RSS

j’étais en 6ème

16 Mai

En 6ème un échange scolaire avec une classe des Hautes Alpes à Gap.
Ce sont les profs qui ont répartis les correspondants.
J’ai eu une chance immense d’être tombée sur ma correspondante.
Nous sommes allées avec la classe 10 jours à Gap, chacun était hébergé chez son ou sa correspondante.
Des activités , visites de la région , ski était au programme, mais aussi atelier lecture, etc.
Je me rappelle comme hier de ce séjour à Gap , dans une superbe famille.
Et les charmes des maisons de montagnes avec les poutres en bois, bref d’une splendeur.
Ensuite c’est eux qui sont venus en Bretagne.
Mais entre J et moi c’est bien plus qu’une correspondance qui s’est établit mais une magnifique amitié que rien ne pourra détruire.
Sur la classe parmi les correspondants nous sommes les deux seuls à avoir garder contact.
Et la 6ème ça remonte à loin, 13 ans si mes calculs sont juste, j’en suis à bac +4, et je pourrais dire bac +7 si je compte mes deux années de BP, plus ma première année de concours.
Et c’est devenue ma meilleure amie. On peut parler de tout librement.
J’ai deux meilleures amies , et elles se complètent. Mais même si la distance nous sépare rien ne pourra rompre ces liens magnifiques entre nous.
Après la 6ème mes parents ont décidé de partir tous les deux ans en camping à Embrun à côté de Gap, première fois qu’on partait en vacances.
C’est de là qu’est venu mon attirance pour la montagne, qui éveille en mois quelque chose de très fort.
La dernière fois que je suis allée à Gap et que l’on s’est vue c’était en décembre  2003, un peu moins de 3 mois  après mes 5 mois de galères.
Voilà donc 7 ans et demi que l’on ne s’est pas vue.
Mais malgré les 1000kms et des poussières qui nous séparent le lien est toujours aussi fort.
Une correspondance papier , pas de mail entre nous.

Cela me permet de rebondir sur la correspondance papier.
Combien aujourd’hui ont gardé cette belle façon de communiquer, de prendre sa belle plume et d’écrire de sa belle main?
Connaissez vous l’écriture de vos amis?
Alors remettons au goût du jour cette magnifique façon de correspondre.
Sortez votre belle plume et mettez y tout votre talent.
Pour moi ma plume ne me quitte plus depuis le CE2, où mon institutrice nous avait appris à écrire à la plume.

image wikipédia

 Dans une semaine je serais à Gap, les retrouvailles s’annoncent très fortes.
Mais j’ai aussi l’appréhension du choc.
En effet son papa à la sclérose en plaque, et depuis tout ce temps il risque d’avoir dépéri.
Mais bon ça je n’y pourrais rien.

 
10 Commentaires

Publié par le 16 mai 2011 dans Qui suis je?

 

10 réponses à “j’étais en 6ème

  1. livingfoodist

    17 mai 2011 at 808 58

    J'avais une amie avec qui j'échangeais par courrier manuel, j'aimais beaucoup. Et petit à petit, les échanges se sont raréfiés, la relation s'est tarie, nos chemins ont (je crois) divergés. Et son adresse a changé :-STon histoire de plume me rappelle un souvenir très fort : quand j'allais chez ma grand-mère, je ne manquais pas une occasion pour chercher une plume de poule dans la cour. Une fois que j'en avais trouvé une belle, je prenais l'encrier et prenais plaisir à écrire (voire dessiner, j'étais petite). Plus grande, je préférais d'autres activités et maintenant, il n'y a plus de poules !Tu sais, on peut guérir de la sclérose en plaques. C'est le cas de Dominique Guyaux (instincto) et de ma maman spirituelle 😉

     
  2. brigitte29

    17 mai 2011 at 1111 14

    Pour écrire il faut savoir! non pas ajouter une lettre aprés une autre mais jouer avec les mots!mettre sur papier le fond de sa pensée! Je ne sais pas le faire et je le regrette fort! Quand je te lis, que je lis Thierry et les commentaires sur son site, je me dis que je suis nulle! j'ai toujours été nulle en français!Même écrire une simple carte postale me coute! Cet été je descend aussi près de Montpellier voir des amis! c'est une très joli région!

     
  3. indiantigre

    17 mai 2011 at 1212 55

    oui comme tu dis Brigitte il faut être à l'aise avec l'écriture.Je n'ai pas non plus l'âme romancière et encore moins poétique, certain le font bien mieux que moi.Mais Brigitte t'inquiètes ce n'est pas un déshonneur de ne pas savoir jouer avec les mots.Après ce n'est pas la longueur qui compte mais l'attention( bon sur la longueur ça moi j'y vais toujours fort )Emilie oui je sais que l'on peut en guérir, mais cela suppose de faire en soi des changements, et ça tout le monde ne veut pas forcément les faires, je lui ai déjà ouvert quelques portes mais rien n'a fait.Pour J et moi on a toutes les deux prises un horizon différent nos convictions sont on va dire très opposées mais cela ne nous empêche pas de garder ce lien intense. C'est sur que ce n'est pas pareil qu'avec ma seconde meilleure amie avec qui je peux partager encore plus sur des sujets très profond, je pense que tu vois de qui je parle en cette personne miss 🙂

     
  4. livingfoodist

    17 mai 2011 at 1301 17

    @Brigitte : Indiantigre ne parle pas de faire de grande prose… Quand tu reçois un courrier d'un ami, tu es touché par l'attention qu'il y a portée, n'est-ce pas ? Plus le fond que la forme. Si tu écris avec affection, le destinataire recevra cette affection, peu importe que ça ne soit pas digne d'un prix littéraire !Moi ? Oui je vois très bien :pComme tu dis, pas de changement sans travail sur soi. Cela me rappelle la citation d'Einstein :"La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent."…Mais parfois nous préférons la folie, consciemment ou non ! Et c'est souvent plus difficile pour les proches que pour la personne elle-même qui ne voit pas le problème…

     
  5. Sonka

    17 mai 2011 at 1503 40

    @ Brigitte : je ne comprends pas non plus votre complexe… Votre commentaire est très bien écrit, pourquoi ne pourriez-vous pas écrire une lettre ?Sinon pour répondre au billet, j'ai beaucoup écrit et correspondu quand j'étais ado. Beaucoup de ces correspondants, je les ai perdus de vue. Il m'en reste 2-3 assez régulières, on a essayé à un moment de communiquer par e-mail (d'autant plus que nous sommes presque toutes fondues d'ordinateur ou du moins très familières de la chose), mais ce n'est pas pareil… Donc retour au papier, même si aïe aïe aïe la main, elle n'a plus l'habitude !

     
  6. indiantigre

    17 mai 2011 at 1907 36

    Je rejoins les commentaires précédent Brigitte tu écris très bien et comme je le disais ce n'est pas la longueur qui compte.Sonka j'aime ta phrase de fin.Moi le poignet il morfle au quotidien dans l'amphi et j'ai une zone dur sur l'endroit ou appui mon plume au doigt, l'été elle se met donc au repos pour se refaire une petite jeunesse, en septembre il est très dur le premier cours à gratter

     
  7. livingfoodist

    18 mai 2011 at 808 09

    On appelle ça "la boule de l'écrivain" 😉

     
  8. indiantigre

    18 mai 2011 at 909 02

    merci pour l'info 🙂 je me coucherais moins bête ce soir, mais le cerveau bouillonne déjà en ce moment

     
  9. Zab

    18 mai 2011 at 1907 46

    Cette histoire de plume a fait resurgir en moi un souvenir marquant.En CM2 j'ai eu une vieille institutrice (c'était sa dernière année) qui a exigé que tout ses cours soient pris à la plume, encrier et buvard… Oui oui oui! j'ai donc appris à écrire avec les liés et les déliés, à recopier une page ou par mégarde une tâche d'encre, une rature ou la marque du côté de ma main bleuit laissait une marque, enfin j'en passe…Aujourd'hui j'en souris, mais à l'époque j'en ai souvent pleurée.

     
  10. indiantigre

    18 mai 2011 at 1907 50

    c'est mon CE2 ça au départ j'ai pris la plume et je trouvais ça dur, et puis depuis je ne m'en passe plus mais en version stylo plume, mais je suis très exigeante sur le choix de mon plume, plume très fine, alors ceux du commerce conventionnel c'est pas la peine, le mien est en bois écologique;

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :