RSS

Avoir des projets, croire en eux et planter les bonnes graines.

25 Déc

Dans la vie il est important d’avoir des projets, ces derniers étant un moteur , un moteur pour aller de l’avant, un moteur pour l’optimiste.

Avoir des projets et surtout croire en eux afin de les voir se réaliser, croire suffisamment en eux pour planter les graines et qu’ils puissent prendre forme, bien arroser ces graines de façon quotidienne.

La réussite de vos projets dépend entièrement de la façon dont vous nourrissez ces derniers, des pensées que vous y mettez.

Les projets n’ont pas besoin d’être fait de beaucoup de matériel pour prendre forme, ce n’est pas la matériel qui vous rendra plus heureux.

Les projets ont par contre besoin de chaleur humaine.

En ce moment j’entends de très nombreuses personnes qui me disent quitter leur région pour rejoindre le Sud.Je vous souhaite à tous une très belle réussite dans vos projets et par la même une belle installation.  Je vous souhaite vraiment le meilleur, d’autant plus qu’il s’agit pour beaucoup de beaux projets.

Mais le Sud n’est pas forcément une condition indispensable pour mettre en place des projets. Là où vous êtes il y a de très belles choses à mettre en place. Partout partout on peux mettre de magnifiques projets sur pieds.Il suffit juste de croire en vous et de retirez les barrières que vous avez pu vous mettre.

En matière de projet en ce qui me concerne, je suis bretonne pure souche, j’y ai vécu la plus grande partie de ma vie, mon coeur restera toujours breton, mais je suis tombée amoureuse des Alpes j’avais 12 ans. J’ai toujours dis que je ferais tout mon possible pour rejoindre cette magnifique région, que cela soit en France ou en Suisse. Oui car la Suisse m’attire au plus profond de mon âme (rien à voir avec des histoires de sous comme disent certains, strictement rien à voir, mais quelques choses de plus profond) . C’est chose faite, j’ai tout plaqué ce qui me rattachait à la Bretagne pour venir ici. Les Alpes ont une signification profonde en moi et je sais pourquoi je suis arrivée ici, je sais que j’ai des choses à vivre ici.

C’est bien ici que je compte mettre en place un projet qui me tient à coeur depuis un bon moment déjà, à savoir celui de m’installer en tant que thérapeutes (je n’en dis pas plus pour le moment) mais cela va se tourner autour des choses qui n’animent et me passionnent, l’alimentation vivante, la phytothérapie (ce n’est pas pour rien que j’ai choisi mon métier j’avais un objectif derrière ) la permaculture, la nature, au sein d’un lieu vivant.  Voilà pour le gros projet et qui est en train de prendre forme petit à petit.

Non ce n’est pas le soleil que je vais aller chercher car je sais que c’est ici que je dois mettre en place mes projets, le Sud sud ce n’est pas pour moi de toute façon, je laisse ma place.

Si je le peux, (et j’y compte bien ) je partirai rejoindre la Suisse, avec notamment la région du Valais qui m’attire grandement.

On m’a déjà dis , que quand j’ai une idée en tête il est difficile de m’arrêter, et c’est entièrement vrai, je suis très indépendante et je me suis toujours débrouillée toute seule pour arriver au bout de mes peines. Pour autant ce projet , ce gros projet  tel que je le conçois est de m’associer avec d’autres personnes pour faire quelques choses de complet, d’associer nos capacités, d’associer notre savoirs et ainsi de partager tout cela. J’ai fais partie d’un projet d’écovillage, ce projet rassemblait tout ce que je cherchais et ce n’est pas parce que j’étais la plus jeune que je n’avais pas la tête sur les épaules, bien au contraire.

Aujourd’hui je sais parfaitement pourquoi l’appel des Alpes était si fort en moi. Je continue donc à planter et à arroser mes graines. Mais une bonne partie est déjà faite.

Non si j’ai réussi dans ma vie ce n’est pas une question de chance, surtout pas, c’est parce que je l’ai voulu, c’est parce que j’ai tout faire pour.  Oui j’en ai galéré par moment mais je ne regrette rien.

Parmi les autres projets j’ai un peu mis de côté celui du triathlon, même si il est au fond de moi bien au chaud. La priorité avant tout va être de m’acheter mon vélo route, cet été j’hésitais encore entre Kuota, spécialized et scott pour l’essentiel.  Mais je crois que mon choix c’est d’avantage peaufiné, enfin j’aviserai en temps et heure.

Troisième projet le permis mot. Celui là c’est un rêve de gosse.  On a essayer de me découragé , mais il est tenace. J’ai aussi mes propres barrières, mais je crois que la discussion que j’ai eu avec mon meilleur ami sur le sujet cet été m’a bien servi.  A savoir que je le souhaite depuis que je suis gosse, mais quelque chose au fond de moi me disait que je n’en étais pas capable, il m’a donc aidé à abattre cette barrière.  Je suis pour ma part très attirée par les motos anciennes, tout ce qui est customs. D’ailleurs cet été là où je bossais il y  en avais un paquet de chez paquet, chose qui me déconcentrait bien car au lieu de bosser ma thèse dès que j’entendais leur bruit au loin j’étais à l’affut de l’observation.

Voilà mes trois projets principaux en ce qui me concernent, puis bien sur vient derrière tout cela des projets sportifs dans la région. Tout d’abord rando à fond, escalade j’aimerai bien tenté, cannyoning ça c’est un truc qui m’attire depuis super longtemps.  Sans oublier le vélo et la natation quoi . La course à pied je verrais quand cela reviendra.

On m’a demandé où était la place pour une vie de famille là dedans, mais désolée ce n’est pas dans mes priorités.

Sur ces mots j’ai envie de vous dire, croyez en vos projets, nourrissez les, osez croire en vous. Les projets que vous entretenez se réaliseront, ils ne sont pas réservez qu’aux autres.

Petit clip qui parle à lui même enfin un clip et une chanson.

 

 

 

2 réponses à “Avoir des projets, croire en eux et planter les bonnes graines.

  1. Marie44

    25 décembre 2013 at 1402 10

    Tu as raison, il faut croire en ses rêves! J’ai un projet en tête depuis quelques années et qui a dû mal à prendre forme pourtant j’y crois! Il y a peutêtre des choses à vivre avant…
    Je ne te connais pas, mais il y a tellement de force et de détermination qui se dégagent de toi à travers tes articles, que je n’ai aucun doute sur la réussite de tes projets!
    Douce journée

     
  2. flipperine

    25 décembre 2013 at 1503 55

    dans la vie il faut avoir des projets et si le grain de blé tombé en terre refuse de mourir la moisson de l’espoir des hommes ne pourra jamais fleurir
    des projets on en a tous, certains on peut les réaliser d’autres pas faute de moyen mais il faut y croire tout de même

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :