RSS

Le poids du silence

23 Mai

Il est très fréquent que face à une situation qui nous perturbe en notre intérieur on prenne le chemin du silence.
Le silence pour fuir et éviter de regarder en face ce qui nous dérange. Par le silence on laisse à l’autre le soin de deviner ce que l’on arrive pas à expliquer de vive voix. C’est à l’autre de trouver seul les explications manquantes.
Et cela tant bien que mal.

Le poids du silence peut etre très lourd. L’attente d’explication, d’un petit signe de vie.
On va me dire lacher prise oui je suis d’accord. Prendre du recul et de la distance. Mais simplement quelques mots peuvent faire la différence.
Des mots qui donnent un signe de vie.

Car certains silences ne sont pas des plus évidents et ces silences sont bien plus lourd que le poids des mots.
Dire les choses simplement même si elles ne sont pas des plus faciles à dire, plutôt que de tourner autour du pot.
Les non dits peuvent être plus dur que les mots eux même.

Dire les choses c’est aussi respecter l’autre, être dans la sincérité avec l’autre et arrêter de se dire que l’autre finira par deviner tout seul.
Mais l’autre n’est pas dans votre tête. Vos pensées ne sont pas celles de l’autre.

Dire les choses sur le moment,plutôt que de ramener les choses sur le devant de la scène des mois plus tard alors que les choses n’ont plus lieu d’être.

Je sais que j’accorde beaucoup d’importance à l’échange humain et que cela me jouent parfois des tours avec tous ces gens qui sont dans le superficiel,dans un monde de je me sers et basta. On me dit parfois que j’ai trop de coeur. Et je sais que je peux être un peu directe dns mes propos ce qui pet donner une impression de colère alors que c’est loin d’être le cas.

J’essaie de faire très gaffes à tout cela mais il est vrai oui que j’ai parfois du mal avec les silences de fuites, des sous entendus et non dis.
J’apprends moi aussi sur mon chemin comme vous tous.

La communication c’est se respecter soi et respecter autrui.
les non dits et silence si c’est pour aller parler par derrière ensuite à quoi bon pouvez vous me dire.

Je sais bien que de nombreuses choses resteront sans réponses. Et il ne faut pas non plus chercher les réponses à tout et laisser la vie faire ce qu’elle doit faire.

Mais n’oublions pas la base de l’échange humain, la communication dans le respect,la sincérité et l’amour d’autrui.

Communiquer ce n’est pas que par les mots d ailleurs.

Mais n’oublions pas que le poids d’un silence peut être collosal. Et non seulement il va nous ronger nous car on va l’enfouir en nous et tôt ou tard il remontera quand on serra mis face à une situation similaire. Et il va aussi laisser l ‘autre face à un gros point d’intérrogation.

 
4 Commentaires

Publié par le 23 mai 2013 dans Relation aux autres

 

4 réponses à “Le poids du silence

  1. Elvina

    25 mai 2013 at 012 41

    « trop de coeur », comment peut-on reprocher cela à quelqu’un… Nous n’en avons jamais assez il n’y a pas ici de palier déterminent une close…
    Tu es Belle et Grande, continue ainsi.

     
  2. mon petit cottage

    27 mai 2013 at 1402 22

    Le chemin du silence est parfois juste une envie de se poser, et d’écouter ce que peut nous révéler ces silences et regarder ce qui emmènes au silence. A moins d’être Devin, si l’un ne s’exprime pas, l’autre ne peut comprendre le pourquoi de ces silences et puis c’est pas à lui de le faire. tu as bien raison.

    Parfois il faut pas attendre, mais accepter aussi, que les personnes, ont besoin de ces moments seuls, pas pour fuir mais pour se comprendre. Mais c’est vrai que de le dire, ça permet à l’autre de le savoir, de se faire moins d’inquiétude. Puis parfois on est tellement submergé qu’on pense pas forcément à prévenir l’autre.

    Les non dits, parler derrière le dos des gens, ça c’est horribles et ça fait souffrir, puis ça complique des situations, qui pourraient être plus simples. Mais quasi tout le monde le fait maintenant, en bien ou en mal, on ne fait même plus attention.

    « Dire les choses c’est aussi respecter l’autre », c’est bien vrai, mais accepter les silences de l’autre, c’est aussi respecter son besoin d’être seul. Mais bien d’accord, chacun ses pensée, à exprimer ou pas.

    Si les choses reviennent, c’est qu’elle n’était pas réglé, ça c’est pas top.

    A trop donné on se fait bouffé, à toi, de mettre des limites pour te protéger, te préserver. Mais aussi, ne pas forcément attendre de retour, apprendre à donner, juste donner. Car dans le simple et authentique don, cela peut apporter bcp à l’un comme à l’autre, mais hélas, comme tu dit bcp se servent et basta pas un merci, rien, ça c’est pas bien.

    Un bel article que voilà.

     
    • indiantigre

      27 mai 2013 at 1402 56

      le silence est pour moi quelque chose de bénéfique, de très bénéfique je dirais même.
      Je me suis peut être mal exprimé dans ce message, je voulais plus parler des silences de fuites, des silences où au court d’une conversation par exemple l’autre part et ne répond jamais à la question que tu lui a posé. Des silences où par exemple l’autre te balance des mots de façon très brute mais à côté aucunes explications, des silences où l’autre part et ne donne plus aucunes nouvelles puis un beau jour revient comme ça sorti de nulle part pour donner des explications. Et qu’il te balance des choses comme ça des mois et des mois plus tard.

      C’est de ces silences là que je parlais.

      Par contre comme tu le dis très bien les silences sont des moments de ressourcements, mais à condition que cela ne soit pas des silences de fuites.
      Tout comme toi j’ai un grand besoin de ces moments de solitude.
      et il est à mon sens primordial de respecter les silences de l’autre, dans la mesure où se sont des silences de ressourcement et non des silences de fuites de l’autre.

      Je partage tout à fait ton avis, donner sans rien attendre en retour. Donner de l’amour, et donner sans être dans l’attente. C’est hyper important pour ne pas se faire bouffer. Être dans la sincérité et le respect de l’autre, construire l’échange humain tout simplement sans attentes, aucunes.
      Et c’est très important de se protéger, de se préserver.
      Donner avec le cœur, voilà une très belle preuve d’amour pour autrui, et donner sans attente de retour.
      Tout en respectant un échanges humains dignes de ce nom si je peux dire

      mais en tout cas tu as bien raison de préciser tous ces points et je te rejoins.
      Juste quand tu dis « mais quasi tout le monde le fait maintenant « , là je ne suis pas d’accord, car à mon avis ce n’est pas parce que tout le monde fait qu’il faut faire. Ce n’est pas parce que le premier imbécile saute d’un pont qu’il faut le suivre 😉

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :