RSS

l’histoire d’un contre coup

28 Oct

Dans la vie parfois ils nous arrivent de donner fer et or pour certaines choses, on s’investit à fond  corps et âme mais on finit par en oublier une chose primordial à savoir notre être intérieur,.

parfois on s’oublie totalement parfois on trouve un autre équilibre avec beaucoup plus d’amour mais on continue malgré nous à demander trop à notre être. J’ai connu les deux, le premier m’a causé bien des souffrances d’ailleurs, j’en avais totalement oublier mon être, oublier de m’aimer, les choses ont alors changé du tout au tout en m’ouvrant à l’énergie d’amour, la transformation a alors pu opérer.

Mais il est vrai que j’ai tout de même bien tirer sur la corde les dernières annés. Aussi parce que les choses devaient être ainsi si je voulais arriver  au bout des objectifs. Je n’avais pas papa et maman derrière le dos et d’ailleurs je ne l’aurais pas supporté car le fait est que je préfère me débrouiller par moi même, même si je me suis énormément améliorée sur la question et ne me sens plus redevable quand je reçois

On me demandait où je trouvais toute mon énergie pour faire tout ce que je faisais, des études très intenses, sortir de cours et enchainer sur le boulot, de faire tout le sport que je faisais et d’avoir une vie sociale à côté de tout cela.

Pour moi ce n’est juste qu’une question d’organisation et de priorités dans la vie, donc c’est vrai que je m’en suis toujours très bien sortie.

les deux dernières années ont été les plus intenses peut être. Mes vacances de mai 2011 sont loin derrière moi;) L’année 2011/2012 a été très intense, suivit d’un été de folie en 2012, une reprise à la fac dans la même continuité sans avoir le temps de souffler, 6ème et dernière année de pharma la pression de la thèse, pour aboutir sur un été 2013 à 200 à l’heure avec une saison sur la côte, tout en me donnant à fond pour ma thèse à cette période là, d’enchainer sur un déménagement le temps d’un we à l’autre bout de la France et de ré attaquer direct dans de nouvelles fonctions, d’être tête baissée dans la thèse, de sentir toutes ces pressions surtout que cette thèse a connu certains rebondissement on va dire.

Bien sur tout au long de ces périodes l’énergie m’accompagnait, comme vous pouvez le voir sur ce blog à travers mes randos, les séances de sport etc, on me demandait mon secret, mais désolée il n’y en as pas si ce n’est l’énergie des fruits et des légumes.

et là le contre coup est survenue, la thèse passée, relâchement de pression , passage d’une vie étudiante très très très chargée à une vie de salariée bien plus calme (habituellement c’est l’inverse, mais moi je ne fais pas les choses comme tout le monde on dirait ) , de tout plaquer du jour au lendemain malgré mon tempérament solitaire et indépendante, bref de tout un lot de changement multiple dans ma vie rassemblé au même moment, l’effet du contre coup je ne m’y attendais pas du tout.

Il m’a donc fait lever le pied pour d’avantage de coucouning, mais je vous rassure toute de suite ma vitalité n’est pas prête de me quitté et j’ai toujours plein d’énergie en moi, juste une petite baisse d’énergie passagère suite au contre coup où le corps est en phase récupération quoi;  mon sourire (qui fait son charme ) n’est pas prêt de quitter mon visage de si tôt, et l’amour sans cesse grandissant en mon être intérieur de même. Mon moral est au beau fixe, la seule chose qui soit est une petite baisse d’énergie et qui est là parce qu’elle est sa raison d’être que je suis humaine comme tout le monde que j’ai mes moments de baisses d’énergie là c’est donc mission coucouning au possible et l’énergie va repartir de plus belle.

je vous assure je ne fonctionne avec aucun stimulant et cette énergie n’est que le reflet de mon être intérieur et ces énergies d’amour également.

Prenez soin de vous et offrez à votre être intérieur beaucoup de douceur et de chaleur humaine.

Ce contre coup oui m’a beaucoup surpris, mais je l’accueille pleinement à sa juste valeur.

 

 

 

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 28 octobre 2013 dans Qui suis je?

 

2 réponses à “l’histoire d’un contre coup

  1. Marie44

    29 octobre 2013 at 1212 27

    bon cocooning alors!
    moi je suis toujours du genre à me sentir redevable quand on me donne quelque chose!

     
    • indiantigre

      29 octobre 2013 at 1212 29

      J’ai été comme ça très longtemps aujourd’hui j’accepte de recevoir plus facilement

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :