RSS

A la rencontre d’un ingrédient : l’ail des ours

29 Nov

L’ail des Ours (Allium ursinum) estune plante de la famille des Liliacées au même titre que le muguet, les narcisses, l’oignon, l’ail, le poireau. Elle pousse dans les sous bois et sur les plateaux montagnards.

685px-Allium_ursinum8_ies

 

Pour les cueilleurs attention cependant aux risque de confusion avec la colchique, surtout avant la floraison. J’en vois déjà qui vont faire les malins en disant que l’odeur permet d’éviter toute confusion. En théorie oui et mieux ne vaut pas faire trop les malins sur la question. Pourquoi parce qu’avant floraison ces deux plantes se ressemblent comme deux gouttes d’eau, si on frotte les feuilles de l’une on aura cette odeur prononcé d’ail pas pour l’autre, mais le hic est que ces deux plantes poussent au même moment et peuvent se retrouver côté à côte et mélanger dans les champs si bien que si on frotte de l’ail des ours on va avoir cette odeur d’ail mais comme cette dernière est très forte et persistante, si on frotte ensuite une colchique on sens et on retrouve l’odeur de l’ail sauf qu’il s’agit là de l’odeur des doigts et non de la plante.

Cette confusion peut arriver à n’importe qui même au plus fin connaisseur, je me rappelle d’ailleurs d’une anecdote qu’on nous avait donné sur le sujet en cours de reconnaissance de plantes toxiques en 5ème année.

Je n’avais jamais gouté cet ingrédient avant de le trouver à ma biocoop en poudre.

IMG_20131129_143101[1]

je suis tombée de sus, j’ai gouté et je suis tombée en amour pour cet ingrédient, il a une forte odeur d’ail, mais pas du tout le gout de l’ail.  J’en consomme d’ailleurs une bonne quantité. Pour vous donnez un ordre d’idée j’en suis depuis fin septembre déjà à mon troisième pot et là je viens d’entamer la recharge.

Cette plante de plus est très connu pour son grand soutien lors des intoxications aux métaux lourds, en effet cette plante permet la libération tissulaire des métaux lourds et principalement du mercure. Il est alors bon de l’associer à la chlorella et à la coriandre.

Peut être que je l’apprécie tant aussi car cette plante fait du bien à mon corps.

 

 
4 Commentaires

Publié par le 29 novembre 2013 dans plantes

 

4 réponses à “A la rencontre d’un ingrédient : l’ail des ours

  1. Marie44

    29 novembre 2013 at 1806 23

    Comment l’utilises-tu ? Tu en mets sur tes salades ?
    J’en ai acheté mais par encore utilisé!

     
  2. Isla

    29 novembre 2013 at 1907 34

    J’en ai acheté aussi j’en mets dans les plats ou salades, ces plantes sont tres jolies d’apres ce que je vois!

     
  3. indiantigre

    29 novembre 2013 at 2008 55

    je le mets dans les salades oui

     
  4. ria rie

    12 mars 2014 at 012 24

    Il y en a qui pousse sur Cluses, j’en avais chez moi qui poussait tout seul. C’est plut une plante de sous bois (ou haies). Sinon celui qui vient de La belle verte revient moins cher à l’usage: il est plus parfumé, et donc on peut en mettre moins pour le même gout.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :