RSS

Nature, obstacle, et bonheur

23 Déc

Un ciel un peu gris, nous accompagnait ce jour, après une semaine bien pluvieuse.

Le gris dehors mais en moi le soleil brille, ça pas de soucis.

L’envie d’une petite balade au grand air, pour bien se ressourcer. Me voilà partie .
Direction le bois, les étangs et le canal. Dans les bois , premiers chemins bien boueux, je traverse je suis dans ma lancée,

Se poser, auprès d’un bout d’étang. Là profiter de l’instant présent, être là. Le vent qui souffle, les arbres qui grincent, le ciel gris, la foret dans mon dos. C’est bon ça. ( pour certains c’est flippant pas pour moi )

Puis l’excursion se continue pour rejoindre le canal.L’eau est bien haute dans le canal en ce jour

Mon chemin se continue quand un obstacle se présente à moi. Le canal a débordé, le chemin a disparu . A l’horizon le virage, mais que d’eau sur le chemin. Je ne vois pas jusqu’où va l’eau.

première partie de l'obstacle vue jusqu'au virage

première partie de l’obstacle vue jusqu’au virage

Mais je n’allais pas rebrousser chemin comme ça. Donc j’ai continué mon chemin, mes merrels ne craignant pas l’eau, pied nu dans mes chaussures, je ne risquais pas grand chose. Juste histoire de remonté le pantalon au dessus des genoux . L’eau était bien fraiche , mais c’était un pur bonheur. L’eau m’arrivait aux genoux par endroit, mais quel bonheur.

Après le virage, je vois que l’eau continuait mais que le chemin reprenait le pas ensuite. Donc une bonne 100ène de m les pieds dans l’eau, un vrai régal.

Une fois sortie de l'eau, en regardant derrière la portion après le visage

Une fois sortie de l’eau, en regardant derrière la portion après le virage

Avec l’esprit du Parkour en tête, on s’adapte à notre environnement. Mais c’était un pur moment de bonheur de traverser ce passage, l’eau fraiche et revigorante.

Un petit couché de soleil pour finir la balade

J’ai continué mon chemin, et au final 10km dans les jambes en un peu moins de deux heures, et en profitant pleinement de ce moment. pour ensuite aller ramper un petit peu. Doucement par contre sur la rampe car mon sternum (et oui vive les chutes sur le verglas) n’était pas trop d’accord.

La nature est si belle, quand on peut en profiter quel bonheur. Moi je n’ai pas besoin de beaucoup de chose pour trouver mon bonheur, et c’est généralement dans les choses non matériel que je le trouve.

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 décembre 2012 dans Nature, Sport

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :