RSS

Les seins libres : retour d’expérience

28 Fév

Il y a quelques mois j’ai mis en ligne un article Un bout de tissu pas si anodin.

Cet article a eu un grand succès, et il continue à circuler apparement.

De cet artcile il ya ensuite la pratique. J’ai réçu des messages dans le sens, « oui mais cela n’est envisageable que si on a une très petite poitrine etc ».

Alors je vais repréciser les choses, je ne me considère pas dans les petites poitrines, et pourtant j’ai sauté le pas.

Ma poitrine était une partie de mon corps que je n’acceptais pas. Logique quand votre propre mère vous a trop souvent critiqué sur cette partie de votre corps, sur leur forme ou leur volume, en projettant ses complexes sur sa fille. Alors oui cela fait mal, et ça vous blesse dans votre intimité la plus profonde. Et tiens voilà que j’en ai les larmes aux yeux en écrivant ces lignes. Je le vivais assez mal on va dire  et de tout cela je n’acceptais pas cette partie de mon corps.

Quand je suis passée au sein libre, cela a été pour moi une libération, et une profonde libération. Mes seins ne me pesaient plus, ils n’étaient plus douloureux. Enfin j’arrivais à les regarder. Car oui toutes cette pression que l’on m’avait infligée pour le port du soutien gorge, m’avait apporté bien des tensions dans cette zone de mon corps.

La transition s’est faite toute seule, au départ peut être un peu de douleur, mais je ne sentais plus cette sensation de pesanteur en cette partie de mon corps. Je n’avais plus peur de leur laisser enfin la place d’être.

Et je dis bien une vraie libération pour moi, et le retour en arrière est mission impossible.

J’ai eu des commentaires, après cet article, sur l’aspect vestimentaire.

Les seins libres cela ne signifie pas jouer la provocation. Enfin moi ce n’est pas mon style. Je m’assume comme je suis, mais je ne vais certainement pas aller à jouer la provoc. Cela ne me correspond pas du tout. Seins libres c’est s’accepter soi, et après ces à chacune de s’adapter à son style de vie, à son style vestimentaire etc. Il n’y a pas de règles en la matière.

Je marche beaucoup, je fais du vélo, le matin  il m’arrive de courir pour aller à la gare. Non cela ne me dérange point du tout. Pour l’instant oui il est vrai que sur le sport en interval training, j’en suis restée au port de la brassiere de sport, mais le reste c’est néant de néant.

Je m’en porte très bien ainsi.

Et si vous vous posez encore la question, je vous encourage à franchir le pas.

 
5 Commentaires

Publié par le 28 février 2013 dans Hygiènisme, Qui suis je?

 

5 réponses à “Les seins libres : retour d’expérience

  1. janic

    2 mars 2013 at 808 45

    bonjour
    et encore tu n’as pas connu les gaines!
    Cependant en prenant de l’âge et si il n’y a pas un exercice physique d’accompagnement, les seins lourds ou pas s’affaisent. Un soutien éviter aux tissus de la poitrine de se détendre trop. Après les soutiens gorges proposés dépendent plus d’effets de modes que d’aide au port des seins.

     
  2. indiantigre

    2 mars 2013 at 909 38

    Le sein s affesse en fonction de l alimentation aussi car elle conditionne la fermete des tissus.
    Et on le voit notamment sur l effet impressionnant des fruits sur la disparition de la cellulite.

    Et tout depend le maintien naturel et le retour aux conditions naturelles de vie

     
  3. Yves

    9 novembre 2013 at 1604 04

    Outre les prédispositions génétiques, les seins s’affaissent justement à cause du soutien gorge en atrophiant l’appareil sustenseur du sein (ligaments de Cooper, facias, platysma…)
    http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52
    Le supprimer est plus que recommandé !
    Bonne lecture…

     
    • indiantigre

      10 novembre 2013 at 404 48

      Oui je suis bien d’accord et je le vérifie de plus en plus grâce a un gain de fermeté

       
  4. Liberté

    23 octobre 2014 at 2311 31

    La pratique des seins libres (braless) aide les femmes à s’assumer et procure un réel bien-être/soulagement… une pratique saine et naturelle ! c’est le soutien-gorge qui ne l’est pas ! Ce n’est pas toujours évident à admettre pour certaines… les a priori sont une vraie barrière. Je crois que seule l’expérience peut définitivement convaincre les femmes…

    Concernant le lien entre l’affaissement du sein et le soutien-gorge, il y a une très bonne conférence de Jean-Denis Rouillon sur le sujet : http://vimeo.com/77976491
    Je rappelle aussi mon site : http://www.freetheboobies.fr
    Merci pour ton témoignage.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :