RSS

l’hiver approche

24 Oct

Comme certains on pu le sentir à la fraîcheur matinale, voir la neige pour certains notamment les Québécois, l’hiver approche, certes  encore deux mois avant la date officielle.
Qui dit hiver dit petites pathologies, rhume, toux, grippe et toute la troupe qui va avec.

Cependant cela n’est pas un passage obligé, et on peut tout à fait passer un hiver très serein à l’abri de tout cela.
En préventif la première règle est déjà une bonne hygiène de vie, tant alimentaire, que niveau sommeil et activités physiques.
Bien sur le tabac est votre pire ennemi.

Bon je ne vous cache pas que de mon côté je ne suis jamais malade, malgré que je suis à longueur de journée entourée de personnes malades soit dans l’amphi à la fac (car ça tousse en tout cas) ou au travail à la pharmacie, où même chez mes parents avec les petits que ma mère garde.
Vous me direz peut être oui mais c’est ta nature, non, jusqu’à 6 ans je faisais angine sur angine, rhinopharyngite sur rhino, on m’a même  enlevé les amygdales et les végétations très jeune.

Mais ces signes toux , petits rhumes sont aussi des moyens de protections de l’organisme, il se défend comme il peut face à l’intrus. Et donc vouloir de suite se ruer sur la panoplie chimique n’est pas ce qu’il y a de mieux.

En parallèle à mon article sur l’équilibre acido basique, il est important de maintenir un terrain équilibré, sinon c’est la porte ouverte aux infections diverses que ce soit bactériennes ou virales.
Un exemple dans mon cas je faisais des poussées d’herpès labial une fois par mois avant , et depuis que j’ai rééquilibré mon terrain plus rien, pourtant le virus est toujours en moi.
Le virus de l’herpès reste à vie dans l’organisme, mais mon organisme ne lui donne pas la possibilité de se réveiller.

Bon assez parlé de moi.
Donc en prévention pour renforcer le système immunitaire on peut aussi agir.
Dans un premier temps renforcer sa flore intestinale car c’est le point privilégié de départ des infections, et c’est flore est la clé de voûte de notre immunité. Pour cela une cure de pro biotiques judicieusement choisi peut être une bonne option, ainsi que des aliments lactofermentés de temps en temps.

L’éleuthérocoque agit comme modulateur du système immunitaire, mais également la rodiola.
On peut également envisager une cure de chlorure de magnésium en préventif.
Je note les indications générales, et si cela intéresse je donnerais de plus amples détails par la suite.

Pour le préventif on peut également opter pour la diffusion d’huile essentielle , à l’aide d’un diffuseur (par pitié surtout pas avec un chauffe bougie) .
A ce titre on opteras pour le niaouli, le ravinstara. (voir mon article pour le choix des huiles), l’eucalyptus radié, le citron.
Très intéressant en période de pandémie, grippale, de gastro.
Une diffusion de 10 min deux fois par jour est largement suffisante.
Pour les enfants on diffuse quand ils ne sont pas dans la pièce.

On pourra également appliquer une goutte de ravinstara ou d’eucalytus radié sur la base du poignet et le plexus solaire (thorax à la base du diaphragme).

Ma mère a pris le pli de diffuser un petit mélange de ses huiles que je lui ai soigneusement préparé avant que ses petits arrivent le matin et le soir.
Hygiène nasale avec lavage quotidien à l’eau de mer ,le quinton par exemple est très bien.

Pour le curatif, si le préventif n’a pas suffit.
L’extrait de pépins de pamplemousse constitue un très bon antibiotique.
A prendre à raison de 15à 20 gouttes 3 fois par jour dans un peu d’eau.
Et là encore attention à vos achats pour ce produits, car il se côtoie le pire comme le meilleur.
Je recommande deux marques pour les français, Citrobiotic de source claire (qui est sans alcool) ou GSE (qui lui contient un peu d’alcool par contre).
On pourra également prendre les huiles essentielles utilisée en préventif, mais par voie orale.
Eucalyptus radié et ravinstasra (Cinnamomum camphora), 1 goutte de chaque 3 fois par jour dans une demi cuillère à café d’huile végétale type olive ou colza, ou sur une mie de pain, ou sur une demi cuillère à café de miel (éviter le morceau de sucre blanc) .
A cela on ajoutera éventuellement le citron chaud, avec de la cannelle.

Pour les traitements plus spécifiques

toux grasse 2 gouttes d’eucalyptus radié(Eucalyptus radiata ) dans une cuillère à soupe de sirop type stodal, ou une demi cuillère à café huile, ou miel.3 fois par jour
toux sèche  2 gouttes de Cyprès(Cupressus sempervirens )dans une cuillère à soupe de sirop type stodal, ou une demi cuillère à café huile, ou miel.3 fois par jour

angine 2 gouttes d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) dans une demi cuillère à café huile, ou miel.3 fois par jour (ou mie de pain)
rhume / rhinite: 2 gouttes de niaouli ( Melaleuca quinquenervia) dans une demi cuillère à café huile, ou miel.3 fois par jour
des inhalations seront aussi très bonnes notamment dans les sinusites.

Niaouli (Melaleuca quinquenervia)

J’ai ici donné surtout des conseils en aroma, mais je tiens tout de même à préciser que les huiles essentielles sont à évitées si vous êtes asthmatiques, épileptiques.
Je suis restée dans le général mais j’entrerais plus dans le détails si vous le souhaitez pour certains maux.
De plus je suis en formation le 21 décembre sur les pathologies hivernales et l’aromathérapie.

Je reste ouverte à vos questions .

 

10 réponses à “l’hiver approche

  1. Adeline

    25 octobre 2010 at 505 06

    superbe article en plein dans le sujet qui m'intéresse en ce moment !je vais carrément me l'imprimer pour l'avoir " sous le coude " comme on dit ! merci !

     
  2. marie-p

    25 octobre 2010 at 606 32

    voilà en effet les solutions tant attendues par adeline moi ce sera de la prévention car je sens bienque l'etat général, depuis laphonie est fragilisée et cela ne m'est pas arrivé depuis un nb important d'annees je ne m'explique pas pourquoi cet etat de "fatique"… à moins que ce osit mon changement d'alimentationqui fait "ressortir" tout un tas de maladies latentes,voilà donc encore un article interessant

     
  3. indiantigre

    25 octobre 2010 at 1010 49

    de rien Adeline, cependant cela reste général donc si tu veux plus de précisions sur un point tu me dis.@Marie-Pierre, quand on change d'alimentation on observe une phase de détoxination qui peut être assez désagréable

     
  4. Adeline

    25 octobre 2010 at 1604 21

    j'aimerais bien des précisions sur les probiotiques car je t'avoue que je n'y comprends rien.

     
  5. indiantigre

    25 octobre 2010 at 2008 03

    Les probiotiques sont des micro-organismes c'est à dire des bactéries, qui ingérés vivants, peuvent corriger les dysfonctionnements de l’écosystème intestinal en renforçant la flore intestinale . L'intestin est remplit de milliard de bactérie bénéfique à l'organisme, mais cette flore physiologique peut être modifier sous l'effet de stress, de l'alimentation, de facteurs divers, et donc très nombreuses sont les personnes présentant une flore pertubée sans que l'on s'en rendre forcément compte.Les probiotiques aident donc à améliorer l'immunité, et la digestion .Mais attention de nombreuses marques ce sont lancées là dedans mais peux on vraiment une bonne efficacité, car il faut déjà d'une que le probiotique soit garder au frais.Une marque intéressante est Pilèje.Je ne sais pas si c'est clair, je peux détailler plus si tu veux

     
  6. indiantigre

    25 octobre 2010 at 2008 04

    http://www.pileje-micronutrition.fr/cela peut t'éclairer un peu plus

     
  7. Adeline

    26 octobre 2010 at 505 12

    c'est très clair, merci beaucoup pour tes eplications

     
  8. indiantigre

    26 octobre 2010 at 505 35

    de rien

     
  9. Sonka

    26 octobre 2010 at 1907 28

    Bon conseils ! Je vais aussi les garder sous le coude. Pour ma part, je ne suis quasiment jamais malade, mais j'attrape en général au moins un rhume dans l'hiver. L'hiver dernier, que nous avons pourtant passé en pays froid, mon mari et moi n'avons pas eu le moindre rhume ! Il se trouve que : 1/nous avions une meilleure alimentation, avec plus de cru (même si globalement omnivore) 2/nous consommions des graines germées et avons découvert le miso 3/nous aérions bien et diffusions des huiles essentielles tous les jours 4/nous faisions un peu (pas trop de sport régulièrement et 5/nous faisions une à deux séances de sauna par semaine. Je ne peux pas dire lequel de ces facteurs a agi, je pense que c'est la combinaison de tous. 😉

     
  10. indiantigre

    26 octobre 2010 at 2008 17

    ce sont des petits gestes comme cela qui intégrés dans le quotidien donne beaucoup de résultat.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :