RSS

Il y a …vélo… et … vélo …

29 Avr

Dans quelque mois j’espère pouvoir investir dans un bon vélo.

Le vélo est quelque chose qui m’a toujours accompagné depuis que je suis petite, et très vite cela est devenu mon moyen de transport. Je n’ai jamais eu de deux roues motorisés à l’adolescence, mon vélo était mon compagnon.Il n’était pas question que mes parents fassent le taxi.

Des courses de vélo j’en ai vu des dizaines et des dizaines que ce soient en amateur ou en pro. Alors oui le monde du vélo ne m’est pas vraiment inconnu,

Le vélo est aussi à l’origine d’une cicatrise que j’ai sur le front, qui date de mes 6/ 8 ans environ. J’avais fait un tout droit dans une haie. ;-). J’ai une autre cicatrice sur le genoux droit pour mettre ramassée en VTT sous la flotte l’an dernier en allant chercher des champignons pour mon TP de mycologie à la fac. ( Mes champignons avaient bien volé du coup)

Par contre j’ai toujours eu des bons vélos, et avec un père à fond dans le vélo (22000 kms de vélo à l’année il y a pire, et non je n’ai pas mis un zéro de trop, et si vous ne savez pas ce que c’est que bichonner un vélo venez faire un tour à Kernével city )  on avait plutôt intérêt à prendre soin de nos vélos. En matière de vélo j’ai été vite rodée au modèle masculin.
Vu que je roulais en vélo de course, il me semble que c’était un vieux vélo à mon père.  La différence essentielle réside en matière du cadre avec la position de la barre.   Mais sur un vélo de course  il est vrai peu de différence.

Vélo plus tard que j’ai équipé de vitesse au guidon. Ce n’est pas la même chose et mille fois plus pratique. Tous mes réglages c’est mon père qui me les faisaient.

Puis est venu le temps du VTT,où il existe des modèles dit féminin de part la position de la barre supérieure du cadre. Le VTT au départ on le partageait à trois si bien que quand tu as deux mecs sur la question le choix est vite fait. Au final le VTT il n’ y avait plus que moi qui l’utilisait.

Sur Nantes quand j’ai commencé à avoir besoin de mon vélo pour aller au boulot j’ avais pris un VTC pour la ville et je voulais laisser mon VTT chez mes parents comme cela au moins quand je rentrais je retrouvais mon vélo. Mais qu’est ce que c’est lourd ce truc. Je me le suis voler 6 mois plus tard à la fac du coup j’ai récupérer mon vvtt.
J’y étais plus à l’aise. En plus la barre basse cela me perturbait.
C’est pareil au boulot on fait les livraisons à vélo et comme mes collègues ont peur de monter sur un vélo c’est moi qui fait toutes les livraisons. Et je prends le vélo de ma patronne mais j’ai horreur de son vélo car une il est lourd. La barre basse et je sais pas monter sur un vélo avec une barre basse je ne peux pas m’empêcher de le prendre comme si j’avais une barre haute. En plus son vélo moi je perds son panier alors vas y faire des livraisons quand tu as ton panier qui vole. Son vélo n’est clairement pas pratique du tout, je préfère de loin les modèles beaucoup plus sportif.

Là en ce moment dans le train quand je rentre le soir du boulot il y a un mec qui a un beau vélo de triathlon, du specialized.  Noir, rouge et blanc, avec un beau guidon profilé, il descend à la même gare que moi le soir du coup son vélo je le vois très souvent de près. Cela donne big envie.

En ce moment il y a plein de signes comme ça.

Et en parlant de signe , même si ce n’est pas du vélo la moto ancienne est quelque chose qui m’attire, et en ce moment je passe mon temps à en voir sur la commune où je réside (Bruz) , hier en marchant 3km pour gagner un bois j’en ai croisé rien que 6, un couple sur une harley, ensuite un groupe de 4 tous en moto ancienne, ensuite un mec avec une moto ancienne à belle coque jaune. Ici je dois vivre dans un coin à moto ancienne je pense car c’est impressionnant le nombre que je peux en croiser. Lundi dernier je rentre chez moi et là à 50 m de mon appart il y a avait deux mecs avec leur moto ancienne en train de discuter.

En ce moment c’est plein de petits signes comme ça que cela soit pour le vélo de triathlon, ou pour la mot. Mais le vélo j’ai vraiment hâte de pouvoir passer en vélo course.

En vélo j’ai vécu un beau partage aussi avec ma maman. Pas cet été mais celui de 2011, ma mère étant blessée au pied ne pouvait plus trop marcher (et elle adore ça), son ostéo lui a conseillé de faire un peu de vélo.  Sauf que ma mère n’était pas montée sur un vélo depuis plus de 20 ans, et elle avait une peur monstre de remonter sur un vélo. Et elle m’avait dit il n’est pas question que j’y aille avec ton père, car je serais encore plus terrorisée.  Je lui ai proposé de l’accompagné, donc un beau dimanche matin nous sommes parties. Je lui ai passé mon vélo car la fourche est un peu plus souple que sur celui de mon frère.J’ai pris le VTT de mon frère,j’ai fais mes réglages de selles (mon petit frère mesure 1,98 m avec des grandes guibolles). J’ai envoyé ma mère sur l’ancienne ligne de chemin de fer, pour avoir du plat, mais on avait quand même 3 km de route avant. Heureusement que nous sommes parties tôt un dimanche matin, car la première voiture elle m’appelait au secours.  Doucement elle a pu se détendre sur son vélo, parce que j’ai aussi écouté sa peur, et tout au long du trajet je l’ai rassuré, pour qu’elle puisse se détendre.  On a du faire une 20 aine de kms je crois, mais pour elle c’était immense. Elle était fier d’avoir vaincu sa peur, et moi encore plus. Deux jours plus tard je rentre du boulot, et là elle était fier de m’annoncer qu’elle avait pris le vélo et que tout seule elle était partie sans avoir peur. C’était immense ce qu’elle venait de faire, elle en avait les yeux qui pétillaient. J’étais vraiment fier d’elle car elle avait pris son courage à deux mains.

Donc d’ici quelques mois je vais m’éclater sur mon vélo je pense.  Je vais m’en prendre plein la vue.  Pour avoir tentée les deux VTT et vélo sur route, je suis beaucoup plus sur le second. Même si j’aime le VTT je crois que j’ai une peur de me ramasser et notamment en descente, ce que je n’ai pas du tout en vélo route.

Quand à la question du casque en vélo, oui j’en portes un,  et même si cela vous semble ridicule, j’ai assez vu des dégâts comme ça, et d’avoir un père qui doit sa vie à son casque, oui cela fait réfléchir. En moto c’est pareil, la moto tu te protèges, car la taule contre l’humain cela ne pardonne pas.  Et autant on peut être prudent soi, mais les imprudences des autres usagers de la route, on ne les prévient pas forcément. Et à ce titre pas ma dernière sortie vélo, mais l’avant dernière il y en un qui m’a fait un beau tête à queue dans le rond point, tout cela parce qu’il est arrivé et n’a pas fait son cédez le passage du fait que je sois un vélo, et pourtant j’étais à son niveau.  J’ai fais un bon écart car je l’ai vu venir, mais je me suis fais une belle frayeur.

 

 
2 Commentaires

Publié par le 29 avril 2013 dans Sport

 

2 réponses à “Il y a …vélo… et … vélo …

  1. crudivoreuse

    29 avril 2013 at 909 43

    « 22000 kms de vélo à l’année »…
    Ton papa sait-il que la voiture existe ? looool
    C’est ce que j’appelle de la passion 🙂

     
    • indiantigre

      29 avril 2013 at 1010 00

      il fait plus de kms avec son vélo qu’avec sa voiture lol

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :