RSS

Alimentation saine et lieu d’achat

07 Avr

En matière d’alimentation saine un argument qui est souvent mentionné est le coût.
En effet c’est illogique les aliments les moins transformés sont ceux qui coutent le plus cher.

Très souvent on me dit, manger bio revient trop cher c’est pas possible. Mais là je vous invite à vous posez certaines questions et à revoir votre façon de vous approvisionnez.

Pour ma part si j’ai choisi de consommer bio c’est avant tout pour des raisons écologiques , pour un respect de la planète et des humains. Car les méthodes conventionnelles sont loin d’être respectueuses de la flore, de la faune et de la vie humaine.
Pour ma part je m’intéresse très fortement à tout ce qui est permaculture, agroécologie. Et des personnages comme Pierre Rabhi, le couple Bourguignon, sont des gens dont j’aime beaucoup ce qu’ils font et les valeurs qu’ils tentent de transmettre.

D’ailleurs je vous encourage à voir le dernier documentaire qui est sorti avec Pierre Rabhi,
Après secondairement c’est vrai que pour ma santé c’est aussi très bénéfique et encore plus dans une alimentation frugivore. Voir à ce sujet mon article intitulé Méfiance sur le tout fruit conventionnel.

Mais détrompez vous j’ai de très faibles revenus, et le statut d’étudiant est  pas très simple. Non ce n’est pas parce que je suis en pharma que j’ai papa et maman derrière. Je suis fille d’ouvriers et indépendante depuis mes 18 ans .
Et vos choix sont aussi une question de priorité, de la façon dont vous voyez votre argent.  La façon dont vous consommez est à lui même un acte politique, et avec votre argent vous alimentez les circuits  que vous choisissez.  Ne vous leurrez pas.

Et oui je mange bio. Sauf quand je suis en extérieur. Mais mettons les choses au claire. Si vous pensez que pour manger bio cela passe par le rayon bio de votre grande surface, vous avez tout faux. Car oui c’est sur que le bio dans ce cas là va être cher. Et de prime le bio de grande surface c’est au antipode du fondement de la filière bio à savoir un commerce de proximité et local. Sous le label bio on fout tout et n’importe quoi, mais oui il y a bio et bio, et sur cette question je suis ferme. On ne me fera pas changer d’avis.

Ensuite si vous pensez comme beaucoup de personnes qui viennent au bio que c’est faire toutes vos courses en coopératives. Alors là oui je peux vous assurez que vous en aurez de belles peurs en voyant votre notre en caisse. Alors oui les coopératives sont de très bons endroits pour tout ce qui va être vrac si vous consommez des céréales, pour l’achat des huiles si vous en consommez.

Mais pour vos achats de fruits et légumes faites autant que possible les marchés et allez voir les producteurs.
Non seulement vous nouez un contact de proximité avec le commerçant et vous encouragez l’emploi local. Ce sont des échanges d’une richesse, et d’une immense valeur. Vous ne pouvez pas imaginer la richesse de ces échanges humains.
Et là vous verrez par vous même que les prix sont bien plus intéressant.
A titre d’exemple à Nantes avec mes maraichères, en bio je payais mes salades 80  Centimes  pièces, le persil 1 euro la botte, les épinards à 4 euros le kilo. Pour mes pommes avec les Coteaux nantais par ce que les pommes étaient hors calibre je payais mon kilo 1,50  en tarif plein c’est à dire critères qualités pour la vente c’est 2,80. Les mêmes pommes de ce producteur sont à 3,90 à la coop.
Là sur Bruz c’est un peu les mêmes ordres de prix sur le marché (mis à part que mes pommes n’ont pas la qualité des Coteaux Nantais, qui sont les meilleures pommes pour moi. Et tout cela en bio, combien coute un salade en grande surface, un kilo de pomme, là je peux vous assurez que vos arguments du manger sain= cher ne tiennent pas la route.

Mes courses je ne le fais quasi jamais en coopératives sauf pour aller m’acheter des citrons, ou des fruits que je n’ai pas trouvé sur le marché.
Et je m’en sors très bien.
De prime le contact avec les producteurs c’est quelque chose que j’adore.
J’en vois certains venir de loin, en me disant qu’il faut du temps pour faire les marchés. Mais allez dire cela à une autre personne que moi. Ce n’est que prétexte, et des excuses que vous vous trouvez.  Là j’ai un rythme de vie un peu moins soutenu, mais l’an dernier je tournais à 50 heures par semaine, plus mes 3 entrainements de natation par semaine, plus tout le sport que je faisais en plus, plus tous mes trajets en vélo, et je trouvais quand même le temps de faire mon marché deux fois par semaine, de discuter avec les commerçants.
Alors oui c’est une question d’organisation certainement mais faut juste savoir où sont vos priorités. Et la vie appartient à ce qui se lèvent tôt comme dis le dicton.

Et à côté de tout cela, je vous encourage fortement à planter, à créer vos jardins, à vous rapprocher des structures comme les Incroyables Comestibles, qui de prime prennent naissance un peu partout en France. Plantez des fruitiers, les champs de mais et de blé ont pris la part belle mais c’est loin d’être l’avenir.
Il suffit de remonter un peu en arrière, et je suis sur que si vous regardez  rien que du côté de vos grands parents vous trouverez des exemples de fruitiers au jardin.
Égalementle réseau la ruche qui dit oui.
Je ne suis pas trop Amap, car avec les quantités de fruits et légumes que je consomme cela revient hyper cher.

Mais alors oui il y a des solutions, et manger bio ce n’est pas forcément plus cher.
Il suffit d’observer,  d’aller à la pêche aux bons plans. Mes parents quand ils me voyaient sur Nantes, ils me demandaient comment j’arrivais à trouver tous mes bons plans comme ça.  J’ai envie de vous dire que ce n’est guerre compliqué, il faut chercher un peu, et être curieux.
Et mes parents je sais qu’ils m’ont demandé des conseils plus d’une fois, et ils me demandent souvent mon avis du coup. Ils se sont vachement ouvert, et beaucoup intéressé à certaines choses à force de me voir moi évoluer sans demander mon  reste à personne.

Alors bougez vous, nouez des contacts avec les producteurs, plantez, rejoignez les espaces de jardins partagés qui se développent. Mais n’attendez pas les bras croisés que le monde change. Ce n’est pas les structures gouvernementales qui vont vous donnez des solutions.
Apprenez à mettre des choses en place, et à aller à la découverte des bons plans.  » Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde » Gandhi.

Il n’y a pas de petites actions.

 
4 Commentaires

Publié par le 7 avril 2013 dans En pratique/ aspect social

 

4 réponses à “Alimentation saine et lieu d’achat

  1. chteffi

    8 avril 2013 at 707 20

    Hello, et merci pour cet article, avec des idées que je partage. Petite question : ou vas tu faire ton marché sur nantes? Talensac? Mais en semaine, peu de producteurs bio….

     
    • indiantigre

      8 avril 2013 at 1010 19

      bonjour Chteffi
      Alors à Nantes je faisais Bouffay le mercredi et Talensac le vendredi ou samedi, mes maraichères se trouve sur le côté droit le vendredi, et tout en haut le samedi;
      Sinon les Coteaux nantais ne pas hésiter à demander du second choix;
      Et tu as la petite Hollande mais je n’aime pas trop
      sur les autres marché notamment zola le jeudi tu peux trouver du bio; Je ne connais pas les autres marchés, mais tu en as plein , marché bio trentemoult le samedi également

       
      • chteffi

        10 avril 2013 at 1301 25

        Merci beaucoup! En fait, tes lieux correspondent bien aux miens… J’adore Talensac, c’est mon repère ;))
        Seuls les coteaux nantais sont inconnus pour moi… A explorer sans doute.

         
      • indiantigre

        11 avril 2013 at 1907 30

        cela sera certaineemnt une belle découverte alors 🙂

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :