sera pour demain car autre article mis ce jour

     
  5. Esther

    15 octobre 2010 at 303 03

    super c'est simple et clair. J'avais fait la traduction du chapitre équilibre acido-basique de l'ouvrage Conscious Eating et c'est vrai qu'il est essentiel de synthétiser et de rendre accessible au plus grand nombre ces informations car c'est vraiment la balance vitale interne de notre organisme !!!Allez je m'en vais lire la 2ème partie.bises

     
  6. indiantigre

    15 octobre 2010 at 606 45

    merci Esther, je suis contente du rendu de mon travail au final

     
  7. CARON

    11 février 2013 at 1604 31

    Salut, interessant ! Pour être sur d’avoir un bon PH sanguin il faut donc faire une prise de sang régulière? tous les combiens? est ce remboursé par la SECU ?

     
  8. crudivoreuse

    12 février 2013 at 1402 50

    On lit parfois qu’on peut être aussi en alcalose… As-tu déjà rencontré ce cas ?
    Avec nos modes de vie actuels…je me demande si c’est encore possible ^^

     
    • indiantigre

      13 février 2013 at 2109 15

      théoriquement oui c’est possible, et même en thérapeutique l’alcalose est beaucoup plus rare, mais cette alcalose peut être induite par des traitements médicamenteux justement
      mais concrètement c’est presque mission impossible

       
      • crudivoreuse

        13 février 2013 at 2109 47

        OK merci !
        Bisous

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :