RSS

Seignalet

14 Oct
Qui est Seignalet
 Le Dr Jean Seignalet, auteur du livre L’Alimentation ou la troisième médecine , médecin, clinicien et biologiste , également conférencier
Dans  sa carrière, il a observé  l’impact de l’alimentation et de certains aliments en particulier sur l’évolution de nombreuses maladies.
Selon le Dr Seignalet, et comme le titre de son livre l’indique, l’alimentation constituerait la « troisième médecine », après la médecine classique et les médecines alternatives (homéopathie, acupuncture, etc.). Le Dr Seignalet est décédé en 2003.
Les grands principes
Il  préconise le retour au régime alimentaire ancestral qui a prévalu pendant des millions d’années. Pour qualifier l’alimentation qu’il préconise, le Dr Seignalet utilise trois termes : hypotoxique (c’est-à-dire peu ou pas toxique), ancestrale ou originelle. Trois catégories de maladies sont plus précisément ciblées :
Les six grands principes du régime Seignalet
*1. Exclure les laits d’origine animale (vache, chèvre, brebis) et leurs dérivés (beurre, fromage, crème, yogourt, crème glacée, poudre de lait),
En effet  le lait ne convient pas aux adultes : sa fonction première est de faire engraisser un bébé animal en quelques mois, ses protéines sont allergènes et sa teneur en calcium est trop élevée.
IL suffit pour s’en rendre compte de faire une analyse comparative entre le lait humain et le lait animal
*2. Exclure les céréales mutées : blé, maïs, seigle, orge, avoine, kamut et épeautre. Il s’agit de céréales contenant du gluten — à l’exception du maïs —Cette régle s’applique à tous produits  dérivés (pain, pâtes alimentaires, pizza, gâteaux) parce qu’ils sont difficiles à digérer.
*3. Consommation de produits crus soit  cuit  à moins de 110°C ; Le Dr Seignalet conseille de consommer surtout les aliments crus ou, au besoin, de les cuire à une température inférieure à 110 °C afin de limiter la dénaturation des nutriments entraînée par la chaleur (vitamines, antioxydants, ….)
À une température plus élevée, des composés chimiques qui ne sont pas nécessairement assimilables par l’organisme peuvent apparaître.
Ce sont les fameuses réaction de Maillard.
Les modes de cuisson suggérés : à l’étouffée ou à la vapeur.
Éviter surtout la cuisson au four à micro-ondes qui produit une agitation thermique extrême avec une désorganisation des molécules d’eau, et si l’aliment ressors chaud c’est uniquement du fait de cet échauffement par frottement des molécules.
*4. Exclure les huiles extraites à chaud ou cuites.
*5. Consommer des aliments biologiques. Privilégier  les aliments certifiés biologiques pour leur qualité nutritionnelle et pour limiter les risques potentiels associés aux pesticides.
*6. Prendre un supplément de vitamines et de minéraux. Les besoins en nutriments d’un individu malade sont plus élevés que ceux d’un individu sain, et l’alimentation ne peut leur fournir. Les suppléments de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments font partie intégrante du programme nutritionnel du Dr Seignalet. Il préconise  aussi la consommation quotidienne de ferments lactiques, des bactéries qui auraient une action bénéfique sur la flore intestinale.
Il s’agit donc bien de revoir son hygiène alimentaire, et d’opter pour un qualitatif et non quantitatif.
Conclusions
J’ai adopté cette alimentation en 2008, janvier exactement. Et ceci après que mon homéopathe et ma naturo m’aient parlé d’éviter au maximum produits laitiers (deux yaourt nature par jour de mon côté), et gluten.
J’ai étudié cela par diverses lectures sur le net.
Je m’étais offert un faitout base température (cuisson des aliments à 60 degrés à l’étouffée).
Manger des courgettes cuites et non en bouillies, du fenouil.
Le passage c’est fait sans soucis, j’ai remplacé mon pain maison au gluten par du pain de sarrasin, et surtout que les effets sur ma santé ont été radicale.
Avec le gluten j’avais des boules de sang sur la face interne des joues (très désagréables)  (ces boules de sang sont probablement corrélé entre intox au mercure et gluten)
des douleurs articulaires très fortes aux chevilles et main (mes crises de décalcification osseuses revenaient dans les quelques heures),
Le moindre écart sur le gluten est fatal pour mes articulations.
Et dans la transition il y a le sarrasin , le riz, le millet le quinoa, la chataigne qui permettent de varier.

C’était ma transition avant le tout cru et enfin le 811rv.
 

2 réponses à “Seignalet

  1. marie-p

    14 octobre 2010 at 2008 22

    j'aime beaucoup cettemise au point

     
  2. indiantigre

    14 octobre 2010 at 2008 23

    un petit résumé pour informer ou rappeler le principe

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :