RSS

L’intéret de l’oligoscan dans une démarche de régénération

13 Déc

A vous êtes qui êtes sur un chemin de la régénération, sur le chemin du mieux être, dans une démarche de prévention vis-à-vis de votre santé et non dans une démarche d’assistanat, il vous est peut être déjà arrivé de vous demandez comment connaitre vos carences en minéraux et oligo-éléments, votre état d’intoxication aux métaux lourds, ou encore des notions comme votre niveau d’acidose, votre potentiel enzymatique. Des paramètres qu’ils semblent difficile d’analyser si on s’en tient à la simple prise de sang dans la mesure où cette dernière n’est qu’un reflet de ce qui se passe dans le sang à l’instant T et en aucun cas le reflet des réserves tissulaires. Passer par des protocoles chimiques, loin d’être sans conséquences pour étudiez votre niveau d’intoxication aux métaux lourds vous rebute peut être, vous avez bien raison d’ailleurs.

De toutes ces interrogations et face à l’absence de réponse, il existe cependant des solutions pour avoir un reflet de tous ces paramètres.

On m’a fait découvrir de façon récente un appareil très simple, très simple à utiliser qui permet d’avoir en temps réel l’état de biodisponibilité de nos minéraux, des oligo-éléments, de notre état enzymatique, de notre état d’acidose, de notre état d’assimilation intestinale. J’ai nommé l’oligoscan. Je ne vous cache pas que j’étais septique au départ quand on m’en a parlé mais quand j’ai vu de mes propres yeux j’ai rapidement changé d’avis sur la question.

L’oligoscan, utilise la spectrophotométrie pour déterminer en temps réel votre équilibre minéral, ainsi que la physiologie de votre corps en s’appuyant sur l’analyse tissulaire de ces éléments. La spectrophotométrie est une technique très utilisée en chimie, en bio-physique et s’applique à des domaines de pointes comme la pharmacie, l’écologie, la biologie, l’industrie. Pour ma part c’est une méthode que j’ai eu l’occasion de rencontrer dans mes études notamment en TP de bio-physique en TP de chimie, en TP de biochimie avec la fameuse loi de Beer-Lambert. La spectrophotométrie est une technique qui repose sur la mesure de la densité optique (ou absorbance) d’une substance chimique. En effet celle-ci va absorber pour une certaine longueur d’onde une quantité de lumière, de ce paramètre on en déduit par une formule mathématique la concentration de la substance X. Enfin tout cela pour que vous compreniez le principe expliqué de façon simple.

L’analyse s’effectue au niveau du derme de la plante palmaire (la main) en quelques secondes, est totalement indolore et ne nécessite aucune effraction cutanée. En un temps très court l’oligoscan va vous donner l’information de ce qui se passe au niveau tissulaire à la fois en termes de charge minérale qu’en termes de charge en métaux lourds.  Cette mesure s’avère très intéressante quant on sait que ce qui se passe au niveau tissulaire en termes de carence ou d’excès est décelé bien longtemps avant que cela soit visible au niveau sanguin. C’est donc un paramètre très intéressant à prendre à compte pour permettre de rétablir les équilibres de façon préventive.

IMG_20131201_133839

L’oligoscan permet de mesurer l’efficacité d’assimilation des minéraux et donne un bon reflet de la qualité nutritionnelle de l’alimentation. Connaitre l’état d’intoxication aux métaux lourds s’avère un paramètre très important dans la mesure où les métaux lourds vont interférer avec l’assimilation des minéraux indispensables au bon fonctionnement du corps humains.

Grâce à ce reflet de votre équilibre minéral intérieur cela vous permet ensuite d’agir pour corriger ces désordres.  Car il faut bien comprendre que nous sommes tous uniques, nous pouvons apporter au corps les meilleurs minéraux qu’ils soient grâce aux fruits et légumes, grâce à la puissance des jus et autres aliments vivantes, mais l’alimentation ne fait pas tout. Il se peut que votre seuil d’intoxication aux métaux lourds soit tel qu’il bloque l’assimilation de vos nutriments, ou encore des paramètres comme le stress qui vont épuiser vos réserves minérales.

Vous connaissez mon regard hygiéniste sur la santé, connaitre sa physiologie, sa vitalité interne est une notion très importante pour corriger les désordres et rétablir l’équilibre.

Je vous livre ici des exemples de bilan, ces bilans sont les miens. Ces bilans notamment dans la dernière partie on fait sourire la personne qui me les a fait dans la mesure où tout était vert ce qui ne semble apparemment pas une chose des plus courante.

IMG_20131201_140003 IMG_20131201_140019 IMG_20131201_140029 IMG_20131201_140045

Vous pouvez constater sur ce bilan un taux de magnésium très bas (sortant d’une période de stress importante rien d’étonnant) avec par conséquent un ratio Ca/Mg dans le rouge.

J’ai refait le test 9 jours plus tard avec pour seule correction l’ajout de sérum de quinton tous les matins. Observez le taux de magnésium et le ratio. On peut également les métaux lourds à la baisse, peut être que ma forte consommation d’ail des ours n’y est pas anodine.

IMG_20131201_135559 IMG_20131201_135610 IMG_20131201_135620

L’oligoscan est à mon sens un outil qui a toute sa place dans un grand nombre de cabinet de thérapeute, non seulement c’est un investissement très abordable qui peut aider les thérapeutes à optimiser leur conseil. A condition à mon sens d’avoir un regard critique sur les résultats, c’est-à-dire de comprendre pourquoi il y a déséquilibre, quel est son sens et ensuite d’agir, mais surtout pas de constater et de supplémenter.

C’est particulièrement aux thérapeutes que je m’adresse sur ces dernières lignes, l’oligoscan s’avère un outil très intéressant pour vous donner des informations fondamentales sur le terrain de votre patient et ainsi l’aidé à rétablir son équilibre pour cheminer vers la santé, et tout cela bien sur en vous appuyant sur des conseils d’hygiène de vie, de régénération et non d’endormir les symptômes, d’agir en lien étroit avec notre physiologie, de comprendre la source du déséquilibre.

A vous thérapeutes je vous informe également qu’une formation sur une journée existe pour apprendre à interpréter les résultats que vous obtiendrez avec cet appareil, cette formation est faite par un organisme très sérieux. La formation est très accessible au niveau coût. Thérapeutes installés ou en cours d’installation je vous invite à consulter le site http://www.oligoscan.fr/, où vous trouverez également des références scientifques.

L’oligoscan est issu de 15 ans de recherches et d’études, pour aujourd’hui nous offrir tout son potentiel en thérapie.

 
 

12 réponses à “L’intéret de l’oligoscan dans une démarche de régénération

  1. flipperine

    13 décembre 2013 at 2311 04

    que de progrès on fait dans la médecine et ses instuments

     
  2. gabriella

    14 décembre 2013 at 1010 39

    Mais qui fait ses analyses assez poussées, c est un labo ?

     
  3. Rachel Dupuis

    14 décembre 2013 at 1111 11

    ça a l’air super mais ou est tu allé pour te faire tester ?

     
  4. moreau guillaume

    19 décembre 2013 at 1907 35

    Bonsoir, pour trouver un thérapeute équipé de l’Oligoscan près de chez soi il faut en faire la demande en précisant son adresse à « commercial@physioquanta.com »

     
  5. James

    24 novembre 2014 at 2311 18

    ridicule ,un peu comme l analyse des cheveux..un personnes intoxiqué de facon chronique aux metaux lourd surtout au mercure n’a plus de trace ou tres peu dans le sang ou le derme il sont au profond des cellules dans les organes cerveau reins fois intestins etc..donc ne peuvent etre analysé de la sorte..le seul vrai moyen de reveler l intoxication est de faire un provocation via un produit chimique comme le dmps puis faire une analyse d’urine une fois que les metaux lourds sont en déplacement..

     
    • Sebastien

      3 janvier 2016 at 1503 02

      Il y a d’autres méthodes pour tracer les métaux lourds dans le corps autrement que par leur mise en circulation via un chélateur chimique. La résonance, la geobiologie en font partis et donnent des résultats d’une grande justesse en rejoignant ce que peut donner un chélateur chimique. Renseignez-vous et si vous êtes thérapeutes, regardez par vous-même comme les informations se recoupent.

       
  6. immobilier

    22 décembre 2014 at 1402 21

    fabuleux post, merci beaucoup.

     
  7. GOUY Gaëlle

    12 mars 2015 at 909 55

    Bonjour, Si vous êtes thérapeute et que vous souhaitez une démonstration et explication de cette technologie. Faites en la demande à gaelle@physioquanta.com

     
  8. vinci

    30 mai 2015 at 1212 35

    bonjour
    j’ai fait un oligoscan qui se révèle assez catastrophique..peu étonnant étant donné mes problèmes de santé..
    Puis-je le poster ici pour avoir des avis de pro??

     
    • indiantigre

      31 mai 2015 at 2210 18

      bonjour Vinci
      je pense que par question de confidentialité il est delicat de le poster ici en commentaire, mais tu peux me le faire parvenir en message privé très volontiers, je te ferais un retour à son sujet. Pour cela contact moi via la rubrique contact et on pourras en discuter

      Au plaisir

       
  9. Raki

    6 novembre 2015 at 1604 02

    Trés intéressant

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :