RSS

Les notions essentielles sur l’équilibre acido basique

11 Fév

En lien avec les articles précédents sur le sujet voici les réponses par des notions plus concrète à ce fameux équilibre acido basique.

Donc comme expliquer précédemment l’organisme peut s’acidifier de différentes manières.

      • Par notre mode de vie : pensées négatives, colère, violence, stress, surmenage, manque de sommeil, fatigue, mauvaise oxygénation des cellules, manque de mouvement, etc…
      • par la surconsommation d’aliments acides et/ou acidifiants
      • par un manque d’aliments alcalins
      • par les excès alimentaires en général

Du côté de notre alimentation

Attention à ne pas confondre acide et acidifiant.

Par aliment acidifiant j’entends, aliments raffinés (riz blanc, pâte blanche) , les produits laitiers, les produits animaux , les légumineuses, le café, les céréales (et oui )  , tout ce qui est conservé dans du vinaigre, les fritures, les fruits pas murs.

Par aliment acide j’entends les agrumes notamment. Mais attention ces aliments acide ne sont pas acidifiants pour le corps. Car ces aliments contiennent des minéraux, qui lors de l’ingestion de ces fruits font que ces acides organiques se complexent avec les minéraux et le corps les assimilent parfaitement , sans aucunes perturbations.

Précisions cependant, la métabolisation de ces acides, n’est possible que si le corps dispose d’une certaine vitalité. A savoir que si le corps est déjà lui même trop acide, cela va renforcer cette acidité, car le corps n’a tout simplement plus la capacité de métabolisation.

Personnellement quand j’ai commencé le cru, je ne pouvais pas manger ni orange, ni kiwi, ni pomme .Mon corps était beaucoup trop acide. Quand j’entends des personnes qui d’une alimentation lambda, se lancent dans une cure d’agrume, cela me fait sortir les yeux de la tête. Car nous sommes tous quasiment sur la tendance acide, et pour certains de façon très intense. Alors apporter des agrumes de façon massive sur un corps très faiblesse sur le point de vue métabolique, c’est très violent pour le corps. Et il y a fort à parier que l’on en paie les conséquences très rapidement.

Par aliments basifiants j’entends les légumes, notamment les légumes à feuilles vertes, et notamment si ils sont consommés cru (exemple l’épinard cru est alcalinisant, cuit il est acidifiant, et cela en est de même pour la tomate)

les fruits à condition d’être consommé bien murs.

Vous trouverez Ici un tableau très bien fait

Autres aspects

Notons également que cela tiens aussi à nos combinaisons alimentaires. Là je vais parler des fruits, mais la notion de combinaison alimentaire va bien au delà ,et est fort intéressante.

Les fruits sont alcalins pour l’organisme. Mais si ils sont mélangés à d’autres aliments cela forme un mélange acidifiant. Pourquoi car les fruits sont des aliments à digestion rapide, qui ne se digèrent pas dans un même milieu que les amidons ou les protéines, du coup cela crée des fermentations et par conséquent de l’acidité.

Les fruits peuvent se combiner avec les feuilles vertes, c’est d’ailleurs une excellente combinaison.

Notons aussi que l’excès de protéines (et je rappelle que l’on a besoin de très peu de protéines contrairement à ce que l’on nous fait croire )  , et que ces protéines soient végétales ou animales, est producteur d’acide.

La pollution alimentaire est un facteur non négligeable. Tous les pesticides, les insecticides, …… sont des acides benzoïques, des ammoniums quaternaires, des dérivés azolés, des amides, qui sont acidifiant. Sans compter les nitrates et les phosphates.

 

Comment rééquilibrer notre terrain acido basique ?

En privilégiant les aliments basifiants, et en limitant la part des aliments alcalinisants dans votre alimentation. Trouver un équilibre! Sachant qu’on ne sera quasi jamais en trop basique, c’est mission impossible, sauf si on se boit des litres de bicarbonates.

Boire beaucoup d’eau. Et ne pas hésiter à consommer des tisanes, et je mets un grand honneur à l’ortie. Oui l’ortie c’est mon dada, c’est une plante tellement géniale pour le corps, et encore plus sur cette notion d’équilibre acido basique. Ortie que l’on peut associer à la prêle, au cassis, des plantes très reminéralisantes.

Accorder une belle part aux aliments crus dans votre alimentation.

Faire des jus de légumes, en y introduisant des feuilles vertes. Des jus ou des smoothies (pour des recettes de smoothies vert voir le site de vegan bio,ainsi que  les écrits de Victoria Boutenko)

Prendre le temps de manger, dans le calme.

Lutter contre le stress, gérer son stress

S’oxygéner au maximum , au grand air. J’ai bien dis au grand air, et non entre des murs de béton.

De pratiquer une activité physique régulière pour remettre le corps en mouvement .

Pensées positives.

Respect de vos cycles de sommeils.

 

Oui l’équilibre acido basique, est un pilier de la santé, et c’est une notion qui a un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre corps. Mais une notion totalement absente de la vision de la santé en allopathie.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 février 2013 dans Hygiènisme

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :