RSS

Rando en bord de côte du côté de Nevez, et moment de partage.

16 Juin

Ce matin, levée de bonne heure comme tous les jours. Ici le dimanche personne ne fais la grasse matinée, et on est tous des lèves tôt.

En ce moment je n’écris pas beaucoup d’articles sérieux, non pas que je suis à court d’idée, et loin de là, j’en ai plusieurs en vue. Mais tout simplement parce que je n’ai pas le cœur à écrire. Les articles vont reprendre en juillet. Et là bien que les exams sont passés je me sens un peu tendue ces derniers jours donc pas le cœur du tout à me lancer dans des articles, et de plus je n’ai pas le temps en ce moment car j’écris j’écris mais pour autre chose.

Ce matin au programme rando sur la côte. On a marché 11kms.

J’avais pu emprunter l’appareil photo de mon père, donc quand j’ai son appareil, je mitraille bien plus qu’avec le mien, car la qualité de l’image est différente.  On s’est bien régalée, une mer un peu agitée, mais qu’est ce que c’est bon d’entendre l’eau qui vient frapper les rochers. De sentir toutes ces odeurs iodées. De voir toute ces belles pierres. De plus sur le coin où nous sommes allées c’est un coin à chaumière. Alors pierre et toit de chaume, c’est juste trop beau. Moi j’adore. Et je m’en prend plein les yeux.

Les randos comme ça avec ma mère sur la côte sont aussi un moment privilégié pour renforcer nos liens. Un moment où on peut parler plus librement je trouve, l’une comme l’autre. Ma mère ce matin  m’a bien dit jamais on n’aurait fait cela il y a quelques années car on ne s’entendait pas beaucoup. Au cours de nos randos on peut parler de choses profondes.

Ce matin elle me disait encore, « tu sais tout ce que tu récoltes dans ta vie à ce jour, tu en as d’autant plus de mérites, parce qu’il y a quelques années tu étais entre la vie et la mort, tu ne voulais plus vivre, et ta vie ne tenait plus qu’à un fil, tous les médecins se demandaient encore comment tu tenais vu ton état, nous on ne savait plus quoi faire, tu as touché le fond du fond et là tu as commencé à te raccrocher à la vie, pour autant des épreuves tu en as connu d’autres après mais tu t’es toujours battue malgré les difficultés, et tu as su tirer leçons des claques que tu as pu te prendre à la figure, et tu as mis beaucoup d’eau dans ton vin, et tu as fais un gros travail sur toi sans jamais baisser les bras »  Elle m’a fait verser une larmes à un moment même. Parce que oui pendant longtemps je m’en suis voulu d’avoir faire souffrir mes proches sans le vouloir.

Du coup sur nos randos on parle de beaucoup de choses, sur différents sujets divers et variés, et on renforce ainsi nos liens. Des conversations que l’on a pas forcément autrement. Et sous la douceur du paysage côtier c’est un moment fort agréable.

Les randos moi j’adore ça, mes parents sont des amoureux de la nature et ils m’ont transmis cela.

Au gré de ses photos je vous souhaite à tous une belle balade virtuelle et un très beau dimanche avec beaucoup de chaleur et de douceur en votre cœur.

16062013-DSC_0010 16062013-DSC_0011 16062013-DSC_0015 16062013-DSC_0020

Ajonc

Ajonc

16062013-DSC_0028 16062013-DSC_0032 16062013-DSC_0038 16062013-DSC_0040

le rocher de Dieu, nommé ainsi car car il pointe vers le ciel

le rocher de Dieu, nommé ainsi car car il pointe vers le ciel

mouette sur son rocher

mouette sur son rocher

16062013-DSC_0067

chèvrefeuille

chèvrefeuille

16062013-DSC_0073 16062013-DSC_0077

un banc perdu sur e sentier côtier , belle vue reposante

un banc perdu sur e sentier côtier , belle vue reposante

16062013-DSC_0084

port Manech

port Manech

tronc de l'arbre

tronc de l’arbre

16062013-DSC_0089 16062013-DSC_0105 16062013-DSC_0106 16062013-DSC_0114 16062013-DSC_0115 16062013-DSC_0117 16062013-DSC_0119 16062013-DSC_0124 16062013-DSC_0128 16062013-DSC_0130 16062013-DSC_0135 16062013-DSC_0139 16062013-DSC_0140 16062013-DSC_0141 16062013-DSC_0143 16062013-DSC_0152

ma plume du jour (la photo n'est pas top )

ma plume du jour (la photo n’est pas top )

.Sur mes randos en général quand je trouve une belle plume je la ramasse. Et là est mon lien très fort avec les amérindiens. A savoir que la plume a une place importante dans leur culture. Mais l’oiseau n’est jamais chassé pour sa plume, mais cette dernière est ramassée le long des chemins.  J’en ai quelques une des plumes, et j’en ai perdu d’autres. J’en ai une très très belle avec des reflets verts, mauves, bleus. Elle en plus hyper douce.
Celle que j’ai ramassé ce matin est aussi très douce.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :