RSS

la gestion du stress

12 Déc
La voilà enfin la suite de l’article sur le stress.
Une partie qui intéresse plus que la précédente il me semble.
Comme je le disais dans la première partie le stress peut avoir des conséquences très importantes sur la santé de l’individu, ses relations socio professionnelles.
La prise en charge du stress se fait en prenant en compte l’individu dans sa globalité.
La gestion du stress
Il s’agit bien ici de gestion du stress et non de lutte.
Nous avons un capital stress, que l’on peut utiliser au quotidien, et ce stress est bénéfique.
Le souci se pose dès que les capacités de l’organisme sont dépassées et que le stress devient chronique. Il est donc important d’apprendre à gérer ce stress.
Dans tous les cas, un travail sur soi est nécessaire, pour prendre conscience de ses conditionnements, et avoir le choix de s’en défaire.
Mais pour pouvoir gérer ce stress de façon convenable il convient d’agir sur l’ensemble des plans de l’individu à savoir
                *physique
                *énergétique
                *émotionnel    
                *mental
                *Spirituel.
En effets ces 5 plans sont liés les uns aux autres et agissent en synergie l’un sur l’autre.
Tous ces plans doivent être intégrés dans un contexte socio culturels et professionnels.
En effet chaque individus ressent des émotions qui lui son propre en fonction de la situation dans laquelle il se trouve, de son éducation.
Une hygiène de vie adaptée : le plan physique
Et oui c’est par son mode de vie que l’on peut déjà agir sur le stress en limitant les facteurs favorables à l’installation d’un stress chronique.
On ne pense que très rarement à cet aspect.
Les excitants
Il conviendra de limiter
*Café, thé noir  (thé vert est bien moins néfaste)
*tabac
*alcool
En effet ces derniers agissent comme un leur de l’organisme, il permette une adaptation sur le moment, mais il faudra ensuite compenser.
Par exemple la caféine va permettre de maintenir un état éveillé plus long.
Cependant le besoin physiologique en sommeil est lui toujours présent et on ne pourra pas tenir ainsi une éternité et il faudra récupérer ce manque de sommeil à un moment ou un autre. A tourner ainsi l’organisme ne peut plus récupérer, les médiateurs chimiques de l’organisme  s’épuisent, et s’installe des phénomènes dépressifs. La récupération sera alors longue.
 C’est le cas par exemple de l’étudiant en période d’examens qui abuse du café pour garder l’éveil, mais ensuite une fois les exams passés il se retrouve sur les rotules et n’arrive pas à récupérer.
Pourquoi un leur de l’organisme ?
 Ces substances puisent dans les réserves en vitamines notamment en vitamines B, ainsi qu’en minéraux comme le magnésium.
Solvants, herbicides, phtalates
Ils agissent comme des perturbateurs endocriniens, et du système nerveux central.
Je ne développerais pas ce point aujourd’hui mais dans un article futur.
Il est donc important de limiter l’exposition à ses différents composants.
Cela passe par le choix de nos produits alimentaires, le choix des produits ménagers et cosmétique. En effets ces derniers se révèlent être de vrai cocktail chimique.
L’alimentation
Là un point où l’on peut agir concrètement également car une bonne alimentation permet d’apporter des vitamines et minéraux en quantité suffisante.
Le stress nous pousse à manger n’importe comment et donc à fatiguer de surcroît l’organisme.
·         Privilégier les aliments demis complets ou complets.
Les aliments raffinés sont dépourvues e vitamines  (vitamines B) et minéraux (calcium, magnésium, bore, zinc, sélénium).
ỊỊỊỊỊ toujours choisir l’option bio pour ces produits car les pesticides se concentrent à l’extérieur du grain.
·         Apport en oméga 3
De nos jours l’équilibre oméga3/6 est perturbé et surtout orienté oméga6.
(Article en cours sur cette notion également)
Ces omégas 3 sont importants pour la fluidité des membranes notamment dans le système nerveux.
On privilégie donc  de bonnes huiles de première pression à froid
*colza
*noix
*lin
*chanvre
*cameline
Les noix, lin et chanvre pourront être consommés sous leur forme native, mais en étant moulu notamment pour le lin sinon l’absorption ne peut pas se faire et les graines ne sont pas digérées et auront seulement une action sur le transit intestinal.
On notera également l’intérêt des verdures dans ce domaine.
·         Introduire des algues (apport en minéraux important), le germe de blé (vitamine B), pollen  frais
Attention cependant une alimentation doit être vu dans son ensemble et on ne doit pas manger un aliment parce qu’il apporte tel ou tel nutriment.
Il est très fréquent que face à un stress on se plonge sur la nourriture pour dissimuler nos émotions.
Et le cercle vicieux se met en place, on apporte des aliments morts, sans vitamines ni minéraux, du coup cela ne fait qu’empirer notre état psychique.
L’exercice physique régulier
Il permet d’évacuer le trop plein de stress, et permet également de réguler le sommeil en procurant une fatigue saine. Ce qui permet donc une meilleure récupération  de l’organisme.
Les activités les plus ressourçantes sont souvent celles pratiquées au grand air.
Rien de mieux qu’une marche en forêt ou en bord de mer pour évacuer ce stress.
Les éléments naturels aident à un retour sur soi même, un lâché prise.
Il peut s’agir d’activités plus intenses que la marche.
En effet l’activité physique stimule la sécrétion d’endorphines, hormones de bien être.
  le week end)
Les outils à intégrer au quotidien.
Ce sont des gestes simples qui permettent de prendre du recul face, de mieux gérer nos émotions.
Ils aident donc à faire une pause sur soi.
Plusieurs solutions s’offrent à nous, à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux.
                *respiration
La base je dirais.
Sous l’effet du stress elle devient moins profonde.
Le fait de contrôler sa respiration, sentir son souffle permet de recentrer nos pensées.
La régularité est importante car ce n’est pas en pratiquant une fois qu’on verra les effets.
Le soir au coucher cela peut être simple à faire.
·         Ventrale
·         Alternée
·         Le soupir profond
·         Grande respiration.
*la technique du son « aum »
Consiste à faire une grande inspiration profonde et sur l’expiration faire un aum prolongé.
Si il est bien fait on ressent très bien au niveau crânien.
Bien sur cela ne peut pas se faire n’importe où.
                *le massage.
Il assure une détente corporelle et psychologique, en relâchant les muscles superficiels du corps.
Sous l’effet de tension les muscles se contractent et je pense que vous avez tous expérimentés de sentir des tensions  dans la nuque ou dans le dos.  
                *la sophrologie
On peut utiliser la relaxation pour gérer le stress (en amont) ou pour lutter contre le stress (en aval).
La sophrologie s’apparente à l’hypnose.
Elle développe la conscience pour harmoniser esprit et corps.
                *le yoga/ autres loisirs doux
Travaille  à la fois sur le calme mental et la détente physique de certains muscle. Le yoga permet de mieux connaître son corps, ses muscles et de pratiquer une respiration « complète ».
Il y a différente version de yoga, et souvent en France le vrai yoga oriental n’est pas enseigné.
On peut se tourner vers le Tai chi, ou autre technique similaire.
Toutes ces méthodes permettent de relancer l’énergie interne.
                *autres
*chant/ dessin
*méditation.
Elle permet une prise de recul.
Cas particuliers
Dans certains cas de stress vraiment très tenace on pourra avoir recours aux techniques cognitives et comportementales, en se tournant vers la psychotérapie.
Les aides non techniques
Si les techniques évoquées si dessus s’avèrent insuffisante, on pourra se tourner vers la phytothérapie.
Je vous déconseille de vous tournez vers les anxiolytiques chimiques.
                *Phytothérapie
En fonction du type de stress on utilisera une des plantes au choix
*Passiflore
*valériane
*mélisse
*aubépine.
*houblon
*ballote
Les indications de chacune étant fonction de l’individu on ne peut pas généraliser.
                *aromathérapie
En application locale
1 goutte de lavande fine (Lavandula angustifo) et de petit grain bigarade (Citrus aurantium) à la base des
des poignets, et sur le plexus solaire (base du diaphragme) 2 à 3 fois par jour + au besoin.
Si stress en soirée on peut utiliser les agrumes mandarine sou orange pareil sur la base des poignets.
Attention ne peut pas appliquer avant exposition au soleil.
En diffusion
ces mêmes huiles.
Pour un enfant qui a des difficultés d’endormissement on diffusera avant le coucher de  l’enfant de l’huile essentielle de mandarine pendant une dizaine de minutes, dans sa chambre (sans la présence de l’enfant)
Conclusion
C’est par des petits gestes quotidien que l’on apprend à gérer son stress et ne plus se laisser surmener.
Des petits gestes mais qui au final apporte d’immenses résultats.
 
 

9 réponses à “la gestion du stress

  1. Adeline

    12 décembre 2010 at 1806 04

    Superbe article sur le stress et sa gestion, merci beaucoup !

     
  2. indiantigre

    12 décembre 2010 at 1806 07

    Merci Adeline, contente de voir qu'il plait car il y a du travail derrière cet article

     
  3. francoisxavier91400

    12 décembre 2010 at 2008 09

    Un bel article et un travail impressionnant. Merci !!

     
  4. indiantigre

    12 décembre 2010 at 2008 16

    de rien ça me fait plaisir de le faire

     
  5. marie-p

    12 décembre 2010 at 2008 19

    ce texte est une très bonne synthèse en effet un sacré travail une bonne vision et analysebravo

     
  6. livingfoodist

    13 décembre 2010 at 1402 53

    Parmi les excitants, on peut ajouter les drogues et, ne vous déplaise, le chocolat !Merci indiantigre pour cet article !

     
  7. indiantigre

    13 décembre 2010 at 1604 21

    exactement

     
  8. Julie

    13 décembre 2010 at 2008 58

    Merci Indiantigre. Énormément de stress pour moi depuis le début de l'automne, en plus du changement de saison qui est déjà difficile.Ton article est tellement clair, tellement vrai et tellement applicable au jour le jour, que c'est comme un cadeau pour moi présentement. Merci.

     
  9. indiantigre

    13 décembre 2010 at 2109 01

    Mais de rien ma chère Julie, si cet article peut aider autour de moi j'en suis comblée et surtout être utile pour des personnes que j'affectionne 🙂

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :