RSS

Cyclocamping sur la route des lacs en Suisse

10 Avr

En ce début de printemps, les beaux jours sont de retour et quelques jours de vacances au Rdv ; le cyclocamping est le bienvenu pour explorer diverss endroits, des vacances sportives et économiques.

Au départ nous devions partir dans le sud de la France mais la météo peut clémente nous a fait changer notre idée de parcours. C’est donc en Suisse que nous avons roulé.

Notre périple a duré 4 jours. Avec un total de 200 km et 2400 m de dénivelé positif avec plus de 15 kms de charge sur le vélo.

Pour ce parcours nous avons suivi les voies vélo. Pour cela la Suisse a là aussi une longueur d’avance face à la France. Tout est prévu pour les mobilités alternatives. Nous avons pu préparer notre parcours grâce au site Suisse mobile. Un site qui est vraiment très bien fait. Vous y trouver tant les circuits vélo, que piétons, que canoé, etc, la localisation des campings.

Sans titre

1er étape 

Après un incident technique à savoir l’oubli de la tante, nous avons pu démarrer notre parcours et partir de Montreux. Nous avions prévu de partir de Saint Gingolph au départ mais nous nous sommes adaptés face à cet incident.

Nous avons commencé par longer le lac Léman avant de le quitter à Vevey. Là nous avons attaqué par une grosse montée jusqu’à Chatel Saint Denis.

Puis nous avons traversé des coins de campagnes chouettes comme tout.

Nous avons voyagé jusqu’à Epagny, au sud de Bulle.  La ville de Bulle est très jolie nous avons croisé des gens très chaleureux et accueillant.

Pour un périple de 42 km et 605 m de dénivelé positif.

20160403_184446

Eglise en chemin un peu avant Bulle

Nous avons posé notre tente dans un camping sur Epagny. Nous avons été très bien reçu.

La nuit fut cependant froide.

2ème étape 

D’Epagny à Gurmels au Nord de Fribourg. 57 km et 625 m de dénivelé positif

Là nous avons traversé des coins de campagne Suisse, vu de vrai fermes traditionnelles.

Nous avons passé la ville de Fribourg. Une ville qui n’a vraiment pas beaucoup de charme. Il parait d’ailleurs qu’on y dit que les corbeaux se retournent en vol pour ne pas voir cette ville.

Au camping c’était l’occasion de remettre un peu en pratique l’allemand.  Entre Allemand et Anglais on a bien jonglé au final.  Nous avons à nouveau rencontré de chouettes personnes avec qui de belles discussions ont eu lieu.

3 ème étape

De Gurmels à Estavayer le Lac.

51km6 et 485 m de dénivelé positif

Une nouvelle fois de très beaux coins dans la campagne,

20160405_11482020160405_14065720160405_145919

mais une fin de journée sous la pluie ce qui fait que nous avons écourté notre parcours car nous étions frigorifié et fatigué.

Pour autant nous avons mis du piment dans le parcours en empruntant un sentier pédestre. Sur le parcours un petit obstacle : un ponton bien glissant. Ce dernier m’a valu une bonne chute de glissage. On me dit on ne freine pas sur ce pont mais à un moment « on s’arrête pour prendre une photo » alors je n’ai pas freiné, et comme je roulais au ralenti j’ai posé mon pied à terre. Sauf que ce dernier a glissé . Je me suis retrouvée par terre, le vélo sur moi, et résultat de jolis petits bleus sur les bras.

20160405_16351820160405_165643

Là en ce soir de pluie nous avons eu la chance de trouver sur notre route un camping à la ferme. Un camping dans une ferme bio qui plus est. Ici

Là notre cadeau de fin de journée fut que cet agriculteur proposait non seulement des tentes…. mais aussi des dortoirs. Pour une différence de prix modeste nous avons pris la deuxième option afin d’être bien au chaud et faire sécher nos affaires pour repartir de bon pied le lendemain.

4ème étape

D’Estavayer à Montreux. 75 km avec 700 m de dénivelé positif.

Là un beau ciel ensolleillé nous a accompagné tout au long de cette journée.

20160406_095541

Nous avons pu apprécier le charme de la ville d’Estavayer, avant de rejoindre Payerne.Là nous avons pu voir une toute énergie, une ville peu accueillante où les gens paraissaient très mal. Car oui nous observions les gens dans les villes que nous traversions.

Nous avons ensuite longé la rivière jusqu’à Mouron

20160406_12454020160406_153509

 

Puis nous avons à nouveau traversé de très beaux coins de campagne après Orons.

20160406_16442720160406_16443020160406_164533

Et enfin nous avons terminé par le Mont Pellerin, avant de descendre sur 400m de dénivelé négatif en lacet en surplombant le Léman. Une bien belle arrivée.

20160406_18581120160406_185817

Voilà un beau et riche périple qui fut aussi l’occasion d’un voyage intérieur de réflexion et de cheminement personnel sur différents aspects. Et oui l’évasion amène aussi l’évasion de l’esprit et les réflexions internes.

 

 

En ce qui concerne la nourriture nous avions préparé dans les sacoches des fruits et cuits un peu de quinoa. Pour ma part je suis végétalienne et l’ami qui m’accompagnait est en grande majorité végétarien. Nous avons donc racheté des fruits sur la route et des légumes crus. Voilà rien de plus simple en terme de préparations.

Voilà un petit partage d’un beau séjour, une bien belle aventure et enrichissante sur différents points. Comme quoi le sport et le végétalisme ne sont pas du tout incompatible.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :