RSS

Un avenir sans pétrole résumé de la conférence 1ère partie

03 Avr

Au début du mois de Février s’est tenue à Nantes une conférence « un avenir sans pétrole »
Je vous avais promis un résumé, et enfin il arrive.

Conférence tenue par Benoit Thévard et organisée par Nantes en Transition

A partir de mes notes je vais suivre ici le plan  de la conférence.

 

I/ Le pétrole et ses alternatives 

                A/ Le pétrole : sa formation
La formation des gisements de pétrole est un phénomène entièrement naturel,  processus qui s’est effectué sur de très longues années.
Les  « restes «  des organismes marins se sont déposé au fond des océans, et avec le temps se sont mélangés avec les boues pour former la vase.
Sous l’effet de la pression et de la température, les matières organiques de ces couches sédiments ce sont décomposées en élément plus simples, à savoir les hydrocarbures. C’est ce que l’on appelle la pyrolyse, et qui conduit à la formation de pétrole brut.
Le pétrole nait dans la roche mère.
B/ Un gisement est une roche
C’est une roche plus ou moins dense
Plus le pétrole est visqueux et plus la roche est compacte= difficultés à extraire ce pétrole.
La roche mère est très dense, tandis que la roche réservoir est beaucoup plus grossière. Cette
Dernière permet une meilleure circulation du pétrole.
                C/ L’ère pétrolière.
Les découvertes
1960 : pic de découvertes des gisements  (40 à 60 milliards de barils /an)
Aujourd’hui quand on consomme 4 barils on n’en découvre qu’un seul.
Les réserves prouvées :
Certitude d’extraction à  90%
Amérique 25%
Afrique 10%
Chine/ Inde/Australie 3%
Russie 9%
Moyen Orient 54%
Europe 0.5%
Le pétrole est un problème géopolitique.
Les pays émergents  prélèvent sur les marchés une part de plus en plus importante de ce qui est produit.
Les pays  exportateurs consomment de plus en plus de pétrole pour leur propre économie.
La production
Capacité de production = volume de pétrole que l’ensemble des producteurs peuvent produirent chaque jour, en utilisant tous les puits opérationnels.
Depuis le début de l’ère pétrolière : consommation 1300 milliards de baril c’est-à-dire plus de 50% des réserves.
Capacité de production annuelle :
89 millions de barils/jr    (= 32 milliards barils/an)
Soit un calcul simple : 1383/ 32= 43 ans de réserve
Avec 1383= nombre de réserve politiques prouvées en milliards de barils.
32= production annuelle en milliards barils/ an
Pic pétrolier= moment où toute industrie pétrolière atteint son max de production.
Ce pic de production est suivi d’un déclin.
 
Le pic pétrolier…. et l’économie
Le pic de pétrole conventionnel a été dépassé depuis les années 2008.
On a pu observer un prix du pétrole stable de 97 à 2004. Mais quand on a atteint les plafonds de productions, on a assisté à une augmentation du prix du pétrole.
Face à la bulle spéculative et le crash boursier, le prix du baril a ensuite chuté, et pour ensuite remonter de façon croissance et continue.
Les perspectives
D’ici 5 à 10 ans max la production de carburant liquide va diminuer de 3 à 5 % par an
(pour rappel lors du choc pétrolier de 1973 c’était une chute de 4% au total)
Equivalent 
200à 350 réacteurs de 1000MW à construire chaque année pour compenser  (si on continue à consommer comme ça)
D’ici 2030 il faudrait que toutes les alternatives au pétrole nous fournissent entre 45 à 70 millions de baril/ jour.
                C/ Les alternatives.
Notons au passage que toutes ces alternatives pris isolément ont des inconvénients.
Les carburants alternatifs « renouvelables »= les agrocarburants.
Selon l’agence internationale de l’énergie (AIE)  dans le meilleur  des cas (cas qui reste juste hypothèse) : 4,5 millions baril/ jour
Les carburants alternatifs
Ils sont beaucoup moins faciles à extraire que le pétrole conventionnel.
Et ce n’est pas une méthode qui va empêcher la production totale de diminuer (car rappelons la production tiens compte de toute les ressources, pétrole brut, gaz de schiste….)
L’hydrogène
Attention l’hydrogène n’est pas une source d’énergie.
Production : reformage gaz naturel (C H4) : donc besoin de gaz naturel
Electrolyse de l’eau = besoin d’eau et d’électricité
Stockage :
 Compression à 700 bars : consommation 20 % d’énergie  (remarque un pneu de voiture c’est en moyenne 3 bars pour avoir une idée)
Utilisation : prix et durée de vie de la pile à combustible= besoin de platine, et durabilité 3000 à 5000H)
→rendement de la filière du puis à la roue =2à 8 %
L’électricité
Voitures électriques : si toutes les voitures étaient électriques cela entrainerait une augmentation de la production électrique de 25% ;
Avec TOUS les véhicules à remplacer soient
31 millions de voitures
4,7 millions de camionnettes
300000 camions
100000 autobus et autocars
De plus la densité énergétique est très inférieure :
1kg de batterie= 80WH
1 kg de pétrole= 90000 WH
Problèmes des matériaux et de la durabilité des batteries.
Eolien et solaire
L’éolien ne représente que 0,1 % du marché de l’énergie, et le solaire  0,008%.
Ces deux énergies nécessitent beaucoup de matériaux (à savoir construction de panneaux solaires, d’éolienne) et d’énergie fossile pour réaliser cette construction. Donc à eux seule ils ne pourront pas remplacer les énergies fossiles
Les autres ressources
Nous épuisons actuellement toutes les ressources de la planète.
Un petit aperçu des pics de production à venir :
Pic du phosphate : 2030
Pic du cuivre :2020
Pic du zinc : 2015
Pic du platine : 2020
Pic du plomb : 2045
Pic du manganèse : 2050
La consommation d’énergie c’est une capacité à modifier son environnement.
La consommation d’énergie est un indicateur de notre impact sur l’environnement.
Mais l’énergie n’est pas un but en soi.
Aucunes technologies n’est en mesure de compenser le déclin  de la production.

 

 
3 Commentaires

Publié par le 3 avril 2012 dans Ecologie

 

3 réponses à “Un avenir sans pétrole résumé de la conférence 1ère partie

  1. yvesT

    3 avril 2012 at 1604 33

    Ne pas oublier de signer et relayer l'appel ! (initié par Benoît Thévard) :http://tribune-pic-petrolier.org/

     
  2. indiantigre

    3 avril 2012 at 1705 10

    oui oui c'est très important , la suite arrive dans un second post

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :