RSS

Complément à mon article sur la sexualité sacrée

14 Juil

Je souhaite revenir sur un point et une précision importante. Sujets tabous, mais il ya des choses qui doivent être dites sur le sujet, et je n’ai pas peur des tabous.

Quand je parle de sexualité sacrée je ne parle pas de l’image que l’occident lui en a donné. Les occidentaux ont le don de tout déformer et de mettre à leur sauce, en déformant tout et n’importe quoi et du coup en portant atteinte aux traditions. Et cela je le vois dans mon approche yogique, dans mon regard sur la culture amérindienne. Bref on fait de gros amalgame.

Alors en matière de sexualité sacrée on en a fait un occident du n’importe quoi, et notamment en matière de tantrisme que l’on a transformé en la voie de l’extase sexuelle, une façon d’augmenter les plaisirs.

Euh non ce n’est pas cela à la base la sexualité sacrée. La sexualité sacrée repose sur un phénomène de transformation globale et de fusion complète des polarités féminines et masculines des deux partenaires. La sexualité sacrée c’est apprendre à ressentir les énergies qui circulent dans chacun des corps et entre les deux corps. Non la sexualité ce n’est pas juste une satisfaction génitale et cérébrale.

Je le repette l’énergie sexuelle est l’énergie la plus puissante du corps, et cette énergie sexuelle doit être utilisée pour nourrir les autres centres d’énergies. La sexualité sacrée c’est donc l’art de sublimer cette énergie, qui oui conduira à cette notion d’orgasme total, mais ce n’est pas la finalité unique de la sexualité tantrique. La sexualité tantrique (ou taoïste mais que elle je connais beaucoup moins) c’est une sublimation de l’énergie sexuelle des deux êtres, pour aller à la fusion de ces énergies. Car oui la fusion est intense pour les deux partenaires.

Je suis désolée d’être directe, mais comme on s’est tellement déconnecté de nos vrais besoins, que du sexe on a fait l’objet d’un désir intense entaché d’émotions et d’affects, on pense à l’ultime avant de se concentrer sur le moment présent, on ne sait plus comment faire autrement, mais désolée le corps d’un homme et d’une femme cela ne se résume pas à des organes génitaux et à quelques zones érogènes, avec un but final d’en arriver à la pénétration. Non l’amour ça passe par les deux corps ENTIER, et notamment une notion importante la sublimation des caresses du corps en sa GLOBALITE et non que sur des zones érogènes.

Essayer vous allez voir. Vous verrez par vous même. Je n’ai pas connu beaucoup d’hommes dans ma vie, mais je parle là sur le sujet en connaissance de cause et d’un regard dans ma vie de couple je connais parfaitement les répercussions de l’absence de caresse  du corps GLOBAL, et à l’inverse quand elles sont là car c’est le jour et la nuit. Cela me fait d’ailleurs penser à une phrase , pas du tout une critique mais bien au contraire de l’homme avec qui j’ai partagé la relation la plus longue dans ma vie de couple « Quand on veut aller trop vite on passe à côté de bien des choses avec toi »

C’est vrai que je l’ai longtemps vu comme une tare jusqu’à ce que j’accepte et que je l’explore en ce sens et que bien sur l’homme avec qui je partageais ma vie avance avec un même regard pour nous permettre de vivre une sexualité plus ou moins épanouie.(Du très beau et du moins beau ) Après oui je sais que je ne peux pas faire semblant avec mon corps mais bien au contraire j’ai choisi de l’écouter profondément. C’est vrai que la sexualité sans les caresses ça laisse un sacré goût d’amertume.  C’est l’ouverture vers une sexualité beaucoup plus tendre aussi.

Et la sexualité sacrée commence déjà par l’exploration de son corps soi même. Je ne vous parle pas là des pratiques solitaires résumées à la simple masturbation qui sont relativement néfaste à l’éveil de la sexualité sacrée dans votre vie de couple. Et bien pire il,semblerait que la masturbation (féminine et masculine)  régulière soit une entrave à la prise de motivation pour réaliser vos projets quotidiens. Là encore ce que j’avance là repose aussi sur mes discussions avec les hommes, quand je vous dis qu’on se parle sans tabous et qu’ils se confient à moi sur certains sujet oui parfois cela peut toucher le domaine de l’intime. Des hommes, pourtant âges de la trentaine, qui m’ont exprimé ce que l’espacement de cette pratique de façon considérable leurs avaient apporté. Car n’oublions pas une chose la masturbation conduit à une grosse décharge surrénale. J’aime un passage de Barry Long à ce sujet dans le livre que je vous indiquais l’autre jour Ici.

Mais je vous parle là de caresse de votre corps global à la découverte de votre corps et du plaisir des caresses.

Tout comme il est faux de dire que la femme est seule initiatrice c’est les deux qui sont initiateur, les femmes oui il est vrai sont plus enclines à s’y intéresser car pour l’homme ce n’est pas évident de remettre en question sa sexualité. Car n’oublions pas que le tantrisme repose sur une circulation des énergies une union des deux polarités. Les deux sont autant initiateur l’un que l’autre.
La sexualité sacrée ça passe donc par l’art de sublimer les énergies circulant entre les deux êtres, d’apprendre à ressentir cette circulation entre les deux partenaires, et cela ne doit pas être vu comme la simple voie de l’extase comme on l’entend trop souvent sur la sujet. C’est un chemin vers une fusion complète et non superficielle.

 
3 Commentaires

Publié par le 14 juillet 2013 dans Sexualité

 

3 réponses à “Complément à mon article sur la sexualité sacrée

  1. Onaturel

    17 juillet 2013 at 1503 19

    Bien que je comprenne rien à l’énergie masculine, à l’énergie féminine, à la sexualité sacrée, etc, cet article est fort intéressant et j’apprends des choses, alors merci.

    C’est bien vrai, que le tantrisme made in India, n’as rien à voir avec la version occidentale, qui déforme tout.

    A la base, le tantrisme, ne parle pas directement et seulement de sexualité, c’est un courant, mode de pensé et de vie, dans l’hindouisme et plus tard dans une des branche du bouddhisme, qui parle aussi de yoga, de méditation, de tantra, etc..

     
    • indiantigre

      17 juillet 2013 at 2008 13

      tout à fait et c’est ce qu’il es timportant de comprendre que le tanstrisme est une philosophie de vie et non un domaine juste réservé à la sexualité. Un tout qui s’intègre avec d’autres choses, (je sais que de mon côté je fais un peu mix de plusieurs choses, pour trouver à ma sauce dont le tanstrisme, la culture amérindienne et autre

      ah l’occident et son art de déformer les choses et surtout en France peut être même

      il est vrai que la notion d’énergie oui de mon côté est assez importante, et c’est surtout que je suis très sensible à cela . on possède en nous les deux types d’énergie, et il ne s’agit pas de les diviser mais au contraire de les unir. Et j’ai envie de dire le premier pas est d’accord d’arriver au mariage de nos deux énergies à intérieur de nous, et non être dan le rejet d’une de nos polarités

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :