RSS

Savoir faire une pause, quand le corps le demande .

24 Déc

Une très belle soirée à tous en ce jour.

Une belle pause en natation cette année car pas l’envie de nager, autre chose, mais un passage à vide pour les bassins. Mais une pause qui a été bienvenue en tout point.

Je n’ai jamais fais une si longue pause, d’ailleurs je n’ai jamais fais de pause en natation depuis que j’ai repris à nager en 2006. (après 6 ans d’arrêt pour cause de problème de santé et non pas que je n’avais pas la force, mais la piscine n’était pas le lieu adapté à cette période)  )   Là 3 mois de pause c’était bénéfique. Bon il est vrai que je ne suis pas restée inactive pour autant,  beaucoup de marche, vélo, interval training, et un peu de course à pied.

Donc sport présent mais différemment. Cela fait du bien au corps par moment de faire une pause, dans certaines activités, pour mieux repartir ensuite.

Et il faut dire que mon regard sur le sport a aussi beaucoup changé. je fais du sport depuis que je suis petite, et quand j’ai commencé en Avenirs, même si j’étais dans un petit club de natation, il y avait la compétition. Et j’avais un père très regardant sur nos résultats sportifs. D’ailleurs cela m’a valu bien des peines plus jeunes. Car mon frère explosait tous les podiums que ce soit en natation, judo , athlétisme. Du coup moi je me sentais nulle et j’avais très peur de ce que pensait mon père que moi je ne fasse pas les podiums.

Je n’ai jamais aimé la compétition, mais je faisais beaucoup beaucoup de sport, c’était mon moyen pour fuir en quelque sorte, et me ressourcer.

D’ailleurs heureusement que le sport était là pendant mes deux ans de concours, je n’aurais jamais tenu sinon je pense. Je n’ai pas diminué ma pratique pendant mon concours, au contraire elle m’aidait. J’ai souvenirs d’une veille de concours, d’aller nager 2 h , et dans mon bassin de me réciter toutes mes formules de biophysiques/ optique. Après une séance de sport j’étais toujours au taquet sur mes cours, par contre si je n’avais pas ma dose en quelque sorte mon esprit se perdait, et la concentration était impossible. Enfin du coup je mémorisais beaucoup plus vite, et je n’avais pas du tout besoin de passer des heures et des heures sur mes cours.

Aujourd’hui mon regard sur le sport est bien différent, le sport est un besoin pour moi, oui cela est vrai, mais je suis beaucoup plus à l’écoute de mon corps, de la fatigue, j’en fais moins aussi d’ailleurs.(même si au yeux de certaines personnes je suis toujours bien dynamique) , je suis mille fois plus douce avec moi

Si je vais nager si je n’ai pas de jambe, au bout d’une demi heure je suis sortie du bassin, je n’insiste pas. Mon corps lui parle mieux que tout.

 

Là après une semaine très calme pour cause de blessure  (sternum très douloureux et qui tire) j’ai un peu repris sur l’interval training  ce jour en étant hyper à l’écoute de mon corps pour ne pas réveiller la douleur. C’était intense et cela fait du bien.

Les bassins commencent à me manquer sérieusement, donc nouvelle année, reprise natation, après 3 mois de pause. Je sens qu’il va y avoir de bien belles séances en vue, avec du fractionné. Point important dans une activité sportive si on veut progresser.  Moi je suis plutôt endurance, avant je nageais 6 km dans chaque séance, et cela 3 fois par semaine. J’ai introduit le fractionné il y a quoi 18 mois voir plus. Maintenant je nage plus sur 3 à 4 km mais les séances sont différentes et plus intenses.
Avec l’introduction du fractionné j’ai bien gagné en puissance. Avant enchainer des 200  jambes c’était violent car j’avançais pas sur les jambes, maintenant cela passe tout seul.

Par contre j’ai une bonne vitesse ça j’en suis conscience, mais je n’égale pas celle des compétiteurs.

Donc reprise active des entrainements, ça annonce les bonnes sensations en vues . Car oui en nage chez moi ça monte haut en sensations. Sensations que tout sportif connait en général dans sa discipline de prédilection.

Si il y a des amateurs pour longueurs dans les bassins, bienvenues.

Plus les entrainements de cap, sur lequel faut que je monte en distance, sur le minimaliste.

Avec toujours mon objectifs en tête le triathlon. Mais le vélo va être mon faible. Pourquoi les natathlons se font si rare?

Et bien sur ma pratique du yoga en parallèle, pratique que j’aimerais aussi bien perfectionner notamment en ashtanga  qui est assez proche de ce que je pratique déjà, mais qui va plus loin voir en yoga iyenghar . Tout deux m’attirant depuis longtemps mais comme j’attends d’avoir finis mes études pour reprendre des cours.  Et dans le yoga ce que j’aimerais bien faire à terme c’est le yoga en duo.

Le triathlon comme le yoga, avec la fin de mes études cela va me libérer du temps, notamment quand ma thèse sera finie et soutenue.

Tout ça pour dire, qu’il faut savoir faire une pause quand le corps le demande, ce n’est que pour mieux repartir ensuite.Une pause dans la vie d’un sportif est toujours bénéfique, il est donc important de savoir se l’accorder avant que le corps ne suive plus, et quand les ennuis commencent ce n’est pas la même chose.

Soyons donc à l’écoute de notre corps et des signaux qu’ils nous envoient . Soyons doux avec nous même dans notre pratique sportive.  Et notre corps nous dira un  grand merci.

 
1 commentaire

Publié par le 24 décembre 2012 dans Sport

 

Une réponse à “Savoir faire une pause, quand le corps le demande .

  1. quentin

    18 décembre 2013 at 1907 54

    Bonjour,
    Merci beaucoup de votre petit texte. Cela m’a fait plaisir car j’ai très peu ressenti dans ma vie quelque aussi passionné pour le sport que moi. Je suis tombé sur votre texte car cela fait bien longtemps que je n’ai pas pris de pause pour mon corps. Je n’en ai même jamais pris.
    Je ressens exactement la même chose que vous par rapport au sport, le besoin, le refuge, même et surtout lors devennements exterieurs.
    Je pratique du football mais je fais également de la course a pied en parallèle. Pas un jour sans monter mon rythme cardiaque.
    Merci de m’avoir fait comprendre qu’il existait des personnes comme moi pour qui le sport est un besoin. Bonne saison.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :