RSS

Doubles satisfactions après retour d’une sortie CAP

16 Mar

Aujourd’hui, hyper motivée pour aller courir, depuis le temps que ça me titille, je sentais le pied partant.

Alors rien n’allait retenir mon envie, et ce matin il pleuvait des cordes sur Rennes, je me suis payée trois bonnes saucées en partant en livraison. Mais j’avais dis qu’il pleuve ou pas je vais courir. Je me suis changée, le ciel était gris, je suis sortie et là un beau soleil est arrivé, et là depuis que je suis revenu, le ciel est gris et il va pleuvoir sans tarder je pense. Comme quoi les bonnes ondes ont toujours leur raison d’être. Hier pareil en rentrant du boulot en vélo, il a  recommencé à pleuvoir une fois que j’étais chez moi, alors que le ciel a été bien capricieux en seconde partie d’après midi.

Donc courir avec ce temps bien printanier était fort agréable.

Une belle satisfaction, les jambes suivaient toutes seules. Pas de douleur au pied. Séance d’un peu plus de 5 km en 25 min, alors pour une reprise je suis big contente. Je ne voulais pas faire trop, surtout après arrêt avec blessure.

Double satisfaction car première réelle sortie CAP en sein libre. Avant en CAP je l’avais juste fait sur des très court trajet genre chez moi la gare. Et là aujourd’hui, zéro mais zéro douleurs. C’était chose impossible avant que je passe au sein libre au quotidien, comme quoi le sein libre a du bon, et la douleur à la transition disparait. Certes j’avais un tee shirt de cap, et une veste de CAP vu que je sentais le coup de la pluie, mais aucun soutien pour autant au niveau de la poitrine. Et ben les filles je vous assure on ne sent rien une fois que le passage sein libre est belle et bien installé dans votre vie.

Et donc bien sur chaussures minimalistes, en merell pace glove, et pied nu dans mes chaussures.

Mon seul regret avoir eu un peu chaud , et peut être avoir couru 5 min de trop pour le pied, mais ce n’est rien, je me suis arrêté à temps je pense.

C’est bon ça. Maintenant je n’ai plus qu’à espérer retrouver mon niveau en CAP, je sais ceux que je vaux en CAP et cela va revenir vite je pense, car ce n’est pas très loin derrière moi.

Et pouvoir continuer à augmenter les kms, augmenter la puissance et tout sera nickel pour un objectif que je vise, à savoir le triathlon. Je me laisse de la marge, mais j’espère que pour mes 30 ans j’en aurai un à mon actif. J’ai un avantage avec la natation qui est mon gros point fort, or c’est souvent le point faible des tri athlètes. En Cap je peux avoir un bon niveau, et mon point faible sera peut être le vélo, mais avec un peu d’entrainement cela va le faire, surtout que j’ai vachement progressé à ce niveau.

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mars 2013 dans Cheminement, Hygiènisme, Sport

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :