RSS

Histoire de jambes

22 Juin

Il fut encore peu de temps je n’osais pas mettre des jupes courtes car je partais du principe que cela ne m’allait pas. J’ai les jambes blanches, enfin la peau blanche.

Je n’osais pas me mettre en jupe, et du coup j’ai pas du en porter pendant ouh là des années. Puis il y a deux ans, j’ai vraiment eu envie de remettre des jupes. Avant je faisais un blocage sur mes genoux également avec mes rotules. Je me suis dis et pis tant pis la merde oui, mes jambes sont comme elles sont. Et aujourd’hui c’est vrai que mes jambes restent une partie de mon corps que j’apprécie bien aujourd’hui.

Et du coup j’ai osé franchir le pas, je me suis vraiment plaisir en me trouvant une jolie robe. Et comme ce n’était pas habituel de me voir en robe, je peux vous dire que le jour où je suis arrivée en robe à la fac je me suis faite remarquer car les gens avec qui je suis n’ont pas pu fermer leur bouche bien sur.

wpid-601620_10200795984319750_881767269_n.jpeg

ce n’est pas la robe en question mais là une petite jupe dont je me sers été comme hiver

Et m’étant fait plaisir et me sentant à l’aise de mon côté habillée ainsi c’était un grand pas de franchit. C’est sur avant on ne m’aurait jamais vu vêtue d’une jupe courte, et maintenant je n’ai plus de problème là dessus, dans la mesure où je me sens à l’aise aussi.

Donc 2011 je me suis racheté ma première robe, puis une autre l’été dernier, et une autre cette année, parce j’avais envie de me faire plaisir, et se trouver jolie cela fait du bien. Et oui je n’ai pas peur aujourd’hui de me regarder dans une glace et de me faire des compliments, de me trouver jolie, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Je peux vous dire que le pas est énorme, car aujourd’hui je m’aime moi, et là est toute la différence. Et je peux vous assurez que ça fait du bien de s’aimer soi-même.

Là je mets des robes courtes sans craintes. Là par exemple à l’heure où je vous écris, le soleil étant au RDV ce matin quand je me suis levée, j’ai enfilé une petite robe, noire, courte avec laquelle je me suis faite plaisir il n’y a pas longtemps. Et malgré que la longueur ne dépasse pas la moitié de mes cuisses, mes jambes blanches je peux vous dire que j’en ai rien à foutre aujourd’hui.

Mes jambes oui m’ont parfois valu des anecdotes en piscine. Et j’en rigole quand j’y pense.

Aimez vous comme vous êtes et vous allez voir les barrières vont se lever toutes seules.

 

2 réponses à “Histoire de jambes

  1. Marie44

    22 juin 2013 at 1301 39

    Je me retrouve quand tu parles de tes jambes blanches!!! J’ai tendance à me mettre en jupe plus en hiver car il faut mettre des collants!
    Les gens ont tendance à me dire « bon, faudrait peutêtre bronzer un peu »!
    Est-ce indiscret de te demander où tu as acheté ta petite robe?

     
    • indiantigre

      22 juin 2013 at 1806 29

      petite robe une à Conncarneau à la ville close, l’autre à Intersport et l’autre chez Bamboo,

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :