RSS

Savoir ralentir

07 Juin

Un petit partage matinal avant de revenir plus en détail sur le sujet

Telle la nature il est juste de savoir ralentir.
cela est parfois si difficile à accepter dans une société qui nous pousse sans cesse à l’inverse.
Le corps, votre corps lui sait mieux que tout le rythme qu’il a besoin.

Ce matin au réveil un très épais brouillard et un froid qui était vivifiant après une nuit sous la tente.
Un brouillard qui se levait très lentement . On ne voyait pas à l’horizon à 6h ce matin.

Je suis partie m’entraîner…mais les 7kms ont été très difficile et pénible pour mon corps. J’avais prévu beaucoup plus mais min corps ne le portait pas alors j’ai adapté.

Accepter la fatigue est quelque chose qui dans ma vie a été très difficile et qui l’est encore certes beaucoup moins qu’auparavant.
Vous pouvez rencontrez sur le net des programes qui vous diront manger ceci et faite du sport : il n’y a pas de secret! Ces discours sont très culpabilisant et surtout très réductionniste.

Mais c’est en oublier de très nombreux facteurs à savoir ceux de l’exposition aux stress qu’ils soient physique, psychique ou énergétique. Ces derniers vont énormément impacter le fonctionnement de vos glandes et agir en silence tel un tueur silencieux puis tout cela finira par vous rattraper quelque soit votre alimentation ou votre hygiène sportive.

Je voudrais vous inviter aujourd’hui à sortir de la culpabilité qui peut se vivre en vous si vous n’obtenez pas tels résultats sur des programmes qu’ils soient nutritionnels ou sportifs même si vous avez tout suivi à la lettre car au fond de vous il y a un système incroyable mais aussi complexe qui s’appelle le système endocrinien, là où les glandes sont reliées les unes aux autres dans le fonctionnement physiologique.
Apprenez à être doucement à l’écoute des signes de votre corps en lâchant toute forme de culpabilité ou de jugement à votre égard.

Cela n’est pas évident je le conçois. J’ai du apprendre à passer par là.

Telles les fleurs sous la rosée du matin osez écouter votre rythme. Le rythme que votre corps vous demande.

Savoir ralentir comme ce brouillard qui se fait épais au reveil là où la tête nous pousse souvent à l’inverse.
Apprendre à être bienveillant avec soi loin de la quête de perfection et de performance.

 

Une réponse à “Savoir ralentir

  1. Michel

    7 juin 2019 at 1010 23

    Je vous rejoins à 100% sur toute la ligne ! Je l’ai vécu à la suite de 2 ans de sport intensif (crossfit et aquabike). Même si j’ai adoré mon corps à un certain moment ne pouvait plus. J’ai finalement opté de ralentir, de ne plus forcer, de pratiquer d’autres activités moins intensives dans l’effort.
    La performance et la quête de la perfection mais parfois à quel prix pour l’organisme

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :