RSS

Barrières, et ignorance permanente

21 Mar

Nous passons notre vie à nous mettre des barrières. Et ces barrières prennent forme dès notre plus jeune enfance, de part tous les conditionnements.

Il s’en suit des peurs et des peurs à tout va. Il s’agit alors d’accepter de regarder les choses en face, même si  ce n’est pas très évident d’accepter les choses. Accepter de tout remettre en plat, pour recommencer à zéro, et oui il faut démolir beaucoup de choses que l’on pensait comme vérité.

Le problème c’est qu’on se met souvent soi même nos propres barrières. Et moi la première des barrières j’en ai.

Mais de ces barrières on en vient à croire que tout est compliqué. Et c’est nous même qui rendons les choses compliquées. Car au final les choses sont simples, mais il nous est impossible de voir les choses qui sont à nos pieds. On veut aller voir ce qui à l’autre bout de la planète, on dépense du fric énorme, pour pouvoir aller mieux. Mais c’est en oublier que les sources sont en nous, mais on est tellement conditionné qu’on ne peut pas les voir.

Nous sommes dans une ignorance permanente, et on court , on court  après un soi disant bonheur, sans même comprendre que tout commence en nous, et non d’aller faire les choses à droite et à gauche.

Les choses sont bien plus simple qu’on le pense, et moi même je suis passée par là, avant de m’en rentre compte que les choses étaient 10000 fois plus simples que ce que je pensais.

Bien sur que moi aussi j’ai mes peurs, des peurs qui pour certaines ont mis longtemps avant que j’accepte de les regarder en face, et de faire la paix avec elle, d’autre oui sont encore toujours un peu là et je les connais parfaitement.

Une des peurs principales qu’on retrouve chez beaucoup de gens c’est la peur de ne pas être aimer.

Oui j’adore le travail de Lise Bourneau, au sujet des 5 blessures de l’âme, mais à aucun moment, elle ne dit que les choses sont compliquées.

On a pris l’habitude depuis toujours de rendre les choses plus compliquées qu’elles ne le sont.

Et il n’y a pas de vérité absolue, chaque personne est unique et le chemin est lui aussi unique. Mais ce chemin ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’il est mille fois plus simple que celui qu’on pense. Et ce chemin je suis désolée non il  n »est pas synonyme de dépenser du fric à gogo. Et non on est pas obligé de lire des centaines de bouquins. Et même si je suis quelqu’un de très spirituelle, oui il a des pratiques qui me font sortir les yeux de la tête à savoir les tarifs appliqués en matière de développement perso, où quoiqu’on en dise on se sert un peu de la faiblesse de l’être humain., et cela das tous les sens.

Non je ne prétends pas détenir la vérité, et bien loin de là, mais oui j’en suis convaincue que les choses sont bien plus simples qu’on le croit.  On complique tout en permanence, on reste dans l’ignorance.

Mais si on prenait le temps de voir l’humain dans sa globalité, peut être que cela changerait la donne, au lieu de se focaliser sans cesse sur des détails, des morceaux, pris ici ou là .

Et dire les choses ce n’est pas forcément vouloir changer les gens. Dire les choses c’est arrêter de vouloir plaire, et dire les choses c’est dire les choses comme elles sont même si elles ne recevront pas d’approbation.

C’est à chaque personne de poser ses priorités, mais arrêtons de rendre les choses beaucoup plus compliquées qu’elles le sont. Alors oui moi aussi je suis passée par là, et la simplicité des choses c’est bien plus tard que j’ai pu intégrer cette notion en moi, et je me suis moi même laissée berner par mes propres conditionnements. Oui je reviens de très loin, et je sais très bien par quoi je suis passée. Et je remercie les personnes qui m’ont permis de comprendre que les choses étaient bien plus simples que je ne le pensais , et que c’était à mes pieds que je trouverais les solutions, mais surtout pas en testant je ne sais combien de truc.

A vrai dire oui je sais que parfois je suis directe dans mes propos, mais je ne suis pas là pour brosser dans le sens du poil, ni pour faire plaisir. Et tant pis si cela ne plait pas. Et on a beau me dire que si les choses étaient si simple que cela se serait, peut être bien, mais il faut voir le global, et tout irait mille fois mieux. N’oublions pas que la plupart des êtres sont en souffrance, donc oui on peut nous faire croire des tas de choses.

Et pour illustrer j’ai envie de dire pourquoi le corps médical est si impuissant face à de nombreuses maladies, et que de simples régénération du corps par un retour à notre vraie état physiologique font des merveilles. Des témoignages j’en ai plein. (pourtant sur des maladies lourdes, tant physiques, que psychiques)   Et ça pourtant on nous en parle pas, même si cela commence à faire son chemin. Et combien de thérapeutes sont encore dans un approche totalement coupée de la vraie physiologie du corps, de son fonctionnement global, tant physique que émotionnel. Et quoiqu’on en dise la société de consommation a pris aussi ses quartiers en matière de développement personnel.

Alors oui pour moi les choses sont beaucoup plus simple qu’on ne le croit . Et tant pis si ce que j’avance ne fait pas plaisir. Je le redis je ne suis pas là pour prêcher la bonne parole.  Mais dire les choses comme elles sont ce n’est pas forcément vouloir convaincre les autres. Moi perso j’en ai rien à faire que truc, machin,  ou bidule, fassent comme bon lui semble. C’est juste chiant parfois des discussions stériles, mais pour moi l’expérience ne peut parler qu’à elle même, et ce n’est pas les livres qui la remplaceront.

Oui je reviens de très loin, mais des livres je n’ai pas lu des masses, et d’autant plus que la seconde partie de mon éveil a commencé en 2008, en plein dans mes études de pharm, donc je peux vous dire que vidéos ou livre j’en avais pas vraiment le temps,des thérapeutes j’en ai à peine vu sur les doigts d’une seule main, et des stages j’en ai pas fait un seul. Est ce que pour autant je n’ai pas trouvé mon chemin, non bien au contraire, et du trou où j’étais aujourd’hui je ne fais que cueillir. Comme disent mes collègues, et mes amis de la fac, tout me sourit à une vitesse folle.

Oui moi aussi j’ai vu les choses bien plus compliquées qu’elles ne l’étaient au final. Mais il m’aura fallu le temps nécessaire pour pouvoir en prendre conscience.

C’est donc aussi accepter d’être patient, et de ne pas vouloir faire les choses trop vite, car cela nous pousse à aller chercher des solutions bien loin de notre être profond.

Revenons au source une bonne fois pour toute.

Et désolée par avance, si je ne vais toujours dans le sens où vous le voudriez.

Je souhaite vous partager une vidéo qui est assez riche, même si elle est un peu centrée sur l’alimentation, mais elle s’applique à tous les domaines

 
 

3 réponses à “Barrières, et ignorance permanente

  1. adeline

    22 mars 2013 at 1010 05

    merci d’avoir développé le sujet d’hier, ça m’intéresse énormément.
    pour ma part, la plupart de mes actes ou paroles sont dirigées pour plaire aux autres … et ne correspondent pas forcément à mes désirs intérieurs, à ce que je suis vraiment.
    je vais imprimer cet article pour le relire tranquillement, merci et bisous

     
  2. indiantigre

    22 mars 2013 at 1010 38

    Mais de rien ma belle. Tu sais doucement les choses viendront. Sois patiente et aimante avec toi

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :