RSS

candidose (partie 1)

26 Jan
                                    
Aujourd’hui un article sur la candidose.
Article que j’ai choisis d’écrire car on vient de me diagnostiquer une candidose.
Je vais donc au travers de cet article vous expliquez ce que ce c’est, les causes les plus classiques et les moins fréquentes. Ces causes étant très varié et dans mon cas ce qu’il en est, car je ne suis pas le cas typique des candidoses, mais vraiment le cas atypique.
Qu’est ce que la candidose ?
C’est une maladie insidieuse, c’est-à-dire d’apparence bénigne mais qui évolue à bas bruit vers la chronicité et  donc la gravité si non prise en charge, avec attaque de notre système immunitaire. Et qui touche des millions de personnes à travers le monde.
Près de 80% de la population est concernée à l’échelle mondiale, et de façon plus importante les femmes.
Il s’agit une infection fongique due à des  levures du genre  Candida. Ce genre retrouve 9 espèces, dont 6 peuvent être retrouvées en pathologie humaine.
 Dans 70% des cas c’est la levure Candida albicans qui est impliquée. Le terme candidose est un terme générique qui désigne les candidoses digestives, cutanées, génitales.
Candida albicans
Candida albicans est une levure (champignon microscopique) que nous avons TOUS en nous, c’est une levure constitutive de notre flore digestive. Elle vit donc le plus naturellement possible sur nos muqueuses tout au long de l’arbre digestif (bouche à la partie terminale des intestins en passant pas l’œsophage et l’estomac.). Nous avons au sein de notre organisme des millions de micro-organisme, avec qui nous vivons en parfaite symbiose.
C’est une levure saprophyte c’est-à-dire qu’elle se nourrit de nos déchets organiques sans nous nuire, elle agit comme nettoyeur  au cours de la digestion.
Mais dans certaines conditions ces levures peuvent devenir pathogène et s’attaquer à notre organisme en particulier au tractus digestif, à l’appareil génito urinaire, au système endocrinien, avec des répercussions sur notre système immunitaire. C’est donc une multitude de symptômes qui peuvent avoir pour origine le développement du Candida, symptômes des plus variés.
A l’état saprophyte Candida sp se présente sous forme de levure, et à l’état pathogène il prend la forme de filament et peut alors disséminer dans l’organisme.
Ces levures produisent également des substances toxiques (environ 35) qui sont responsables des symptômes à distance.
Les signes cliniques possibles.
Les symptômes se divisent en 4 catégories :
                *digestif
                *énergétique
                *immunitaire
                *nerveux/ mental
Le point de départ est toujours digestif, puis dans un deuxième temps le champignon migre au delà du système digestif avec apparition de troubles cutanés et muqueux. Attention ces signes ne sont pas spécifiques du Candica et peuvent être également le reflet d’autres problèmes.
Les signes sont très variés et multiples , et la médecine classique fait rarement un lien.
Au niveau digestif
·         Aigreurs
·         Douleurs œsophagiennes
·         Douleurs à l’estomac
·         Sensations d’être rassasié dès les premières bouchées,
·         Flatulences
·         Colites intestinales
·         Ballonnements
·         Diarrhées
·         Constipations
·         Le ventre qui se met à gonfler dès le moindre repas
·         Sensation d’être rassasiée dès les premières bouchées.
·         Intolérances alimentaires
Aux niveaux muqueux
·         Mycose vaginale
·         Muguet, perlèche au niveau buccal.
Au niveau cutané
·         Eczéma du cuir chevelu
·         Mycose des orteils et des ongles
·         Séborrhée
·         psoriasis
·         Prurit (démangeaisons)
Sur le plan nerveux/mental
·         anxiété, maux de tête
·         trouble du sommeil avec difficulté à l’endormissement.
·         Difficulté de concentration
·         Pulsions sucrées, comportement hyperphagique
·         Trouble de l’humeur (irritation, inquiétude, agressivité)
Sur le plan énergétique
·         Fatigue avec sommeil non réparateur
Dans mon cas
 Ce qui m’a poussé à consulter sont des signes digestifs ;
·         Très violentes coliques
·         Douleurs à l’estomac (++++) et à l’œsophage
·         Ventre qui gonfle dès les premières bouchées
·         Ballonnements
·         Très forte chaleur sur l’ensemble de mon digestif.
·         Constipation (moi qui n’est jamais eu ce genre de soucis de ma vie)
·         Résistance au sucre (glycémie)
·         Intolérance alimentaire extrême : c’est simple je ne digère quasiment plus rien, ormis des choses liquides comme mes jus de légumes. Je me forçais donc à manger mais je ne vous explique pas comment les douleurs sont violentes ensuite.
·         Très forte fatigue au réveil (pas sur la journée)
·         Difficultés à me concentrer.
·         Prurit
Je suis une personne dur au mal et je ne me plains pas facilement et je prends sur moi, mais je peux vous assurez que  ce sont des douleurs extrêmement violentes,
J’ai des amis avec qui j’ai passé quelques jours, ils ont vu que je n’étais pas bien.
Tout à commencé début novembre environ, enfin même dès le mois de mai / juin, j’ai commencé à noté des signes digestifs anormaux chez moi. Tout c’est vraiment mis en place en novembre, et la Janvier  c’est arrivé vraiment très violent.
La candidose tend actuellement à se généraliser.
Les facteurs en causes
Ils sont multiples et variés. Mais tous ces facteurs favorisent l’oxydation de l’organisme.
Les principaux facteurs courants
Alimentation
·         Alimentation moderne avec aliments raffinés, pains et farines blanches
·         Viandes grasses, huiles raffinées, sucres raffinés
·         Alimentation trop sucrée, soda, et notamment sucres raffinés.
·         Suralimentation
Médicaments
·         Antibiothérapie
·         Chimiothérapie
·         Corticoïdes
·         Pilules contraceptives
·         Vaccins
Autres facteurs incriminés
Ils sont beaucoup moins souvent mis en avant :
·         Pollution électromagnétique
·         Pollution chimique
·         Métaux lourds
·         Le stress (qu’il soit physique, émotionnel)
·         Problème d’ordre énergétique
Dans mon cas
Les facteurs de la partie haute ne sont pas en cause chez moi dans la mesure où je ne mange pas d’aliments raffinés depuis des années, pas de sucres raffinés mon seul apport de sucre est le fruit.
Je n’ai pas pris un seul médicament depuis près de 10 ans. (toute classe confondus que ce soit antibio, contraceptif etc etc)
Je suis végétalienne
Les facteurs  de la seconde partie me concernent à plein feux par contre
*Intoxication aux métaux lourds (mercure dans mon cas)
*intoxication médicamenteuse ultérieure
*Pollution électromagnétique : je suis très sensible aux ondes électromagnétiques  (je ne peux pas répondre au portable par exemple sans avoir des fourmillements dans les doigts, je peux vous dire que je réponds très très rarement sur un portable,)
Je développerais ces deux points dans deux articles que je mettrais en ligne dès la fin de semaine je l’espère.
*Et le stress : je gère au mieux mon stress aujourd’hui, mais j’ai tout de même un stress résiduel, et au cours des derniers mois j’ai évacué un grand nombre de choses, des choses que je n’avais pas pu dire auparavant.
Plus le stress des exams, 
2010 a loin d’avoir été une bonne année pour moi: (soucis de plomberie, soucis de PC, double taxe d’habitation, accident de voiture, dents de sagesse, et j’en passe et des meilleurs)
*C’est aussi un signe de mon corps pour me protéger face aux influences néfastes que je peux rencontrer. Une alerte  pour ne pas être influençable et poser mes barrières.
 

6 réponses à “candidose (partie 1)

  1. Françoise

    27 janvier 2011 at 909 02

    Merci pour cet article édifiant. Moi qui suis à moitié hypocondriaque, je ne devrais pas lire des trucs comme ça… ;-)Mais ça donne des pistes pour trouver l'origine de certains maux.J'aimerais que tu dises comment on pose ce diagnostic (analyse ?), mais ce sera dans la partie 2 ?Bon courage. Oui, il y a des années difficiles, des séries noires, je les considère comme un "nettoyage". Après, ça va beaucoup mieux !!!

     
  2. Adeline

    27 janvier 2011 at 909 27

    merci pour toutes ces infos, je ne connaissais pas bien cette maladie, je vais voir la deuxième partie avant de poser des questionsc

     
  3. indiantigre

    27 janvier 2011 at 1010 38

    moi aussi Françoise je vois cela comme un nettoyage du corps, c'est juste sur le coup que c'est dur à prendre.Mais ne t'inquiète pas il ne faut s'imaginer des maladies 🙂 car c'est comme ça que l'on s'en crée aussi

     
  4. livingfoodist

    30 janvier 2011 at 2109 09

    Moi je dis : "attention à la cueillette des champignons…"A ta place, je porterais plainte à la fac ! mdr

     
  5. indiantigre

    30 janvier 2011 at 2109 47

    lol, , tu me fais bien rire ce soir, ma chère :))))))))))))

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :