RSS

Tensions, proches et prise de recul.

29 Mar

Pas toujours simple de gérer des tensions, quand en face les personnes se ferment au discours.

Dans ces moments il est important de pouvoir vider ce que vous avez en vous.  Ne pas garder les choses. De lâcher prise, de ne pas se faire bouffer. Et de dire les choses clairement, mais surtout arrêter de projeter ses souffrances sur l’autre.

Dans certaines situations mon frère et moi on s’est énormément soutenu, et entendre mon frère me dire « Sabri je n’ai pas ta force, j’ai peur », oui pour moi ce n’est pas toujours simple. Je n’aime pas voir les gens souffrir.

Mais dans ces moments là, c’est aussi se mettre au niveau de conscience de la personne en face, car ce que l’un peut entendre l’autre ne le peut pas forcément. Et on ne peut pas faire les choses à la place des autres, les seuls responsables du changement en nous,, c’est nous.  Alors forcer la main ne servira à rien.  Et parfois il faut savoir prendre des pincettes pour dire les choses. Et aussi accepter d’entendre ce que la personne en face à à dire, même si ce n’est pas des plus plaisant, mais c’est ce qui nous permet d’évoluer.

Des phases dans la vie où c’est un peu les montagnes russes, où il vaut mieux se tenir à distance des conflits.  . Le fait de mettre tourner vers la spiritualité, m’a pour ma part sauvé de nombreuses tensions . Car non ma famille n’est pas du tout, mais alors pas du tout spirituelle, moi j’ai suivis mon chemin et j’ai pris du recul sur beaucoup de chose.  Et avoir pris certaines décisions, même si pas des plus simple comme la dernière en date, à eu le mérite de faire décanter certaines situations de tensions.

Je me suis faite bouffer pendant plusieurs années de ma vie, mais j’ai pris le revers, et aujourd’hui j’ai osé m’affirmer, y compris face à ma famille.  Et dire les choses telles qu’elles sont à été d’une grande aide. De ne plus me faire bouffer, et oser m’affirmer.  Mais toutes les décisions que j’ai pris je les ai prises en parfaite conscience et par amour pour mes proches.  Des décisions qui nous ont permis à tous de réfléchir.

Je sais très bien que les tensions à certains points resteront toujours, mais moi j’ai vachement appris à les relativiser.  Et malgré des nouvelles assez dures, je sais parfaitement que je ne me laisserais pas bouffer de l’intérieur. J’ai été comme ça par le passé, mais aujourd’hui le lâcher prise, me permet de vivre les choses plus sereinement sans prendre tout sur moi, et il m’arrive oui parfois de pleurer pour lâcher ses tensions en moi.

J’ai été une personne qui a tout gardé en elle, et sauf que quand cela a explosé en moi, cela n’a pas été triste. Je sais d’où je viens et toutes les leçons que j’en ai apprise.

Aujourd’hui j’ai appris à dire les choses, même si cela ne plait pas forcément que je m affirme moi sur certaines choses, au lieu de tout accepter. Je ne suis pas là pour plaire, et y compris à ma famille. J’ai enfin osé être moi. Etre moi avant tout, même si cela ne plait pas.

C’est donc apprendre à dire les choses.Arrêter de se faire bouffer et y compris par notre propre famille.

Avec mon frère on se soutient beaucoup dans certains moments.  Là on a eu une grosse phase tous les deux, il y a pas longtemps .  Et moi il y a des moments où j’ai laissé les sanglots venir, mais qu’est ce que cela m’a fait du bien , de vider tout cela, de ne pas le garder en moi.

Et tout ce que je fais, je le fais par amour, on fait tous des erreurs, nul n’est parfait, et quand j’ose dire les choses face à ma famille, m’affirmer moi, c’est avec un immense Amour pour eux que je leur dis les choses.  Et je sais que cela a pu changer beaucoup de chose. Et aujourd’hui je suis bien plus proche de mes parents que je ne l’ai été par le passé. Mais tout cela n’a pu être possible car j’ai osé dire les choses, et j’ai arrêté d’avoir peur . Oui cela a supposé que je remette mon schéma de fonctionnement entièrement à plat.  Et je peux vous dire que tout cela ne sait pas fait en un claquement de doigt.

Plutôt que de garder en moi, aujourd’hui je dis les choses. Et je sais que ce n’est pas toujours simple, car il faut que je prenne des pincettes de chez pincettes dans certaines situations. Et surtout que je déteste créer des conflits.

Avec mon frère oui je suis très proche même si on se voit peu.  Et on peut compter l’un sur l’autre.

Oui c’est pas en un tour de main, que l’on peut faire évoluer les chose,s mais tout peut changer, si on accepte de défaire nos propres fonctionnement, et de nous remettre en question.

Là je sais qu’il y a avoir des situations pas très faciles à vivre, mais je m’y suis préparée, et cela me permet e les affronter sereinement et ne ne pas me faire du soucis à ce sujet.

Alors oui par moment il y a des moments où c’est dur, et j’ai envie de dire merde.

 
4 Commentaires

Publié par le 29 mars 2013 dans Relation aux autres

 

4 réponses à “Tensions, proches et prise de recul.

  1. Mlle Nathalie

    30 mars 2013 at 012 35

    Et bien, dit merde!! Et autant que tu veut, ça fait le plus grand bien, parfois et ça permet aussi de mettre à plat. Sans animosité, sans rejet et surtout sans agressivité, dire les choses, simplement et parfois même, les points sur les ï, ça fait aussi le plus grand bien. Ça permet de se faire entendre, respecter, de fixer des limites. Se retrouver face à un mur, n’est pas une situation évidente à vivre, il faut savoir dire avec tact mais aussi avec empathie, délicatesse, gentillesse. Lâcher prise, ce n’est pas facile mais ça aide vraiment bien. Bien sûr, dans le message délivré, à la personne en face, il faut savoir quoi dire, quand s’arrêter, il ne faudrait pas qu’elle se referme d’avantage. Après il faut aussi, que les autres en face, soit prêt à écouter, entendre le message délivré. Reste à entendre la réponse, si il y a qui parfois n’est pas plaisante mais blessante ou peut être surprenante. Bref, j’aime bcp ton article, ma réponse est décousu mais tu m’auras compris. Te connaissant en plus, tu parle toujours avec amour et gentillesse. 🙂

     
    • indiantigre

      30 mars 2013 at 1402 46

      et oui merde comme tu dis,
      mettre à plat, sans agressivité à cela que oui, tout simplement dire les choses avec Amour et respect

      le lâcher prise ah ça oui c’est une aide plus que immense, il n’y a même pas de mot,

      oui oui je t’ai compris no prob 😉
      merci pour ce petit mot très riche

       
  2. Caroline

    30 mars 2013 at 606 45

    Ouais, vu à quel point c’est dur avec mes proches, et vu à quel point je suis une sous-douée en diplomatie, l’idée d’essayer la vie au sein d’une communauté végé commence à me travailler!

     
  3. chteffi

    30 mars 2013 at 1301 30

    Quelle belle découverte que ce blog!! Passionnée, et novice dans l’alimentation vivante, je suis heureuse de voir que ca bouge dans notre belle ville ! Je suis sur nantes également. Et serais heureuse de te rencontrer pour échanger à l’occasion.
    JE mets d’ores et déja ton blog dans mes préférés a suivre quotidiennement sur Netvibes :))
    Merciii! Stéphanie.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :