RSS

Du côté des menstruations (et ce post ne s’addresse pas qu’aux femmes )

03 Mai

Ce post ne s’adresse pas qu’aux femmes, car les hommes peuvent aussi chercher à comprendre les femmes.C’est une question que l’on m’a posé à de nombreuses reprises alimentations vivantes et menstruations.

Couramment vous pourrez lire que des femmes ont perdues leurs règles en venant à l’alimentation vivante, et cela fait peur. Mais cela survient pour une raison simple, dans l’alimentation lambda, vous apportez en permanence des stimulants dont le sel en premier lieu, qui vont stimuler vos glandes surrénales. Or ces petits glandes sont très impliquées dans la synthèse hormonales. Donc une fois que vous arrêtez les stimulants, les surrénales n’ont plus rien pour les soutenir, les règles disparaissent, mais ce n’est là que le simple reflet que vos glandes surrénales sont HS de chez HS et que sans stimulant elles sont incapables de fonctionner. Et voilà encore comment on s’est dévié de notre physiologie à coup de stimulant.

Par contre l’alimentation vivante va vous aider à normaliser vos cycles, non les cycles douloureux, les règles qui durent ce n’est pas très normales. Les règles ne devraient pas être douloureuse. Cette douleur résulte d’une congestion pelvienne importante.

Alors posons les faits clairement, j’ai connu 8 ans d’anorexie très sévère, dès les premiers mois j’ai perdu mes règles, je les ai eu qu’une très courte période du coup (12 mois je crois avant de les perdre) j’ai ensuite connu 10 ans  d’aménorrhée,  (c’est à dire absence de règles ), bien qu’ayant retrouvé un poids de forme mais règles ne revenaient pas.  Et j’avais en cette partie de mon abdomen d’immenses tares énergétiques, il n’y avait plus rien qui circulait . Des blocages liées au surrénales certes, mais aussi à d’autre blocages sur lesquels j’ai du travailler mais pour faire simple, dans le ventre de ma mère elle ne m’a jamais senti bouger et pour elle j’étais un bébé mort en son ventre donc j’ai moi aussi du travailler là dessus, avec d’autres choses par dessus cela.

De ces 10 ans aménorrhée, un beau jour au bout de 18 mois d’alimentation vivante j’ai vu mes règles revenir sans crier gardes, et moi qui avait eu des règles très douloureuses, là tout se faisait sans douleurs. Aujourd’hui j’ai parfaitement retrouver mes cycles, mes règles sont régulières, et arrives sans aucunes douleurs que cela soit avant ou pendant. Je n’ai aucunes tensions mammaires ou autres.  Mes règles durent alors deux jours, avec un flux qui reste très faible (sauf si je mange des avocats dans les 2 ou 3 jours avant, je peux rester 3 semaines sans consommer une miette d’avocat et un soir en manger 2 voir 3). Mes règles passent vraiment comme une lettre à la poste. Et je vous confirme par de nombreux témoignages que je ne suis pas un cas à part, et que oui la femme peut vivre cette période le plus sereinement possible.

Et sachez aussi que la pilule est une grande cause de dérèglement du cycle, car d’une vous avez des hémorragies de privations et non des règles. Totalement différent. Pour ma part je n’ai jamais pris la pilule de ma vie donc je ne pourrais pas vous dire la différence depuis l’alimentation vivante (et c’est aussi valable pour le stérilet hormonal ou les anneaux, et les implants  c’est des hormones tout cela )

L’alimentation vivante n’est pas la cause de suppression des cycles, puisqu’au contraire elle le régule. Mais si perte il y a , il serait bon de voir du côté ses surrénales.  A ce titre je vous envoie vers le site Vivre cru où vous trouverez de nombreuses vidéos riches d’informations. Et pour régénérer vos surrénales pensez au jus de persil dans vos jus, et aux plantes médicinales dont une très bonne formule que vous trouverez chez ABC de la nature.

Alors oui que vous soyez femme vous pouvez vivre des règles sereinement et vivre pleinement vos lunes et donc votre féminité, et pour les hommes vous pouvez soutenir vos femmes dans leur démarches pour que leur vie à ces moments soient plus agréables. Les hommes oui peuvent aussi apporter des informations  à leur femme, car c’est aussi chercher à comprendre l’autre.

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mai 2013 dans Santé divers

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :