RSS

les merveilles de la nature

08 Mai

La nature nous offre des très belles merveilles.
Les plantes sauvages poussent un peu partout et il est très facile d’en trouver si on ouvre un peu les yeux.

Passionnée de phytothérapie je n’avais pas encore franchis le pas de la reconnaissance sur le terrain.
C’est choses faite et je m’amuse ans la nature.
Maintenant quand je suis dehors mon regard est bien plus grand ouvert, je vois une plante et j’essaie de savoir si je la connais où pas.
Je ne suis pas encore une pro, mais je progresse sur cette voie.

Un livre que je peux vous conseiller c’est celui de François Couplan, plantes sauvages comestibles et toxiques. C’est la bible en la matière.

image Amazon

Sur la région nantaise dès qu’on ouvre les yeux on trouve de la chélidoine un peu partout (très bien pour les verrues) de l’ortie, ,de l’alliaire, de l’arabette, de la ruine de Rômes, du géranium robert, du géranium disectée, de la vesse, du lamier pourpre, jaune, rouge, du nombril de vénus, des véroniques, des jacinthe des bois, des primevères, du sureau; du millepertuis, de l’aubépine, de la ciguë (attention à ne pas la prendre pour de la carotte sauvage), des anémones, des ficaires, du pissenlit, du cerfeuil sauvage,  de l’œnanthe, du lierre terrestre,  du trèfle rouge, de la mâche sauvage, du mourrons des oiseaux, divers graminées, du houblon, du plantain, de la consoude, divers myosotis, et même de la prêle, etc

Pour être sérieuse je devrais y mettre mes noms latins mais là on ne va pas trop alourdir la chose.
Une plante en botanique le nom vernaculaire ne veut pas dire grande chose, on raisonne en nom latin…

La nature est très en retard cette année mais on trouve des choses, il suffit d’être attentive.
Être dans la nature est un vrai régal, moi j’adore.
Là d’ici la fin de la semaine , après les exams, mon temps dehors va être bien augmentée.

A la fac cette année on avait possibilité de faire l’option plante régionale. On est que 6 à l’avoir prise.
On va en sortie sur le terrain, on s’éclate, les deux profs sont supers cool et on apprend bien par la même.
Plus mon herbier à faire. Dans mon appart journaux, annuaire,ont pris place, d’autres sont déjà collées sur des feuilles de papier à grains.

Et puis les plantes sauvages comestibles c’est vraiment une belle merveille en cuisine, une richesse en nutriments et minéraux que ne peuvent pas égaler les fruits et légumes du commerce, aussi bio soit il.

Si cela vous dis une petite balade dans la nature autour de Nantes faites moi signes on partira faire nos cueillettes.

 

2 réponses à “les merveilles de la nature

  1. Sonka

    9 mai 2012 at 1010 04

    J'adore. Plus pour le côté comestible que thérapeutique, d'ailleurs. Je suis assez novice, mais je découvre régulièrement de nouvelles plantes, notamment grâce au livre de Linda Louis, l'Appel de la forêt. Totalement un autre genre que celui que tu cites : je vais noter cette référence…

     
  2. indiantigre

    9 mai 2012 at 2008 21

    moi aussi bien plus le côté comestible.Thérapeutique viens ensuite. Je vais aller voir du côté de ce livre.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :