RSS

domaine médical

17 Jan

l’autre jour en lisant le rapport Campbell il était mentionné qu’en fonction de nos gènes et donc de nos prédispositions à développer certaines maladies le futur serait centrés sur des prescriptions médicales en fonction de notre carte génétique pour prévenir les maladies, et cela sans aucunes modifications annexes.
Or ce n’est pas parce que l’on est prédisposé à une maladie que l’on va la développer.
Comment y échapper alors?
L’importance de l’alimentation, de l’hygiène de vie, de l’état d’esprit sont les principaux points sur lesquels on peut agir pour prévenir ces maladies, maladies dites de civilisation.

Et comble du hasard ce matin cours de génétique et biothérapie on nous parle des carte génétique.
Le prof qui nous sort l’avenir est là, le patient aura sa carte génétique qu’il présentera à son médecin et ce dernier prescrira en fonction.
Ce n’est plus de la médecine, l’Homme (si je mets un H majuscule c’est pour représenter l’humain donc homme ou femme) devient machine, perd toute sa liberté petit à petit.

Cet après midi cours sur les hipolipémiants;
En théorie avant prescription médicale un « régime », je dirais plutôt une alimentation, pauvre en graisse, doit être instauré pendant au moins 3 mois.Et c’est uniquement ensuite si la modification alimentaire n’a pas permis de réguler les taux lipidiques que les médicaments sont instaurés.
Mais ceci est la théorie et on peut compter les fois où c’est réellement appliqués à la lettre.
Rien qu’à voir les comportements de gens , ils viennent cherché leur traitement, et comme tout bon pharmacien dès qu’on parle avec le patient de son traitement qu’on lui demande si les analyses sanguines sont bonnes, le patient répond ben avec les médicaments oui, mais à côté dès qu’on aborde les mesures diététiques c’est bien plus délicat.

Quelques chiffres en 2009 (dans le monde)
Les statines qui représentent 90% des hipolipémiants vendus représente un marché annuel de 

33.109 (milliards) de dollars.
L’ensemble des médicaments représentent un chiffre annuel mondial de 600 milliards de Dollars.
En fin de cours, la prise en charge des hypertriglicéridémies.
Huile de poisson et spécialités médicale qui vont avec.
La prof « vous savez les Esquimaux n’ont pas de maladies cardiovasculaires »
Dans un premier temps faudrait faire des comparaisons qui relève du comparable car les Inuits n’ont pas le mode de vie des occidentaux.
Je pensais tout fort de mon côté.
Il suffit d’observer la populations végétarienne où le taux de maladies cardiovascu est très faible.
Et vous intégrer vous l’alimentation et l’hygiène de vie comme moyen préventif face à la maladie dite de civilisation?
 
3 Commentaires

Publié par le 17 janvier 2011 dans Santé divers

 

3 réponses à “domaine médical

  1. Adeline

    18 janvier 2011 at 1212 55

    oh que oui !D'après mon expérience, peu de gens sont prèts à remettre en cause leur hygiène de vie et préfèrent s'en remettrent à leur médecin et avoir une ordonnance à suivre à la lettre…c'est triste.

     
  2. indiantigre

    18 janvier 2011 at 1301 47

    oui malheureusement c'est monnaie courante, foi totale en leur médecin

     
  3. marie-p

    18 janvier 2011 at 2008 05

    on fait de son mieux….

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :