RSS

Rando : Ascenscion du Bric Froid (3302m) depuis Abriès (05)

13 Juil

Par cette belle journée estivale ce mercredi , c’est une belle ascenscion vers le Bric froid, un des trois plus hauts sommets du Queyras qui a pris place. (c’est le 3ème sommet)
Le départ depuis le village de Roux en direction du Col de Thures à 2797 m, une montée qui tape bien dans les jambes , non pas par la longueur mais par le dénivelé. La montée au col de Thures se fait par le GR 58.

20180711_114204_HDR20180711_115837_HDR20180711_115840_HDR20180711_120433_HDR20180711_121522_HDR20180711_121527_HDR

 

20180711_130125_HDR

 

Au col de Thures quelques névés sont présent et là on se trouve à la frontière entre les Hautes Alpes et le Piémont Italien, une vue magnifique.

 

20180711_141334_HDR20180711_141339_HDR20180711_141359_HDR20180711_141415_HDR20180711_141443_HDR20180711_141650_HDR

 

Puis ensuite on longe la crête, et on arrive dans du bien raide en plein milieux des éboulis de falaise, donc en gros du bien casse figure, des cairns indiquent le passage mais ils sont parfois peu visible. Cette partie bien que très différente de la première s’avère très physique de part la raideur et les éboulis de falaise à gérer.

 

20180711_152926_HDR20180711_153004_HDR20180711_153011_HDR

 

Puis je suis arrivée au plateau des Ruines avec une vue assez grandiose, au pied de l’antécime du Bric Froid (le gros éboulis de pierres sur la photo si dessous)
Depuis les Ruines jusqu’au sommet il reste l’équivalent d’un peu plus de la hauteur de la Tour Eiffel à monter sur 1km, le tout dans des éboulis.
J’ai commencé l’ascension et très vite je ne voyais plus les cairns.
La fatigue se faisant sentir, j’ai préféré m’arrêter à 3100m bien que peu loin du sommet (3302 m), car je sentais que c’était trop dangereux de continuer seule au sommet, d’être crevée la haut et de ne pas pouvoir gérer la redescente dans les éboulis ensuite du fait de la fatigue. Et autant dire que je préférais éviter d’avoir à appeler le pghm pour redescendre.
A 3100 m j’avais déjà 1500m de dénivelé dans les jambes, pour la première rando de la saison c’était plutôt une bonne ascension.

20180711_153742_HDR

j’en ai pris plein les mirettes dans cette magnifique nature sauvage que représente le Queyras. Cette vue à 360° tant sur le massif Français que sur le Piémont Italien était magique.

J’ai eu droit de belles éraflures de jambes à la descente par les éboulis. Bien contente d’être en minimaliste au pied bien plus facile à gérer dans les appuis sur ce type de terrain avec éboulis. Mais quel bonheur d’être au milieu de la roche et de savourer cette grandeur de la nature.

A la redescente j’ai pu discuter un peu avec le berger d’un gros troupeau , que j’avais déjà aperçu à la montée.
Et observer quelques tétards dans une flaque non loin de l’arrivée.

Les cascades étaient magnifiques.
Les fleurs si belles et l’eau si délicieuse à boire.

 

20180711_182858_HDR20180711_185529_HDR

 
1 commentaire

Publié par le 13 juillet 2018 dans Nature, Sport

 

Une réponse à “Rando : Ascenscion du Bric Froid (3302m) depuis Abriès (05)

  1. Marielle D

    15 juillet 2018 at 707 10

    Coucou …. superbe rando…. cela me rappelle plein de souvenirs …. j’ai fais le tour du Queyras…. souvenirs magnifiques. Merci de nous faire partager ces beaux moments.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :