RSS

Des nouvelles du pied et retour au bassin

21 Sep

Voilà 12 jours que mon accident du pied s’est produit. Un accident banal , pour une grosse entorse avec déchirure des ligaments.
Oui oui c’est bien en tombant des escaliers, en rattant la dernière marche que cela est arrivé, même si l’entorse semble énorme, on n’a cessé de me le répéter au cours des derniers jours.  Là j’ai vu une fois de plus comment le discours de la peur peut être hyper présent.

Ce discours de la peur vient à la fois du milieu médical mai aussi de l’entourage plus ou moins proche.
Oui je ne me suis pas ratée ça c’est clair, après probablement que j’ai aussi minimisé mon propre regard sur mon pied, en ne cédant pas à la peur.

Déjà ça a commencé par le médecin, médecin que j’ai du voir vis à vis du travail. Ouh là c’est une très grosse entorse que vous avez là, il faut faire une radio pour voir si il n’y a pas d’arrachement osseux, et dans ce cas je vous plâtre directement, euh oui docteur.  Radio que j’ai attendu 8 jours avant de la faire, mais j’aurais mieux fait de m’abstenir. Car la radio ne permet de voir que les os, or moi ce sont les ligaments qui sont déchirés
et ça seule l’écho permet de voir l'(étendu des lésions.

Enfin vu le gros hématome, l’épanchement sanguin et ecchymose, il n’y avait même pas besoin d’écho pour voir que les ligaments sont bien atteints.

De ce premier discours médical, il y a eu ensuite des amis et connaissance, sur l’importance de l’immobilisation, que je pouvais en avoir pour plusieurs mois. Ensuite mon frère, qui a peut être été le pire de tous. Il a vu les photos de mon pied, il a appelé dans la foulée, comme quoi il n’avait j’avais vu  des entorses comme ça, que mon pied n’était pas beau du tout à voir et tout, que lors de ses entrainements d’athlé il en avait vu de belles entorses, mais jamais aussi intense que celle qu’il voyait sur mon pied, etc etc . Je lui ai d’ailleurs raccroché au nez à un moment. Il était là à me dire attends tu vas en avoir pour 2 à 3 mois d’arrêt là, tu as vu la gravité de l’entorse etc etc. Il flippait bien plus que moi pour mon propre pied.  Mes parents ont vu les photos de mon pied au quotidien, et ils me font comme ça « je pense que tu ne te rends pas compte dans quel état est ton pied et l’entorse que tu t’es faite », mon père qui pour mon anniversaire m’écrit « tu ne t’ai vraiment pas ratée », enfin eux ne m’ont pas du tout foutu la pression , ils savaient qu’avec les soins que je donnais à mon pied ça ne pouvait qu’aider.

Oui tout le monde m’a dis et redis que cette entorse est de bonne gravité, et j’en suis consciente mais si je n’avais pas fait mes soins, mes trucs de mon côté j’en avais c’est clair pour minimum trois semaines.

Comme je l’ai dis dans les articles précédent j’ai commencé par jeuner 48h,  puis beaucoup de jus. Cataplasme d’argile toutes les deux heures, entre 2 à 3 litres de tisanes d’orties par jour.

Je n’ai pas portée l’attelle prescrite la première semaine et je n’ai donc immobilisé mon pied qu’au seul moyen des cataplasmes d’argiles. Oui les douleurs me lançaient par moment surtout la nuit, mais je n’ai pas pris d’antalgique pour autant.

Je me suis résolue à prendre mes 8 jours d’arrêt de travail, enfin je n’avais pas trop le choix je crois. Au fil de la semaine l’épanchement sanguin se faisait de plus en plus important, et on voyait vachement le sang qui était en train de s’évacuer.

Mardi soit 8 jours après l’accident, j’ai revu le médecin , il hésitait à me prolonger, mais comme je pouvais appuyer et remarcher avec appui complet du pied, je lui ai dis que c’était bon je pouvais reprendre. Il m’a redit que je m’étais vraiment fais une grosse entorse. Là j’ai de la kiné active de rééducation à faire.

Mardi j’ai également vu l’ostéo, j’avais toute l’articulation du pied totalement verrouillé, le bassin qui s’était bloqué, et 4 vertèbres de déplacées.  Elle a commencé par travailler en tissulaire puis le pied a ensuite très vite répondu. Pour elle l’argile a beaucoup aidé à cela. Elle n’avait jamais vu un pied comme ça en terme d’hématome et d’épanchement.  (une amie ostéo m’avait dit la même chose) Comme elle m’a expliqué le pied s’est totalement verrouillé pour protéger mes ligaments bien atteints, et l’hématome avait son action de protection.

L’hématome est toujours bien présent, l’épanchement sanguin est en train de s’évacuer, sauf toute une nouvelle zone qui est apparue sur le mollet.

L’articulation du pied est toujours assez verrouillée même si l’ostéo a fait énormément je pense que tant que l’hématome serra présent la mobilité serra difficile. J’ai retrouvé mes appuis certes, mais la mobilité du pied est encore assez difficile. Genre conduire c’est le truc impossible par exemple, je ne peux pas faire le mouvement.

IMG_20130921_114854 IMG_20130921_114920 IMG_20130921_114924 IMG_20130921_114928 IMG_20130921_115636 IMG_20130921_115649

 

Le bleu a drôlement diminué depuis hier, le bain de pied au sel de la mer morte d’hier soir ayant bien aidé à la chose.

Ce matin j’ai pu marcher avec appui complet sans mon attelle,. Je suis partie à la piscine à 1km; A l’aller l’appui restait délicat mais au retour après avoir passé une heure dans l’eau j’ai senti les effets bénéfiques de l’eau.

J’ai donc fait un retour dans les bassins. Un an où j’ai très peu nagé, et où j’avais fais une reprise en juin. Cet été je n’ai pas nagé. Là ce matin séance de reprise au pull boy, pied oblige. Donc j’ai travaillé uniquement le haut du corps et mon gainage. Oui pull boy veut dire jambes statiques et non comme on le vois souvent avec des battements parasites.

J’ai nagé 50 min de la séance suivante, pour un total de 2km.

-500m bras crawl,

-5*  (50 m bras dos- 50 m bras brasse )

-2*100m 4 nages bras. J’ai commencé mon pap en bras normal, j’ai morflé dans le pied donc j’ai enchainé rapidement sur de l’éduc papillon, c’est à dire pap à un bras alterné.

-800m bras crawl bras paddle.

Ma série sur le paddle j’ai explosé une de mes paddles donc j’ai du faire de la réparation express dans les bassins;

Cette séance m’a fait un bien fou, non seulement de me défouler, mais aussi le massage de l’eau sur mon pied. La natation est très pratique, car la course à pied ce n’est pas de si tôt que je vais reprendre moi qui voulait courir les derniers temps.

 

Au retour de la séance un litre de jus de pastèque bien apprécié 🙂

Hier soir j’ai voulu faire ma séance de yoga, que je n’ai pas fait bien sur depuis cet accident de pied. Dans mon enchainement je commence par la position de la chandelle, c’est à dire tête et épaule au sol et jambes en l’air. Là je ne vous dis pas comment j’ai sentie la douleur de mettre mon pied en l’air.  La posture autant vous dire que je ne l’ai pas tenue. Pourtant je n’étais pas du tout en appuis sur les pieds. J’ai donc adapté ma séance, je n’ai pas pu faire mes postures préférées à savoir chandelles, pince, arc mais j’ai appréciée cette séance pour autant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :