RSS

Dans l’essence même du couple, et point sur le mariage

02 Juin

Un article que je rédige aujourd’hui, car ce sont des choses que j’observe de façon très fréquente autour de moi, et dont on me parle très souvent. Là je parle de ma vision, et désolée par avance si cela peut heurter certaines consciences.

Aujourd’hui on ne sait plus communiquer, on porte la faute sur l’autre, on jette et point barre. Une citation dont je ne connais pas l’auteur mais que j’aime beaucoup  « Lorsque l ‘ on demande a un couple comment ils ont fait pour vivre 65 ans ensemble , la femme répond .  » Nous sommes nés à une époque ou quand on casse quelque chose , on le répare , on ne le jette pas » Cela est parfaitement vrai.

Pourquoi tant de divorces au jour d’aujourd’hui?  Pourquoi tant de divorces compliqués je dirais même? Des divorces où on en vient à se servir des enfants comme outils de négociation.

C’est simple il n’y a plus de communication, on recherche la perfection, et quand on voit les défauts de l’autre, bye, bye. Bien sur qu’on ne peut pas tout accepter, mais faudrait déjà commencer par enlever le voile des illusions au départ de la relation et savoir ce que l’on cherche dans le couple.

Le couple ce n’est certainement pas une relation dominant/ dominé, et pourtant ce n’est pas rare de voir ce système s’installer. Mais est ce de l’amour au final? Un amour craintif oui, mais pas un amour véritable en tout cas.  Où est la place de l’amour dans une relation dominant/dominé ?

La relation de couple ne doit pas pas être une relation d’enfermement. Trop souvent on voit des gens qui plaquent tout pour l’autre, amis, loisirs, compris.  Aie, aie. Enfin pour certaines personnes cela peut marcher, et je ne dis pas le contraire. Pour ma part je suis une personne qui tient à sa liberté et je ne supporte pas qu’on me dise comment je dois mener ma vie. Bien sur que j’accepte les conseils car moi aussi j’évolue, je me remets en question, mais pas qu’on me dise en permanence ce que je dois faire.  Et je précise cependant liberté ne veut pas dire infidélité!!!  De toute façon j’ai envie de dire c’est l’interdit qui attire, donc plus on se sentira pris dans un étaux, avec perte des libertés de l’un et de l’autre plus on aura envie d’aller voir ailleurs. Attention je ne généralise pas (je vais me faire taper sur les doigts sinon je crois) mais il faut dire ce qui est. Ce n’est pas la jalousie qui forme l’amour. Dans un couple où la liberté de l’un et de l’autre est respecté , le couple sera au final bien plus uni.  La liberté me semble une condition à l’épanouissement de l’amour, tout comme à l’épanouissement d’une fleur. (observez la nature et vous verrez comme les choses les plus libres s’épanouissent).
Dans un couple où l’harmonie et l’Amour rayonne, ni l’un ni l’autre n’aura envie d’aller voir ailleurs. Ne vous inquiétez pas je ne vis pas dans le monde des Bisounours (et c’est bien mal me connaitre sinon ) , j’ai la tête bien sur les épaules et ce n’est pas parce que je n’ai que 27 ans que je n’ai pas les idées bien en place.

On se met encore trop souvent en couple par norme sociale, c’est simple regarder autour de vous le nombre de personnes qui ne supportent pas l’idée d’être célibataire.  On se met en couple pour l’image, on se met en couple pour combler un vide, un manque.

On se marie par identité sociale, pour faire plaisir à l’autre (alors qu’on ne le veut pas vraiment au fond de soi) , on fais des enfants parce que ce n’est pas bien au vue de la société une femme sans enfants et patati patata. Non je ne suis pas critique, il faut juste regarder la réalité en face. Regardez autour de vous combien de couple connaissent un amour véritable? pas des masses à mon avis.

A travers le mariage, malgré l’absence d’amour on reste avec l’autre par peur de se retrouver seul, parce que l’autre est toute notre vie. parce que sans l’autre on est rien.  Ah oui c’est sur l’amour ce n’est pas un long fleuve tranquille, l’amour ça connait des remous. Mais faut-il tout accepter sous la seule couvrance du dit « amour »?  Non et loin de là. L’amour c’est aussi se respecter soi. Arrêter de ce donner des excuses, pour accepter la souffrance.  (je ne jette pas la pierre, car j’en ai moi aussi souffert de ce type d’amour, de part mes propres erreurs)

L’Amour ce n’est pas deux êtres parfaits qui font un tout. L’Amour c’est deux êtres qui forment une troisième entité, et à mon sens l’expression  » ma moitié  » reste formée de beaucoup d’illusions. Car chaque être vient dans la relation avec ses qualités et ses défauts, et bien sur la vie de couple suppose des compromis. Nul n’est parfait et vous ne trouverez jamais la personne parfaite, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut jeter à la moindre prise de tête. Et bien sur communiquer car l’Amour ne doit pas faire tout accepter. Mais l’amour est exigeant en quelque sorte, car pour aimer de façon inconditionnelle c’est prendre l’autre entier, avec ses défauts et ses qualités. (d’où l’importance d’enlever le voile des illusions et de savoir ce que vous voulez réellement)

Oui l’Amour touche à notre être profond, c’est un sentiment fort et puissant voir même parfois violent qui nous met face à nos peurs.

Dans l’Amour c’est entretenir en permanence la flamme, si on ne veut pas voir le feu s’éteindre. Et c’est comprendre aussi que l’Amour connait des montagnes, mais ce n’est pas la mort du couple pour autant ( bien sur faut voir le tout et ne pas continuer un amour qui nous fait souffrir ) . L’autre nous apporte son monde, et nous lui apportons le notre, donc c’est en quelque sorte une autre forme d’éveil. Et il n’y a Amour que dans le respect, et ce respect naît de la connaissance de l’autre au fil de la relation. Le respect de l’individualité de l’autre, le respect du un en quelque sorte. L’Amour est un magnifique cadeau.

Mais dans l’Amour n’oublions pas une chose essentielle, il faut aussi savoir donner. On s’inquiète souvent de ce que l’on peut recevoir de ce que l’on a pas, mais si on se regardait soi même avant?  Et bien sur il va de soi, accepter de recevoir. Donner sans exiger en retour et les choses se feront le plus naturellement possible.

Venons en au mariage. Le mariage doit-il lui aussi tout excuser? A mon avis non. Ce n’est pas parce que vous êtes mariés que vous devez tout accepter. C’est à vous même que vous aller faire du mal au final, et vous allez vous trouver des excuses sous la seule couverture du mariage.

Pour ma part je ne suis pas pour le mariage. Et ne croyez pas que cela tiens à mon éducation. J’ai d’ailleurs un grand mariage dans un an.L’autre jour un repas de famille, discussion autour du mariage, car discussion d’actualité dans ma famille. Là mon oncle qui me sort  « bon tu prends quand la relève de ton frère?  je te revois qu’à ton mariage, peut être dans ta contrée Savoyarde là bas » Je lui ai répondu  « Bon ben tu serras mort avant alors et n’y compte pas trop » , puis mon père qui sort « Je ne vois pas Sabrina se marier, je pense que c’est pas le genre de truc qui lui parle, elle n’est pas comme son frère, et elle a intérêt à bien changer sur la question alors « . Merci papa, tu as tout dis. Ma famille me connait très bien, donc au moins ils ne font pas de projection sur la question me concernant (ouf d’ailleurs ) . Pour autant je souhaite énormément de bonheur à tous les couples mariés autour de moi. Là n’est pas la question, et bien sur qu’il y a plus d’un mariage heureux , heureusement d’ailleurs.

Je vois l’Amour comme quelque de profond, le fruit d’une grande complicité entre deux être, un profond partage,  une relation d’Amour est une relation où les deux êtres se sentent pleinement respectés et aimés pour ce qu’ils sont. Où l’Amour se lit sur les visages. Ce quelque chose de beau , de magique , un couple ne n’est pas du formatage dans le société mais au contraire l’expression d’un Amour pur.

Oui c’est ainsi que je vois le couple. Un espace noble , une belle rencontre entre deux âmes qui désirent cheminer ensemble sur le chemin de la vie.

 

Une réponse à “Dans l’essence même du couple, et point sur le mariage

  1. janic

    18 juin 2013 at 1212 15

    bonjour
    le mariage, tel qu’il est formulé est lui même porteur, d’une dimension possessive: « Voulez-vous prendre » et non « voulez-vous vivre ensemble » par exemple. L’autre devient un bien acquis et non un accompagnant. Il en va de même pour les enfants, ils nous appartiennent comme si un être vivant pouvait ou devait être la possession d’un autre.
    Sinon, que cela plaise ou déplaise, partout dans la nature, les couples se forment pour perpétrer la race, comme l’on dit, sauf certains humains qui construisent intellectuellement l’accouplement pour d’autres raisons: prendre du plaisir, rompre la solitude ou tous prétextes autres.
    Ah, ils sont compliqués ces humains!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :