RSS

La rencontre intérieure par la nature

13 Juin

Enjoy life

Je vous partage des petites capsules autour des gros sujets en préparation pour les articles à venir .

Je prépare une rentrée avec de nombreuses surprises à vous annoncer.

Après avoir fait mûrir mes projets dans le silence, le questionnement, les doutes, les manques de confiance j’ai compris qu’il était temps de transmettre d’avantage tous ces sujets, avec une dimension beaucoup plus profondes.

Je finis les choses sur lesquelles je suis occupée actuellement et qui m’empêche de me libérer du temps pour la rédaction des articles et avancement des projets à la vitesse que je le voudrais.

Mais de grandes choses arrivent.

Alors en attendant ces petites capsules me permettent de redonner vie à ce blog que j’ai nettement moins alimentée au cours des deux dernières années.

Deux années où j’ai traversé des épreuves profondes, où j’ai du aller à la rencontre d’épreuves qui m’ont fait énormément apprendre.

Mais j’ai une devise qui fait que pour moi chaque épreuve est une occasion de grandir en conscience. Bien sûr sur le moment cela est loin d’être évident.

En cela le travail intérieur est précieux pour cheminer et comprendre l’enseignement qui nous est demandé que cela soit au niveau de la santé émotionnelle que de la santé physique.

Alors aujourd’hui je voudrais vous inviter à cet accueil de la rencontre intérieure au contact de la nature par ce petit instant méditatif que je vous partage au grès de ce que la nature m’a inspiré ce soir .

Apprendre à se contenter des choses simples, apprendre à adopter la gratitude, apprendre à s’imprégner de pensées positives.
Oui tout cela n’est pas inné chez bon nombres d’entres nous.
Apprendre à aller observer et surtout accueillir ses émotions quelqu’elles soient sans jugement.
On sait en général accueillir les émotions telles que la joie, l’amour mais dès qu’elles sont de l’ordre de la tristesse, du vide intérieur, de la haine, de la colère nous avons tendances à les étouffer par mille et une façons qui vont nous couper de notre corps : cela peut être l’alimentation, le sport en excès, l’alcool et le tabac ou toutes autres conduites addictives aussi diverses et variées soient elles, (bien plus fréquentes qu’on ne pourrait l’imaginer )
Dans la santé holistique la gestion des émotions, apprendre à les accueillir et à les observer est un point très important. Un point indispensable au bon roulement des différents maillons de la chaîne et du maintien de l’équilibre.

En cela la nature est une pause si précieuse qui nous donne des occasions non pas de se fuir mais au contraire d’apprendre à écouter ce qui se vit à l’intérieur de soi.

Apprendre à composer avec des instants au contact avec la nature est un cadeau précieux que l’être humain peut se faire pour se donner la possibilité de rencontrer son intérieur et ses émotions.

Pour ma part elle est un ingrédient indispensable à mon équilibre au quotidien.

A ce sujet si il y a des choses articles, stages ; ateliers; formations que vous souhaitez que je développe n’hésitez pas à m’en faire part sur des thématiques spécifiques car c’est justement tout le contenu de ce qui se prépare en coulisse actuellement. 😉😉😉😉 avec de belles surprises au rdv.

J’ai coeur à vous transmettre tout ce que j’ai appris au cours des dernières années que cela soit de façon scientifique dans les formations et interactions avec divers médecins holistique, au cours de mes propres expériences et recherche en autodidacte.

J’ai coeur à vous transmettre tout ce que j’ai pu apprendre en ce sens.

Je serais à l’écoute de chacune de vos suggestions et les étudierait pour savoir ce qui est possible ou non.

Ici ou là je n’ai pas de limites dans ka mesure où cela vivre avec mon être profond.

Votre fidélité sur ce blog depuis ses débuts en 2011 est un soutien de taille.

Tous vos nombreux messages me touchent énormément.

Et j’ai coeur à pouvoir interagir d’avantages et faire de tout cela un partage à dimension humaine en valorisant l’individu dans son authenticité et ses différences.

 

Une réponse à “La rencontre intérieure par la nature

  1. Caroline Vigneron

    13 août 2019 at 707 05

    Depuis 2 ans, je suis en périménopause et ces derniers mois, j’ai eu de gros challenges en matière de gestion des émotions. Les chamboulements hormonaux, c’est vraiment une métamorphose et une période de deuil (comme la chrysalide doit faire le deuil de la chenille pour devenir papillon) , on peut souvent avoir le sentiment profond que quelqu’un de proche est mort, on peut se retrouver avec des pensées suicidaires vraiment très sombres, des montées d’angoisses qui sortent de nulle part…
    Ce qui m’aide c’est surtout la respiration, respirer au niveau du coeur, nourrir le coeur avec la respiration. Je m’aide de ce que j’ai appris en taï-chi en la matière (travailler les « enroulements » au niveau du sternum, comme disait mon prof). J’ai la sensation que le coeur cherche vraiment à s’ouvrir, c’est comme un accouchement de coeur, si je puis dire. Et pour moi c’est avec le coeur quo’n accueille l’émotion, qu’on la « respire », qu’on l’aide à « passer ». En la matière, je trouve que la « pensée », n’aide pas beaucoup, à moins qu’il s’agisse de visualiser le coeur en vortex, en « trou de verre » qui permet d’accéder à une nouvelle dimension!
    Mais même comme ça, avec la respiration, le contact avec la nature, la connexion à la terre à haute dose (mise à la terre du corps sur le plan électrique), ça reste très ardu, alors j’ai ajouté du millepertuis, c’est une aide supplémentaire de la nature vraiment très précieuse!! Le livre de l’herboriste américaine Susun Weed sur la ménopause me semble vraiment très cool (« new menopausal years »).
    Pour ce qui est des suggestions, ce que je recommanderais vivement à tout thérapeute, c’est d’inclure à sa pratique la « connexion à la terre » (mise à la terre sur le plan électrique): par exemple avec une table de massage agrémentée d’un tapis ou draps de connexion/mise à la terre, ou bien masser en étant soi-même à la terre, par exemple pieds nus sur un sol qui permet la mise à la terre (en s’assurant bien sûr que le niveau de pollution électromagnétique du cabinet est aussi faible que possible – entre autre, éteindre tous les trucs « sans fils »!) et au cours des stages et des formations, parler d’hygiène électromagnétique (qui fait parti de l’hygiène énergétique) et de la connexion à la terre et faire pratiquer la connexion à la terre aux stagiaires en extérieur, sur du « vrai » sol naturel autant que possible!
    Ps: si les tables de massage pouvait être entièrement en matière 100% naturelle (bois, coton…), rembourrée de laine ou de coton plutôt que de synthétique, ou si les matelas de massages pouvaient être des futons 100% coton, le tout sur des sols naturels (carrelage, tomettes…), ce serait top, vu que les matériaux qui nous entourent peuvent affecter le fonctionnement énergétique du corps, même à distance!
    Meilleur voeux pour le développement de tes activités!

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :