RSS

une page se tourne

29 Août

Et voilà je viens de finir mon boulot ce soir.
Ce n’est qu’un court repos pour repartir de plus belle.
En effet je vais passer sur du 60h semaine.
Tous les matins de 9hà 12h à l’hôpital, l’aprem de 14h à 17 ou 18h en cours,
puis 3 soirs par semaines de 17h30 à 20h à la pharmacie, plus le samedi entier.
A cela s’ajoute toute le travail perso sur mes cours sur une base de mini 10h/ semaine.
Mais bon ce n’est pas cela qui va m’abattre.
Ce qui me tue c’est quand j’entends mes amis à la fac qui se plaignent d’être fatiguée de leur saison, et blabla. Mais bordel arrêter de vous plaindre.
De toute façon c’est toujours pareil c’est ceux qui vivent le moins de choses de la vie qui se plaignent le plus.

Donc ce jour une page qui se tourne.
J’ai commencé à bosser dans cette pharmacie en 2010, depuis j’y ai fais toutes les vacances scolaires que ce soit Noël , hiver, Pâques, deux saisons complètes l’été.

J’avais trouvé une bonne pharmacie, très ouverte sur les médecines alternatives. J’y ai appris pas mal de choses également.
Une ambiance superbe avec mes collègues, même si au fil du temps l’ambiance au sein de la pharmacie s’est bien dégradée, rapports employeur/salarié. Mais malgré tout une équipe très soudée qui fait passer les points négatifs en second plan.
Nous avons partagé des repas ensemble, et elles ont toujours respecté mes choix.
On allait dans un resto réputé pour la qualité de sa viande.
Moi je prenais une salade 4 saisons sans sauce et sans oeufs, et elles leur faux filet/ frites. Mais jamais une seule remarque.Jamais de remarques désobligeantes du fait que je ne prenne pas de gâteaux quand un tel fêtait un annif.

Je me plais dans la pharmacie où je travaille à Nantes, mais je ne retrouverais pas cette ambiance.
D’ après a grand mère j’avais un peu le cafard aujourd’hui.

Et aussi sur ces 15 mois tous ces échanges avec ma grand mère.
Il aura fallu quasi 25 ans pour qu’on parle de façon aussi profonde elle et moi.
J’en ai appris beaucoup de choses sur mon histoire familiale, en soulevant certaines choses ancrée très profondes.
Des choses parfois dures dont ma grand mère ne m’avait jamais parlé avant.
Comme elle me dit « cela va faire un vide de ne plus te savoir là tous les deux mois ».

Je sais aussi que je ne rentrerais plus tous les deux mois dans ma famille mais tous les 4 voir moins.
Mais cela ne me pèse pas à vrai dire, je ne suis pas très famille. Même si on va partager des choses fortes dans les mois à venir surtout avec mon frère.

vu de ma chambre chez mes parents un soir

 
2 Commentaires

Publié par le 29 août 2011 dans Cheminement, Qui suis je?

 

2 réponses à “une page se tourne

  1. Maïté

    30 août 2011 at 1705 54

    Sabrina, tu es une fille forte et courageuse. Mais tu sais, je crois que tout le monde n'a pas cette force , c'est pour ça que les gens se plaignent.Moi je ne sais pas si j'arriverais à travailler comme tu le fais, peut-être que non.;) te fais un bisous en passantMaïté

     
  2. indiantigre

    1 septembre 2011 at 1402 54

    ta vision est juste.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :