RSS

Détox, quésako?

05 Avr

Il m’est arrivé plusieurs fois ici de vous parler de détox.  Mais ce mot n’est pas forcément compris. Je vais donc vous expliquer cela.

Apercu

Au cours de notre vie, nous sommes exposés à différentes toxines. La première source de toxine reste l’alimentation. A cela s’ajoute également la consommation de médicaments, le tabac, l’alcool, et également la pollution environnementale.

Tout cela constitue les toxines externes, et on trouve également les toxines internes . Ces dernières sont issues de notre métabolisme. Le corps à travers ses émonctoires va reguler tous cela. Par émonctoire j’entends les reins, le foie, les poumons, la peau et les intestins. Mais face à ce trop plein de toxine, le corps va gérer comme il peut, et va en stocker beaucoup  dans le corps, les mettre en attente, pour quand il pourra les traiter.

Les toxines alimentaires viennent de tous les pesticides, des produits laitiers (qui sont de bonnes toxines pour tout l’appareil ORL), du sel, du gluten, et de tous les produits transformés qui ne répondent plus du coup à notre physiologie.

Certaines personnes pourront me dire, qu’il faut s’adapter à son temps. Je ne suis pas d’accord, pourquoi devrait t’on s’adapter à l’industrie et tout ce qu’elle met sur le marché, alors que cela serait à elle de s’adapter à la physiologie de l’être humain. Mais quand l’argent est le seul facteur, oui c’est sur que les intérêts qui sont regardés en face ne sont pas les mêmes.  Et les intérêts ils sont lourds croyez moi.  Les industriels n’ont pas grand chose à faire de votre santé réelle, et notamment la santé à long terme.

Donc de tout cela vos émonctoires font ce qu’ils peuvent, mais au bout d’un temps ils s’atturent, et sortent les toxines par où ils peuvent . Car l’organisme tente au maximum de se protéger de l’auto intoxication.  Donc il va rejeter par la peau (acné, eczéma, bouton divers), par la voie orl (+++ avec rhumes, toux à répétition) mais dites vous bien que tous ces petits signes qui vous paraissent banals , ne le sont pas du tout.  Et cela quoi que l’on tente de nous faire croire. Le fameux coup de froid, la faute aux hormones tout cela a le dos large, mais ce n’est que du pipot.

Ce qui se cache derrière tout cela, c’est un encrassement de l’organisme.

Outre ce que le corps peut évacuer, il stocke des toxines dans le tissus graisseux et aussi le tissu lymphatique. Or n’oublions pas que la première toxine est le sel. Le sel entraine une congestion de notre lymphe et s’oppose à la circulation et au drainage de nos toxines.  Et donc la quasi totalité de la population consomme un peu de sel, et donc connait une congestion lympathique même si elle ne s’en rend pas compte. Observer les mains des gens elles nous en disent beaucoup. Pour ma part en observant les mains d’une personne je peux me faire une idée de la congestion. Mais j’ai bien dis une idée, car en aucun cas c’est le seul reflet.

La lymphe est très souvent oubliée. Et on en oublie le rôle primaire des ganglions notre corps. Nos ganglions assurent le stockage de nos cellules de l’immunité en partie, mais ils ont d’autres fonctions. Comme notamment cette fonction majeure de relancer notre circulation lymphatique, si importante à l’équilibre de notre corps.

Et ces ganglions je suis bien placée pour en savoir quelque chose. J’avais 6 ans on m’a enlevé mes amygdales. Or ces petites glandes ont un rôle dans l’organisme. Si bien que ma lymphe dans ma partie supérieure du corps est beaucoup moins drainée qu’ailleurs.  Et c’est pourquoi j’ai plus tendance à faire un peu d’oedeme dans ma partie haute du corps, sans forcément que cela soit marqué. Alors que dans mes jambes je ne fais pas d’oedèmes du tout, et pourtant les jambes sont le premier lieu d’oedeme et de stockage des femmes. Et comprendre cela m’a permis d’accepter mon corps, ça je vous le garantis.

Et la détox alors? 

Quand vous revenez à une alimentation plus physiologique, avec beaucoup de fruits et de légumes, sans produits laitiers, et avec le moins de gluten possible, vous permettez à votre corps non seulement de régénérer vos émonctoires, en arrêtant l’afflux permanent de toxines, mais également vous lui permettez d’évacuer ces toxines qui vous intoxiquent à petit feu. Le mal se fait en silence à l’intérerieur de vous mais il se fait croyez moi. Non la douleur due à l’âge, ce n’est pas normal, tout cela n’est que le reflet d’un dysfonctionnement de votre corps du à l’accumulation de toxines à divers endroits de votre corps.

Donc par l’apport massif de fruits et végétaux qui sont les aliments les plus riches en composés taniques (tanins), en alcaloides, en terpènes. Enfin les plus riches pas seulement je dirais même plus les seuls et uniques.  Ces composés c’est ce que l’on appelle la pharmacognosie, c’est à dire l’étude des composés des plantes. Or ces composés ont une action essentielle à notre santé, mais on ne nous en parle à vrai dire jamais.

Mes cours de pharmacognosie, sont des cours passionnant, mais je ne vais pas vous faire un détail ici ce n’est pas le propos du sujet.  Donc tous ces composés des végétaux sont ceux qui participent à la relance à la fois des circulations sanguines et lymphatiques, à la mise en circulation de nos différentes toxines, qui ont un rôle antioxydant, astringent (et donc relance de nos circulations internes) . Et notre corps retrouve alors tout son potentiel de fonctionnement.  Les fluides vont pouvoir recirculer CORRECTEMENT.

Et par conséquent on remet en circulation nos toxines qui nous faisaient du mal à bas bruit, depuis leur lieu de stockage.  Donc ces toxines pour pouvoir sortir de notre corps elles vont emprunter différents chemins. Et c’est alors qu’elles vont nous donner des signes très semblables aux phénomènes d’autointoxication, à savoir toux, frilosité, gouttes au nez. Ces signes qui peuvent nous faire dire, à ben cela ne me correspond pas je vais revenir à mes anciennes habitudes. Mais alors qu’au contraire ce sont toutes nos toxines qui sont en train de sortir de notre corps, pour lui permettre de retrouver son plein potentiel.

Car tous ces petits signes que l’ont considère comme normal n’ont rien de normal du tout, et faite l’expérience d’une semaine, voir un mois sur une alimentation physiologique et vous expérimentez par vous même les changements.

Donc ces toxines une fois partie, vous allez trouver un regain d’énergie, un esprit plus calme, et des tas de bienfaits dont j’ai déjà parlé.  La disparition de vos douleurs, des cheveux plus beaux, la disparition des odeurs corporelles (non la transpiration ça ne pue pas !), la disparition des jambes lourdes, des hivers tranquilles, une bien moindre frilosité (la frilosité étant un des principaux signes de la toxémie )

La détox est variable d’un individu à l’autre, et peut même être absente, cela on ne peut pas trop le prévoir. Elle peut également ne pas apparaitre dès le départ, car votre organisme est trop engorgé
donc il faut que vos émonctoires puissent reprendre du poil de la bête.

La détox peut aussi prendre la forme de fatigue dans la mesure où votre coprs n’est plus trompé par des excitants, le sel en étant un majeur.

La détox de départ de doit pas vous faire abandonner, mais au contraire vous faire prendre conscience de votre état de toxémie. Et c’est pour cela qu’il vaut mieux y aller en douceur, car la détox peut  s’avérer très forte, et c’est le coup à se prendre le mur en plein dans la figure. Par exemple je déconseille fortement de se lancer sur une cure d’agrume à quiconque veut découvrir l’alimentation vivante.

Voilà donc ce que j’entends par détox de l’organisme.

Mais au délà de cette détox physique c’est aussi une détox émotionnelle, et qui à mon sens peut être encore plus forte que la seule partie physique, car vous n’avez plus rien pour étouffer vos émotions (et oui la bouffe est la première source d’étouffement de nos émotions), vous ne pouvez que regardez les choses en face.

Je vous conseille donc à tous de laisser faire votre corps et d’accepter d’accueillir les choses, mais si cela va chambouler de façon considérable votre façon de faire et de voir les choses. Et tout ce qui vous paraissait normal dans votre vie, vous apparaitra comme des signes que votre corps vous adressait.

N’hésitez pas à prendre l’avis de personnes expérimentées avec l’alimentation vivante, qui pourront aussi vous rassurez , voir vous donnez les conseils adaptés.

 

N’hésitez pas à me le dire si vous avez d’autres questions ou si cet article ne répond pas à vos attentes sur la question.

Mais je vous souhaite à tous de pouvoir vivre pleienement tout cela, tout en oeuvrant avec la douceur de votre être.

 

 
 

5 réponses à “Détox, quésako?

  1. crudivoreuse

    5 avril 2013 at 1212 26

    La détox, késako ?
    C’est le contraire de l’intox, donc c’est une information vraie.

     
  2. Marie44

    5 avril 2013 at 1503 48

    Merci pour cet article avec lequel je suis complètement d’accord. J’ai compris beaucoup de choses depuis les 6 – 7 mois où j’ai commencé à m’alimenter de manière plus physiologique. J’avais réussi à me passer du sel pendant qq jours et hier j’en ai remis dans une salade verte….bilan : ce matin paupières gonflées (je pense que c’est lié). Et au niveau des émotions, c’est vrai que ça bouge pas mal! En tout cas, c’est un beau chemin à prendre… Belle soirée

     
  3. Fornacciari

    4 avril 2014 at 1301 52

    Je pratique l’athlé en compétition et dès que j’entame une cure detox avec plusd e cru jus de fruits me performances physiques deviennent catastrophiques.
    On m’a dit que je ne mangeais pas assez de féculents mais je ne crois pas que cela vienne de cela.
    Les entrainements deviennent alors vraiment un calvaire et je ne sais pas comment faire le periode de trêve érant courte…
    Auriez vous un conseil à me donner?

     
    • crudivoreuse

      4 avril 2014 at 1301 56

      Fornacciari, peut-être y vas-tu trop fort dans tes cures détox ? Le mieux est d’y aller progressivement. Tu pourrais également consommer plus de bananes voire des fruits secs si tu les tolères bien pour avoir des calories de qualité 🙂 Les green smoothies conviennent bien aussi à de nombreuses personnes.

       
    • indiantigre

      6 avril 2014 at 1111 35

      Bonjour Fornacciari
      peux tu me dire de quelle façon tu conduit tes cures et quelle est ton alimentation en dehors de ces cures? Car ces cures peuvent tres détoxifiantes et te rendre du coup la pratique physique difficile où ton corps se centre sur autre chose

      pour les féculents pour ma part je ne consomme absolument aucuns féculents et pourtant le sport est très présent dans ma vie (enfin moins en ce moment )
      au plaisir d’en discuter, n’hésites surtout pas

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :