RSS

métaux lourds suite et fin

31 Mar
Le mercure
Celui là on en entend parler. Et intoxication dont j’ai moi-même été victime.
Incriminé dans les troubles tels que l’autisme.
Mais cela va bien au delà et les pathologies associées sont très diverses.
Cependant tout ceci  étant multifactoriel ce n’est pas le seul facteur, mais un facteur largement impliqué.
Et comme je l’ai mentionné plus haut c’est l’accumulation dans l’organisme qui est nocive.
D’autant plus que ces éléments se fixent dans les tissus graisseux de l’organisme et s’y stockent.
Sources de contamination
*Les amalgames dentaires (principales sources de contamination)
*les vaccins
*L’environnement (nous respirons tous du mercure mais à des taux très bas)
*Les poissons
*les engrais et donc par conséquent les aliments pulvérisés de pesticides et autres.
* lampes économiques (si cassée)
*les gouttes occulaires ou auriculaires
            * les produits pour lentille de contact
Et la liste est  longue.
Les amalgames dentaires
Que ce soit ce qu’on appelle plombage, comme les appareils dentaires.
Il faut savoir que ce que vous appelez plombs n’est en fait pas fait à partir de plomb mais 50% de mercure, 30%   d’argent et 9% de sélénium, plus autres métaux ;
Les normes de l’OMS sont fixées à 96µg de Mercure par semaine (ingéré ou inhalé).
Or 4 amalgames dans la bouche c’est de l’ordre de 450à 500µg.
Les chiffres font peur.
Les dépôts de mercure en bouche sont donc supérieurs à la norme en vigueur pour l’eau potable, pour les intérieurs.
La libération de vapeur de mercure se faisant par l’usage normal de nos dents, à savoir la mastication, le brossage des dents,.
Les aliments chauds, et les aliments acides accentuent les émanations en bouche.
 Le reflux est donc quotidien car les amalgames sont instables (on considère qu’au bout de 15 ans un amalgame n’émane plus)
Pourquoi de nombreux pays ont  fait le choix de ne plus utiliser les amalgames, on se le demande.
C’est une aberration d’avoir arrêté d’employer l’usage du mercure dans les thermomètres et les piles mais pas en bouche.
ATTENTION n’aller pas vous précipiter chez le dentiste.
Car on ne dépose pas des amalgames comme ça, le relarguage serait alors massif.
Il faut toujours détoxiquer l’organisme avant de faire une dépose.
Les poissons
Les poissons gras, carnassiers sont les plus à risques. En bout de chaine alimentaire ils concentrent tous les toxiques notamment les toxiques lipophiles.
Parmi les plus à risque on peut citer, le thon, le saumon , le requin (mise en garde pour la fameuse huile de requin) , espadon ,congre, la raie , la roussette.
Ceci ne s’applique pas aux poissons d’élevage par contre. Mais ce n’est pas mieux car ils apportent alors d’autres polluants.
Donc si vous tenez aux poissons dans votre alimentation  (ce dont je ne ferais pas l’éloge) je vous conseille de vous tournez vers des petits poissons comme la sardine ou le maquereau.
Les vaccins
Le mercure est utilisé comme agent conservateur. Ce sont notamment des dérivés du mercure qui sont utilisés.
Je vous encourage de regarder cette vidéo.
Les symptomes
Le tableau clinique peut être très varié.
Mais les troubles principaux seront des troubles
                *neurologiques
                *néphrétique
                *musculaire
                *cardiovasculaire
                *autisme
                *maladie dégénérative
                *diminution de l’immunité
Les signes évocateurs
(Mais qui peuvent être liés à d’autres facteurs) et comme je l’ai dit c’est multifactoriels !!!!!!!!!!!!!!!!!
                *fatigue inexpliquée avec trouble du sommeil, avec un réveil fatigué
                *douleurs cervicales
                *difficulté de concentration
                *dépression/ idées noires
                *mycose
                *crampes musculaires
                *troubles visuels avec flou dans les yeux, mouches volantes devant les yeux
                *fourmillements
                *rhume et allergies à répétition.            
                *température corporelle basse
                *syndrome de Raynaud
                *perte de poids              
    *sécheresse buccale
                *aphtes à répétition
                *goût métallique en bouche
                *sensation de  brulure sur les joues et la langue
                *langue chargé, et mauvaise haleine
                *gencive saignante.
Les signes s’installent progressivement, et ne sont pas forcément tous présent.
Remarque les signes cliniques s’estompent progressivement, et diminuent en intensité avec l’arrêt STRICT du gluten et des produits laitiers.
D’ailleurs au niveau de la symptomatologie beaucoup de signes se recoupent avec mon article sur le gluten.
Comment savoir si c’est bien cela ?
Ne vous laissez pas avoir avec toutes les arnaques.
L’analyse des cheveux c’est du pipo.
Analyse urinaire et sanguine sont peu fiables  car le mercure est fixé dans les tissus graisseux et donc très difficilement dé logeable.
A ce jour il existe un seul test fiable, c’est la chélation chimique.
Elle se fait par DMPS, qui capte le mercure dans les tissus. Donc le dosage urinaire se fait avant , puis après chélation pour voir si il y a bien une élimination.
Mais voilà c’est une méthode chimique avec des effets secondaires à ne pas négliger.
Donc en fonction de la clinique il peut y avoir des pistes.
Dans mon cas
J’ai porté des amalgames dentaires pendant de longues années.
Les symptômes évocateurs chez moi ont été
*des aphtes.(++++++++++)
Et pas qu’un peu, J’avais d’énormes boules de sang de la taille d’une bille (non je ne plaisante  pas) entre la face interne de mes joues et mes dents. Ces aphtes éclataient de façon spontanée.  Alors c’est très désagréable d’avoir au milieu de tout du sang dans la bouche.
Ces derniers apparaissaient dès les moindres bouchées de gluten.
                *un syndrome de Raynaud très très prononcé.
Moi qui suis dur au mal, mes parents m’ont vu en pleurer l’hiver.
                *douleurs musculaires, avec notamment mes crises d’algodistrophies qui faisaient surface.
                *troubles visuels avec des points noirs devant les yeux.
Ma vue qui baissait, je voyais trouble.
J’ai fais un contrôle ophtalmo et ma vison était stricto identique à celle du contrôle précédent (sois 2 ou 3 ans plus tôt)
*ma température corporelle de base était de 35.
* je n’arrivais pas à prendre de poids (malgré mes efforts)
* gencive saignante.
 *la bouche archi sèche en permanence malgré que j’avais toujours ma bouteille d’eau sur moi.
*langue toujours chargée alors que mon alimentation  n’en était certainement pas la cause
*ma candidose en était en bon reflet
Je n’ai par contre jamais fait de test par chélation chimique.
Donc c’est une hypothèse dans mon cas et non une certitude.
Et même si on critique beaucoup les naturopathes parfois, moi je lui dois beaucoup car elle m’a permis de comprendre l’origine de tous mes troubles.
Et non je peux vous dire que la mienne ne colle pas ça à tout le monde.
Moi elle m’avait dit et » ben faudra de la patience mais bon vous avez de la volonté et vous verrez le bout en ne baissant pas les bras. »
Idem pour ma candidose elle m’a dit « c’est le truc le plus redouté en naturo, et fallait que ça tombe sur vous. »
Ma naturo n’est pas du tout là pour une optique commerciale. Et c’est une personne vraiment très ouverte.
La détoxification
Là encore méfiance dans ce qui est proposé sur le marché
*Les fameux patchs ça ne sert à rien à part vous pomper les minéraux et les toxines circulantes.
*La chlorella est souvent citée, mais elle capte tellement les métaux lourds qu’elle est elle  même polluée.
Mais la aussi ça ne captera que ce qui est circulant c’est à idre une faible portion.
Par contre on m’a donné le nom du chlorella dont le labo est situé  en Bretagne, labo le Stum avec le produit Xénosulf. Ce produit serait une chlorelle purifiée et le seul produit pour lequel des études ont été faites (désolée là ce n’est pas végan les études je pense)
*la chélation par le DMSA mais là bien que très efficace ce n’est pas dénué d’effet secondaire, et cela reste très chimique.
* les infras rouges lointains.
Ces ondes sont bénéfiques pour le corps. Et non toutes les ondes ne sont pas néfastes, il ne faut pas tout mettre dans le même panier.
Les IRL sont des ondes qui vibrent dans une symbiose avec le corps, et en aucun cas le perturbe.
Ils permettent une remonter des « toxiques » des tissus et leur évacuation en même temps.
L’évacuation se faisant par la température.
Du côté de l’alimentation
*Arrêt strict du gluten et des produits laitiers.
C’est le régime sans gluten, sans caséine et sans soja qui est le plus bénéfique.
Le régime alimentaire doit être strict si on veut voir des résultats. Le moindre écart sera source de troubles importants. Et si écarts il y a ils devront être associés à la prise d’enzymes digestives.
En effet la muqueuse intestinale étant tellement abimé par ce toxique les réactions ne peuvent plus se faire correctement.
*éviter au maximum les aliments riches en pesticides. Car les engrais concentrent le mercure.
*éviter tous les colorants et conservateur.
Et pour moi ?
Voilà 3 ans que j’ai arrêté le gluten et les produits laitiers. Du jour au lendemain j’ai tout arrêté après les conseils de mon homéopathe.
Les boules de sang dans la bouche ont très vite disparues.
Mon syndrome de Raynaud ne fait qu’aller en s’améliorant.
Je pratique les IRL à raison d’une séance toutes les trois semaines à 4 semaines. Je ne peux pas en faire plus financièrement, et ce rythme me convient.
Je n’ai plus de troubles visuels, ni de goût métalliques.
Et je peux vous dire que le moindre écart à ce niveau là et tout revient en flèche, mais pour repartir ça prend 15 bons jours voir plus.
Donc je peux vous dire que je suis stricte.
Après je ne pourrais pas vous dire si c’est  du au passage au cru, les IRL, ou l’arrêt du gluten. Un tout je pense.
Mais pour rien au monde aujourd’hui je ne regrette car j’ai vu les bénéfices énormes sur moi. Et vu la symptomatologie il n’y avait pas de doute sur l’intoxication au mercure.
Oui j’ai connu beaucoup de chose dans la vie  et dans le genre pas de bol entre intoxication médicamenteuse, intoxication au mercure, j’ai cumulé.
Mais bon c’est la vie, et aujourd’hui tout cela est du passé, et moi je respire la vie.
Conclusion
Un article bien long, que j’ai essayé de faire au plus simple et compréhensible possible.
Si vous avez des questions n’hésitez surtout pas. Et j’espère que la lecture de ces lignes vous aura apporté quelques informations.
 

9 réponses à “métaux lourds suite et fin

  1. Jérémy

    1 avril 2011 at 2210 19

    Merci Sabrina, j'ai beaucoup appris 🙂

     
  2. suzanne

    2 avril 2011 at 101 35

    merci pour tes articles qui sont toujours tres interessant et tres instructifs.

     
  3. indiantigre

    2 avril 2011 at 505 23

    contente que cela vous ai plus.Merci à vous deux.Sheryl j'essaie de faire au mieux pour mes articles donc si ils sont compréhensibles de la part du lecteur mon objectif est atteint

     
  4. Ad

    16 avril 2011 at 2210 35

    C'est quoi le lien avec mercure et soja ? 🙂

     
  5. indiantigre

    17 avril 2011 at 404 59

    car le soja donne souvent des allergies croisées,

     
  6. Anonymous

    18 septembre 2012 at 1111 58

    Bonjour, mon mari est gravement intoxiqué au mercure depuis 7 ans (errance allopathique…) puis-je vous demander quel régime suivre strictement? A titre d'exemple, je lui offrais des yaourts au soja… (pas de lactose!) ce n'est pas bien?Je compte sur vous. Merci.Hélène

     
  7. indiantigre

    25 septembre 2012 at 1402 20

    pouvez vous m'écrire en message perso via le formulaire de contact svp

     
  8. hernandez

    16 avril 2015 at 2311 21

    L’amalgame dentaire, c’est 18% de mercure, 72% d’argent et le reste majoritairement de cuivre.
    Le mercure éventuellement libéré par l’usure provoquée par la mastication est infinitésimale, et certainement inférieur à la quantité contenue dans le thon!
    Arrêtez de parler de ce que vous ne savez pas.
    Quant à l’intoxication au mercure, elle n’est confirmable par la mesure de sa concentration dans les cheveux. L’analyse de sang ne permet de mesurer que la concentration ponctuelle au moment de la prise de sang.
    En cas d’intoxication confirmée au mercure, le seul vrai traitement est la chélation, soit la recapture du mercure.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :