RSS

Autour de l’eau que nous buvons

07 Avr

Notre corps est composé à 60% en moyenne d’eau. Sans eau la vie est impossible.  L’eau est un fluide ultra important à l’intérieur de notre corps, mais on néglige nos apports de boissons.

Non seulement une grande partie de la population ne boit pas suffisamment d’eau. Nos apports hydrique devrait être autour de 2L  minimum.

Moi qui est toujours de l’eau sur moi, quand avec mon boulot, au cours de mes conseils j’entends tous ces gens qui ne boivent pas d’eau.  Moi je ne tiendrais pas.  Pour ma part je bois facile 3l d’eau par jour voir plus.

Je bois déjà un demi litre au réveil.

Mais autour de cette notion de l’eau, il est un point apportant la qualité de l’eau que nous ingérons.

A ce titre je vous recommande ce film :l’eau la médiatrice.

Ainsi qu’un film qui est sorti l’an dernier , Water, qui porte sur la notion de cristallisation de l’eau. Documentaire très riche autour des travaux d’Emoto.

35-212x0

Les différentes eaux

Donc au sujet de l’eau nous avons diverses possibilités: L’eau de source, l’eau minérale, l’eau gazeuse et l’eau du robinet.

Premièrement je vous déconseille la consommation d’eau gazeuse, car ce sont des eaux salées, ce qui est loin d’être bénéfique. Mais pas seulement que le sel, je vais y revenir un peu plus bas.

Ensuite vient l’eau minérale. Eau à fortement déconseiller. Je m’explique en matière d’eau il y a une notion importante c’est le résidu à sec. Ce paramètre exprime la quantité de minéraux sur 1l après évaporation à 180°C. Or plus le résidu à sec est important et plus vous apportez une surcharge pour vos reins.  Or les reins sont un point faible d’une grosse part de la population, et une insuffisance rénale qui ne fait qu’augmenter avec l’âge.

En terme de dénomination:

– résidu sec > 1 500 mg/l : eau riche en sels minéraux ;
– résidu sec compris entre 500 et 1 500 mg/l : eau moyennement minéralisée ;
– résidu sec compris entre 50 et 500 mg/l : eau faiblement minéralisée ;
– résidu sec < 50 mg/l : eau très faiblement minéralisée.

Lorsque l’on consomme de l’eau en bouteille il est essentiel de choisir des eaux très faiblement minéralisées.  Vous hydraterez votre corps sans lui donner un travail supplémentaire au niveau des reins.

Mais les eaux en bouteilles ont un gros inconvénient à savoir le plastique. Et les composants du plastique ne sont pas des plus cleans on va dire.

Donc solution se tourner vers l’eau du robinet?

Attention l’eau du robinet si elle n’est pas filtrée avec un filtre digne de ce nom, est un vrai poison. A savoir que dans l’eau du robinet vous retrouvez non seulement de très nombreux résidus médicamenteux, ainsi que des métaux lourds. Ce ne sont pas des facteurs pris en compte dans la potabilité de l’eau. Ainsi que de forte charge en chlore, utilisée pour traiter cette eau. J’ai souvenir chez mes parents certains matin à 6h tu ouvres le robinet tu as l’impression d’avoir ouvert de l’eau de javel.

Le journal le Monde a publié un article intéressant sur les résidus médicamenteux. Non seulement l’eau du robinet est la plus mal lotie, mais cela concerne aussi les eaux en bouteille.

Savez vous que l’eau du robinet en est la plus chargées, des résidus de médicaments psychotropes, (nous somme le pays qui en consomme le plus, mais aussi d’hormones à travers les contraceptifs. Les stations d’épuration, malgré leurs systèmes plus performant laisse passer toutes ces molécules.

Alors si vous n’avez pas de filtre, mieux vaut encore vous tournez vers de l’eau de source en bouteille, cela sera moins pire.

Les filtres

Du côté des filtres. je ne suis pas une experte en la matière, et je ne vais pas m’aventurer sur un sujet que je ne maitrise pas à merveille. Par contre j’ai envie de vous dire méfiance car chaque commercial  va mettre son système en avant, et il y a la aussi un gros buisness. il existe différents système à savoir à résine, charbon, zéolithe, etc. Renseignez vous sur le sujet.

De mon côté j’aime assez bien les systèmes hydropure, qui nous offre quelque chose d’abordable pour une bonne qualité de produit.  Ensuite il y a les systèmes plus perfectionnés. Comme les filtres sous évier. Chez mes parents on en a un installé,  c’est un investissement au départ c’est sur, mais très vite amorti, et la qualité de l’eau il n’y a pas photo.
A côté on trouve aussi les systèmes japonais type eau kangen, qui permet de séparer l’eau acide et l’eau alcaline. Le procès est assez intéressant, mais ce que je lui reproche c’est un gaspillage de l’eau. Or n’oublions pas que cette une denrée très précieuse. Je ne connais pas trop le système en détail, mais j’ai pu découvrir avec une de mes meilleures amies.

Alors prenez un peu de temps pour vous questionner sur l’eau que vous buvez. Car un fluide qui parait anodin, ne l’est pas forcément.

La vision de votre santé est un tout, je le dis et le répéte.

 
6 Commentaires

Publié par le 7 avril 2013 dans Santé divers

 

6 réponses à “Autour de l’eau que nous buvons

  1. crudivoreuse

    7 avril 2013 at 1907 14

    Il y a BEAUCOUP à dire sur l’eau…
    On peut récupérer l’eau acide des appareils type « eau Kangen » et l’utiliser pour le ménage ou pour la peau, les cheveux (c’est excellent)…
    Par contre, c’est vrai que si on veut éviter le gaspillage, il faut s’organiser pour.
    J’ai un appareil de la marque CHANSON, j’en suis contente.
    Si c’était plus simple, j’aimerais récupérer l’eau acide pour la douche, je sens clairement une différence en utilisant cette eau pour rincer mon visage ou mes cheveux.

     
    • indiantigre

      8 avril 2013 at 2008 09

      l’eau est un très vaste sujet, et il y a long long long à dire en effet, j’ai fais au mieux
      tout à fait pour la récupération de l’eau Kangen, et si on peut s’organiser pour récup cette eau acide c’est the top

       
  2. Marie44

    7 avril 2013 at 1907 39

    Je consomme de l’eau de source en bouteille, je sais que ce n’est pas l’idéal mais je ne peux me résigner à boire l’eau du robinet! Que penses-tu de l’eau distillée?

     
    • indiantigre

      8 avril 2013 at 2008 07

      l’eau en bouteille est comme je dis une alternative qui reste à envisager.
      L’eau distillée je ne pense pas que cela soit une bonne pratique , car l’eau distillée capte très vite le dioxyde de carbone ambiant, et sa consommation régulière va donc augmenter l’acidose du corps , mais je vais faire des recherches pour pouvoir te répondre plus sur le sujet, car à vrai dire je ne peux pas trop te donner une réponse sur cette question comme ça

       
  3. crudivoreuse

    8 avril 2013 at 2008 26

    Oui ton article est très bien, et pour faire complet…il faut écrire un livre !

    Concernant l’eau distillée, certains utilisateurs rapportent qu’au début ils en tirent profit car elle donne un effet détox, mais qu’après un certain temps, elle n’est plus adaptée ; pas une eau de consommation régulière.
    Pour ma part, cela me semble inapproprié, contre nature de retirer TOUS les minéraux de l’eau pour une consommation courante… Les eaux de source ont toutes quelques minéraux. Je me demande si cela ne joue pas un rôle dans la « stabilité » de l’eau.

     
    • indiantigre

      8 avril 2013 at 2008 32

      je suis aussi de ton avis Emilie, et l’eau la plus pure pour moi est l’eau que l’on va chercher directement à la source en montagne, et cette eau est elle même constituée de minéraux.

      L’effet détox de l’eau déminéralisée est du au fait qu’au départ elle peut aider à déloger les toxines

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :