RSS

peu importe le contenu de l’assiette

14 Juin

Quand on fait des choix alimentaires il peut arriver qu’on s’isole et qu’on cherche à se retrouver qu’entre personne partageant ces choix là.

Alors question est ce qu’une personne se résume seulement à ce qu’elle mange?
Le moment partagé n’est ‘il pas plus important?

Quand on est végéta*ien, la vue de la viande, les odeurs peuvent  nous être difficile.
Moi la première d’ailleurs, notamment l’odorat. La vue ne me perturbe pas vraiment car j’arrive à aller outre cela.
Les odeurs j’y suis très sensible pourtant.
Au tout départ oui j’évitais de manger avec ma famille, mais étais ce que je voulais réellement, m’isoler? NON
Je m’étais assez enfermée dans la solitude tout au long de mon anorexie ce n’était certainement pas pour recommencer.

Pour ma part je n’ai aucun problème à partager un repas, entourée de personnes omnivores, comme c’est souvent le cas si je suis dans ma famille par exemple ou lors de repas avec des collègues de travail. A condition bien sur qu’on ne m’impose pas de manger comme eux.
J’ai appris à être beaucoup plus cool sur l’alimentation, et à penser avant tout au moment partagé, peut importe si les odeurs sont un peu fortes pour moi.

Je pense que c’est aussi du respect, pour les personnes en face, et ils sont reconnaissant ensuite.
A mon avis le lien social, mais aussi familial, est très important, et un rien peut le briser. La solitude et l’isolement peuvent survenir très vite.

Une personne est entière et ne se résume pas à ses choix alimentaires ou autres.
C’est un système gagnant gagnant. En effet j’ai constaté qu’en fonctionnant ainsi, il va y avoir une bien plus grande ouverture chez les personnes en face, et surtout une absence de critique.

Si on fait l’effort de s’intégrer, ben on est remercié à juste titre.
Perso je le vois quand je suis dans ma famille, ou avec des amis ils se soucient de savoir si je vais pouvoir trouver mon bonheur, (des fruits et des légumes, du cru, sans gluten,…) et ils essaient de me préparer des petites choses, simples mais qui font chaud au cœur. Alors que quand je m’isolais avec moi même  je pouvais toujours courir pour voir des petites attentions à mon égard, et je n’avais qu’à me débrouiller et m’en prendre plein la figure avec des critiques.
Maintenant c’est tout le contraire, je n’ai rien besoin de demander et l’attention vient toute seule, et c’est vraiment appréciabe Du coup tout le monde est gagnant.

Là c’est l’été la saison des barbecues, mais je sais que les personnes avec qui je vais partager ces moments auront pensé à moi, et ne me feront aucunes remarques sur mon assiette au cours du repas.

A mon sens être trop extrémiste ne rythme à rien, si ce n’est qu’à nous couper du monde. Un être humain n’est pas un ensemble de détails mis bout à bout mais bien un être entier.
Je partage du temps avec des personnes que j’apprécie, et ces personnes je les apprécies pour ce qu’elles sont et pour leur choix alimentaires.

C’était mon petit partage du jour.

 
 

6 réponses à “peu importe le contenu de l’assiette

  1. guyomep

    14 juin 2012 at 2008 54

    Marrant, ça me rappelle un début de conversation hier. Je suis bien d'accord avec toi, malheureusement tout le monde n'est pas aussi tolérant.

     
  2. indiantigre

    14 juin 2012 at 2109 15

    exact on en avait parlé hier, et il a finalisé ma réflexion de cet article qui trottait dans ma tête suite à de nombreuses discussions avec diverses personnes

     
  3. Mark L.

    16 juin 2012 at 1402 17

    Je suis bien d'accord avec ton Article Indian !!beaucoup de nous (surement par manque d'assurance et de foi) se réfugie a travers des illusions, des dénominations >> je suis président de la république, je suis respirien, je suis qu'un simple balayeur, je suis chrétien etc etc … on tends a s'identifier a une fonction…et la on passe a cote de toute la splendeur et l'intégralité de l'être. çela prends Origine dans la peur.Pour ce qui est de l'extrémisme, c'est un point de vue :-D, quand on me vois manger ou non manger on me taxe d'extrémiste, ce a quoi je réponds en souriant : "extrémiste envers mon corps ou envers tes conceptions a ce sujet la?" quand on me dis que je suis obséder pas ce que je mange je réponds : "a bon? mais qui en parle? a qui cela pose un problème?" Je pense qu'il est bon avant tout de s'écouter et d'aller au fond de ce que l'on veux expérimenter, ce qui est vu pour le moment comme un extrémisme sera vu comme du bon sens dans 150ans. Quand j'entends extrémiste par rapport a moi meme, je comprends avant gardiste, et je souris :)Il est plaisant d'être vu pour un fou dans un monde ou la norme imposée est insensé haha

     
  4. Aurélie

    21 juin 2012 at 1402 40

    Je me reconnais dans beaucoup de choses.Très récemment pour une invitation, j'ai proposé d'apporter mon repas pour ne pas gêner. La personne a refusé me réservant une surprise en arrivant : une corbeille de légumes pour le repas et une corbeille de fruits pour le dessert à agrémenter comme bon me semble. J'ai trouvé l'attention très délicate. Il y a encore 2 ans cela aurait été impensable !Le problème est beaucoup dans la tête. On se met tout seul des bâtons dans les roues. Avec le temps, j'aspire à plus de simplicité dans mon assiette comme dans mes relations. Je vais me répéter mais je lis beaucoup de moi dans cet article. Merci de si bien résumer ce que je ressens.

     
  5. indiantigre

    21 juin 2012 at 1907 31

    comme tu dis Aurélie les choses auraient été impensable pour moi aussi avant de me voir préparer un repas entièrement cru par mes hôtes,e t pourtant cela a été le cas.J'aime beaucoup ta phrase avec le temps j'aspire à plus de simplicité dans mon assiette et dans mes relations"

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :