RSS

De nos choix alimentaires et périodes de fêtes

29 Nov

La période des fêtes approche à grand pas et s’annonce pour certains d’entre vous source de grandes angoisse de partager des repas riches de victuailles en tout genre, bien loin d’une assiette végétarienne.

Il est vrai qu’il peut ne pas être simple de faire accepter ses choix par ses proches, ce qui serra d’autant plus vrai si vous voulez en permanence convaincre les autres qu’ils sont dans le faux face à leur assiette.  Ils vont se sentir agressé et vont se braquer et là bonjour le conflit au moment du repas. Or le repas devrait être un moment de calme pour tous.  D’ailleurs c’est peut être aussi pour cela que je déteste les repas de famille dans la mesure où sa parle de tous les côtés, pour ma part j’en ressors vidée.  De toute façon je n’y vais plus sauf pour ce qui concerne la famille très restreinte. Combien de fois quand je suis avec mon frère je lui demande de parler moins fort car cela m’épuise, ou alors je vais m’isoler au calme pour me ressourcer le temps d’un instant.

Tout cela pour dire que le repas ne devrait pas être le moment pour faire à l’autre des critiques sur le contenu de son assiette. Si vous voulez que l’on respecte vos choix c’est déjà commencer par respecter ceux des autres. A faire de la propagande la personne en face de vous ne vas pas du tout comprendre le sens de vos propos et va se mettre sur la défensive.

A l’inverse le fait de respecter l’autre sans imposer vos choix, va amener l’autre à se poser des questions, cela j’en ai pas mal d’exemple autour de moi; à commencer par ma propre famille chez qui je ne peux que constater l’évolution alors que je n’ai JAMAIS abordé eux, mais que les discussions sont venus suite à leur question. Enfin en même temps dans la mesure où ils ont vu un retour à la vie, le retour d’un sourire sur mon visage ils ne pouvaient que s’ouvrir.

Les repas des fêtes n’ont jamais été un problème du coup, ils savent que je ne mange pas comme eux, que mes choix alimentaires sont importants et du coup le moment du repas est un moment de partage qui n’est pas tourné sur le contenu de l’assiette.

Eux ils préparent leur plat de fête, de ce côtés là j’ai de la chance car dans ma famille les plats à rallonge on ne connait pas et les choses restent simples. De mon côté je me prépare une grande salade très colorées. Par contre eux font très attention de savoir si il ya quelque chose pour moi afin que je puisse faire les chose pour manger à ma faim. Du coup les choses se font naturellement et vont dans les deux sens. Sur ces repas oui je vais consommer des légumes cuits en plus de ma salade. Pourquoi? tout simplement car sur la table si il y a du potimarron devant moi ça me fait trop envie car j’adore ça, enfin celui que ma mère prépare me comble articulièrement cuits dans la cocotte en fonte avec des herbes, du curcuma et réduis ainsi en purée lors de la cuisson, hummmmmmmm c’est trop bon. De même que les châtaignes, car elles ne sont pas cuites dans la sauce du poulet afin que je puisse en consommer car mes parents savent que je suis pas indifférente à cet aliment.  D’ailleurs pour la petite anecdote cet été mes parents sont partis en vacances en Ardèche et ont donc rapporté des châtaignes, quand je suis rentrée pour ma thèse je vois des produits à base de châtaigne et ma mère qui me sort  » il y a un bocal de châtaignes en plus qu’on a pas encore manger, mais le bocal est planqué car sinon à la fin du week end tu serras passé par là. »

Dans ma famille on fait quelques choses de très simple le 24, le 25 c’est ensuite une 15 aine de kms sur la côte avec ma maman. On croise quasiment personne, mais c’est du pur bonheur.

Si vous allez en famille proposez d’apporter un plat , vous ferrez alors des mets à votre gouts et festifs, des mets hauts en couleurs. Le Le chou brave a d’ailleurs édité un livre de recette de Noel l’an dernier, vous pouvez également trouvez de bonnes idées sur le site vegan bio, si vous voulez partir dans des mets plus ou moins raffinés. Cependant si vous êtes adeptes de la simplicité sachez que vous pourrez faire de très belle salade colorée qui combleront bons nombres de belles et le tout dans la plus grande simplicité. Si les choses s’annoncent impossible à faire accepter essayer de limiter la casse en évitant le fois gras, ne misez pas trop sur la saue et si vous le pouvez évitez là, servez vous largement en légumes pour avoir une assiette bien garnies et les autres convives ne s’apercevront même pas que vous ne prendrez pas des autres plats, si le dessert est composé de plusieurs choix privilégier l’option buche aux fruits.

Les repas dans ma famille paternelle je n’y vais plus depuis des lustres, du côté maternelle si je suis dans le coin à cette période je l’ai rejoins le jour du nouvel an après le repas avec mon frère, et ma grand mère me met la corbeille de clémentine à proximité donc de ce côté aucuns soucis.

Cette année, pour la deuxième année consécutive je ferais Noël seul et à vrai dire ça ne me dérange pas du tout. Je sais que beaucoup de personne autour de moi ne comprenne pas cela comment je peux rester seule à cette période, mais perso ça ne me dérange pas, de plus c’est un peu mission impossible pour rentrer cette année.

Habituellement je ne fêtais pas le nouvel an mes amis proche étant un peu à droite à gauche, l’an dernier par contre avec mes amis on a choisi de passe ce moment ensemble et ce fut un repas riche de fruits de  de joie que nous avons partagé. Vous pouvez voir notre table ici. Comme quoi faire des réveillons fruités reste largement faisables.

Cette année je ne suis pas encore fixée de ce que je vais faire exactement mais j’ai déjà ma petite idée dans ma tête. Si vous êtes en quêtes d’idées je vous donne quelques sites qui pourront combler les palais des gourmands crudivores: chez Orkos  pour des fruits les plus savoureux, chez Keimling pour les fruits ecs, mousses, et oléagineux, pour les amateurs de saveurs chocolatées je ferais une petite commande chez rrraw afin de combler tout le monde. Enfin on verra bien.

D’ici là bonne journée à tous et profitez bien des petits marchés artisanaux pour remplir votre hotte de Noël. C’est période étant une période de grande consommation c’est aussi à nous de devenir consom’acteur et de choisir à qui on donne notre argent .

 
1 commentaire

Publié par le 29 novembre 2013 dans En pratique/ aspect social

 

Une réponse à “De nos choix alimentaires et périodes de fêtes

  1. Marie44

    29 novembre 2013 at 1705 55

    J’ai déjà passé Noël toute seule et ça ne m’a pas dérangée….du coup je te comprends!
    Bon week-end

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :