RSS

Bananes, réplétion, frugalité.

18 Mar

Un article où je sens que je vais allumer des foudres mais ce n’est pas grave. Je partage mon expérience, et je ne détient pas la vérité pour autant. Alors prenez dans mes propos qu’un simple partage d’expérience.

J’ai commencé le cru, au départ plus du côté Hippocrate, c’est à dire peu de fruit. Au bout d’à peine trois mois j’ai fais un virage à 180°c, vers les fruits. Augmentation drastique de ma consommation de fruits, en parallèle de mes jus de légumes. C’était super génial.

Puis dans mon évolution, à force de lire du détracage sur les jus, j’ai voulu tenter l’expérience de m’en séparer. J’ai misé sur les bananes en parallèles. Banana island oui j’ai pratiqué, 30 bananes par jour oui je sais ce que c’est. Des bananes et des bananes, et encore des bananes pour seul aliment sur au moins un mois.

Au départ c’était génial, de bons apports de sucre, donc mon corps était tout content. Mais très vite j’ai sentie cette sensation désagréable de pesanteur après les repas. Je me sentais lourde. Et de cet état d’inconfort, il est difficile d’atteindre la plénitude intérieure pour moi.

Je ne dis pas que cela ne marche pas, car je sais bien qu’il y a de super résultats de personnes le pratiquant. Des témoignages positifs. Mais je pense que nous sommes tous uniques, et donc que l’écoute du corps reste importante. C’est notre meilleur témoin. Et encore une fois je précise que je m’appuie sur mon expérience.

De cette sensation de lourdeur, de trop, mon énergie diminuait aussi en parallèle. Et dans ma pratique yogique on m’a toujours appris qu’il est préférable de sortir de table avec encore cette sensation de faim, car la satiété ne vient pas directement. C’est notion me parle bien plus, que celle de manger jusqu’à réplétion totale, qui pour moi procure une sensation désagréable.

Alors oui ayant pratiqué Banana island, d’avoir connu de bon état au départ. Choses normales car le corps a soif de nutriments donc il prend tout ce qu’on peut lui apporter. Par expérience je sais que je me sens bien plus à l’aise sur une base d’alimentation plus frugale. Et j’ai dis plus frugale, je n’ai pas dis restrictive.

J’ai expérimenté les deux, et je peux donc comparer. Autre constatation, j’ai mangé à une période de ma vie 30 bananes par jour,  aujourd’hui sur 5 bananes je cale, mon  corps n’en veut tout simplement plus. Alors que je peux me manger 10 oranges, 10 pommes, sans soucis. Mais je crois que les aliments pâteux, ne me font plus très envie et que j’ai besoin de choses bien plus juteuses.  Cet été je me suis fais des phases jus de pastèques à gogo, et des souvenirs de bonnes expériences et de moment de partages avec les jus de pastèques j’en ai plein

Alors oui je n’achète pas de bananes chez moi, depuis je crois maintenant près d’un an, j’en consomme juste quand je suis en extérieur car c’est un bon apport énergétique facile à transporter. Ainsi que quand je suis chez mes parents, car les fruits y sont pas top. De plus je suis très exigeante sur la qualité de mes bananes, à savoir bien mures, et bio. Car pour avoir comparer les deux à maintes reprises bio , et non bio, je trouve au seconde un aspect cartonneux qui me déplait fortement. Une façon de murir que je trouve très bizarre, et c’est aussi valable sur certaines bananes bio de grandes surfaces.

J’en suis donc revenue à mes premiers amours à savoir les pommes, mais aussi en ce moment beaucoup de kiwis, et d’oranges pressées.

Pour ma part j’ai aussi constaté que sur des prises types banana island, je deviens quasi obsédée par la nourriture, je ne pense qu’à manger plus et encore plus de fruits. Alors que ce n’est pas du tout le cas sur une approche plus frugale.

Par expérience je sais donc que c’est mangé quand j’ai faim, d’écouter ma véritable sensation de faim, de manger des fruits juteux, qui me convient le mieux. Et c’est ainsi que j’obtiens une meilleure plénitude intérieure.

 

 

 

 

 
 

Une réponse à “Bananes, réplétion, frugalité.

  1. vincent42

    20 mars 2013 at 202 46

    c’est à mon humble avis très logique et sensé ce que tu dis…
    au début du chemin vg, les bananes sont excellentes pour assurer la transition et dans tous les cas où il s’agit d’adoucir des états émotionnels difficiles au lieu de se jeter sur les cochonneries industrielles….
    moi un excès de bananes me donnent du mucus surtout les bananes pas très mures …je orivilegie les bananes bio mais je peux parfaitement consommer des non bio…
    Mais la banane reste un super fruit et il vaut bien mieux manger des bananes que se gaver de fruits secs et oléagineux par exemple…
    sinon, autre sujet, j’ai commandé le livre d’Isabelle Hercelin sur la nourriture lumière qui sort aujourd’hui le 20 mars, je le reçois cette semaine…pour tous renseignements, allez sur son site…
    j’en reparlerai après lecture…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :