RSS

Vidéo: la puissance de l’esprit

07 Sep

Le mental est quelque chose de très fort.

En matière de santé, il l’est d’autant plus.

J’en ai fais l’expérience, et j’ai aussi vu l’impact de ce mental vers le négatif chez un proche,

Je vous partage donc une vidéo sur le sujet.

J’ai visionné cette vidéo il y a un moment, un ami m’en avait reparlé il n’y a pas longtemps et là je suis tombé dessus par hasard aujourd’hui. C’était donc l’occasion d’un partage.

La puissance de l’esprit, rejoins un peu ce dont je vous parlais au sujet de la biologie des croyances.

Le corps -esprit est quelque de très important dans mon quotidien , et le fait d’avoir pu les relier est un élément qui m’a fait sortir de mon trou.

 
5 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2013 dans Film documentaire

 

5 réponses à “Vidéo: la puissance de l’esprit

  1. univerzoro

    7 septembre 2013 at 1705 34

    on peut aussi en voir les effets avec la relaxation musculaire, une bonne vrai séance fait un bien fou à tout le corps , rien qu’en restant allongé et concentré sur le relachement, comme je suis en train de lire aussi la methode de schultz et les observation entre 1930 et 1950 , on ne peut que croire l’esprit à un grand role avec le corps. Mais le cartésianisme à eu un gros mauvais impact pendant qq siècle , maintenant, c’est plus « scientifiquement » qu’on voit cette relation importante … je pense, donc j’ai aussi un corps … 🙂

     
    • indiantigre

      7 septembre 2013 at 2008 06

      tout à fait l’esprit à un grand rôle avec le corps.
      Je suis en train de lire la biologie des croyances

      oui le cartésisme il ya long àdire 😉

       
  2. univerzoro

    7 septembre 2013 at 1806 36

    vu, le doc est très interessant , depuis longtemps, j’ai du m’habituer à voir autrement la douleur, je me suis donc servit de certaine technique . ce doc a entièrement raison de nous dire d’explorer ces voies. notre univers actuel fait que nous pouvons exploiter de manière nouvelle les anciennes pratiques et arreter l’obscurantisme médical qui a aussi oublié le patient, le malade, le sujet vivant, ce qui semble étrange dans un monde fait d’humain et où il devrait y avoir de la relation et du lien.
    on peu lire aussi, De Gaulejac « la société malade de la gestion », sur le thème de la gouvernance, et de la gestion à tout va.
    en tout cas merci pour le partage !

     
    • indiantigre

      7 septembre 2013 at 2008 05

      mais de rien, contente de voir que cela t’a plu.

      tout à fait obscurantisme médical a clairement mis aux oubliettes le patient , le VIVANT;
      Merci pour le titre du livre

       
  3. univerzoro

    7 septembre 2013 at 1806 37

    A reblogué ceci sur une pensée plurielle.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :