RSS

Archives d’Auteur: indiantigre

Mélange d’hiver et d’automne

Nous sommes à peine mi novembre et l’hiver prend ses quartiers.La neige est tombée en abondance sur les sommets depuis une semaine et cette nuit elle est descendue sous les 1000m .En cette saison pensez plus que de raisons à vous oxygéner pour libérer le corps face aux atmosphères confinées.Les balades en natures vous permettront en même temps de savourer la beauté des paysages. Je vous partage quelques photos prise soit pleine forêt dans la montagne soit au retour du chemin.Un doux mélange d’automne et d’hiver.

 
2 Commentaires

Publié par le 8 novembre 2019 dans Non classé

 

Un gâteau façon brownie végan et sans gluten

Actuellement je cuisine beaucoup.

Ayant déménagé dans un logement avec une cuisine plus grande je prends beaucoup de plaisir à mes fourneaux quand je vois une recette qui m’interpelle sur des profils que je suis de part leur sensibilité.

Alors aujourd’hui au retour de l’entraînement en cuisine c’était donc gâteau façon Brownie végan et sans gluten.

A la préparation la pâte me semblait bizarre mais après cuisson c’était une vraie tuerie.

Parfait pour les amateurs de chocolat et de cuisine saine.

Je me suis inspirée de la recette du site de Mail0ves publiée sur sa page Instagram cette semaine.

Un gâteau à la croûte craquante et un intérieur moelleux.

Il a l’avantage également d’être une belle source de protéines grâce aux farines de lupin et de sarrasin.

Pour ma part j’ai doublé toutes les quantités.

La recette initiale est prévue pour 4 parts.

Avec 25 g d’huile ( moi j’ai mis de l’huile d’olive)

45 g de purée d’amande blanche ou de poudre d’amande ( j’ai utilisé la deuxième)

75g de compote sans sucre ajouté

50g de sucre complet ( j’ai utilisé le sucre de coco pour ma part)

25 g de poudre de cacao 100% cacao

20g de farine de lupin

10g de farine de sarrasin

2 pincées de bicarbonate

Vanille

Facultatif du sel

Pépites de chocolat et noix ( je n’en avais point donc j’ai fais sans )

Mélangez tous les ingrédients dans l’ordre indiqué.

Mettre dans des moules individuels ou un moule unique.

Ajoutez les pépites de chocolat.

Cuire environ 18 à 20 min dans un four préchauffez à 180 degrés.

Ma photo n’est pas des plus jolies car je ne maîtrise pas encore très bien mon four mais le goût est largement au RDV.

Je l’ai dégusté ce soir au coin du feu en rgardant la neige tombée en abondance sur les sommets environnants.

Bonne dégustation à vous.

 

Rando Sommet de l’Aupillon et retour par les crêtes (05)

En ce 1er Novembre, période de Saimin.Nouvel an celtique qui a pour signification profonde de mourir à l’ancien pour renaître au nouveau.Quoi de mieux qu’une belle sortie en montagne pour aller accueillir les énergies de la nature dans une invitation à la transmutation intérieure.Je suis donc partie au lever du jour avec un ami à la rencontre de ce sommet .Ils avaient annoncé une grosse journée de pluie.Nous avions avisé la veille que nous tentons la montée et que selon l’évolution de la météo nous ferions demi tour.Nous n’avons pas eu une goutte de pluie alors que visiblement il y a eu beaucoup d’eau sur certains coins du département.A notre arrivée sur le parking une biche nous attendait.Au fur et à mesure de notre avancée dans la montée au loin un troupeau de chamois.Que nous avons observé avec les jumelles.Nous avons gravi le sommet. Le sommet était bien enneigé. Mais avec les bons appuis, les mains et les bâtons tout se passaient bien.Le soleil se cachait derrière l’Aupillon et à notre arrivée au sommet le soleil s’est ttotalement dégagé et offrant un dégagement du brouillard rapide avec une vue magnifique sur les Alpes de Hautes-Provence.Nous avons mangé en haut de l’Aupillon aaccueilli avec un soleil de plomb.Puis nous avons redescendu le sommet ppuis nous sommes remontés par les crêtes afin de rejoindre la table d’observations des Orres.Pour redescendre par la forêt de Mélèze.Dans un profond brouillard .Les couleurs d’automne étaient magnifiques.Nous avons passés 9h30 dans la montagne.Une randonnée de 16 à 18km avec environ 1450 m de dénivelé positif.

 
3 Commentaires

Publié par le 3 novembre 2019 dans Nature, Paysages, Sport

 

Rando lac de l’Hivernet (05)

En ce dernier week-end d’octobre jour du changement d’heure pour un passage à l’heure d’hiver une belle randonnée fût au RDV.

Mon environnement proximal me permet d’aller randonner au dessus de chez moi comme par exemple pour cette belle randonnée au lac de l’Hivernet.

Des couleurs magnifiques.

 
2 Commentaires

Publié par le 3 novembre 2019 dans Nature, Paysages, Sport

 

Mon premier banana bread

Je voyais régulièrement passer des recettes de banana bread ou en français pain à la banane.

Puis il y a peu je suis tombée sur Instagram sur une recette avec des farines que j’avais dans mon placard et ne savait trop comment l’utiliser.

A savoir la farine de souchet.

J’ai suivi pour le coup la recette de  » des papilles qui pétillent  » sur Instagram.

J’aime beaucoup ce que fait cette dame dans sa cuisine. C’est une grande exploratrice culinaire.

Je l’ai fais à la seule différence au four et non au vitaliseur comme elle même le fait.

Je l’ai laissé cuire une 40 aine de minutes au four.

Je n’avais aucune idée du coup que cela allait avoir et j’ai vraiment été agréablement surprise du résultat.

Un vrai régal en bouche et le tout sans ajout de sucre. Ce dernier est apporté par la banane.

Je vous livre les photos mais aussi la recette.

J’ai emporté ce banana bread lors de ma dernière randonnée il y a deux jours.

J’ai trouvé cela hyper pratique tant au niveau digestif que à transporter

 

Les fuites spirituelles, vidéo Isabelle Padovani

Bonjour à vous

Je voudrais vous partager une magnifique vidéo d’Isabelle Padovani.

Sur nos fuites intérieures au nom de l’ego spirituel.

Cette vidéo est pleine de sens et met en avant la tendance actuelle fruit des néo courants spirituels : la fuite spirituelle.

Isabelle Padovani illustre par un exemple mais ce dernier s’applique à toutes les situations.

 

Récit au cœur de la rencontre intérieure….

P

Parfois dans la vie les étapes sont difficiles et douloureuses.
Ces étapes si on accepte de les traverser avec présence à soi dans l’enseignement qu’elles nous offrent peuvent être des cadeaux précieux sur notre chemin d’évolution.

Sur le moment la douleur est là.
Cette douleur est terrible et nous arrache les tripes.
Beaucoup de choses en soi et autour de soi s’effondrent.

Le corps traverse alors des douleurs si fortes qu’elles viennent nous raconter une histoire.

Dans ces moments là notre tendance humaine est de se dire je veux annuler ma souffrance vite vite et que tout s’apaise.
On lutte, on résiste.

Dans ce chemin de rencontre intérieure il y a une épreuve qui nous demande d’apprendre à lâcher prise totalement dans la justesse de ce qui est afin d’accueillir un renouveau si on accepte de mourir à soi pour renaître à soi même.
C’est la nuit noire de l’âme.

Dans ce moment on peut oui résister et refuser la mue du serpent, la mort du Phœnix à ses cendres oui on le peut car on a toujours le choix….mais le retour de Boomerang sera très violent.

J’ai vécu une nuit noire de l’âme.
Et aujourd’hui je ne serais dire si cette nuit noire a duré telle période il y a 3 ans ou si les épreuves qui ont suivi par la suite faisaient elles aussi partie de cette nuit noire. La où il y a encore quelques semaines j’étais au sol. A chercher à ce que le douloureux cesse.
Peu importe.

La seule chose que je sais c’est que cela m’a énormément appris à mourir à moi même pour en renaître dans une bien plus grande ouverture à moi.

Puis ces étapes sont parfois d’une force de bouleversement sans précédent.

Tout mon univers s’effondrait.
Mais aujourd’hui ce que je reçois dans la vie est une force d’Amour sans précédent.

Oui il a fallu traverser ce que je qualifierais de l’effondrement du moi, pour accueillir ce que j’avais à comprendre et m’ouvrir à un autre chose que de la peur.

A récolter de l’Amour à profusion autour de moi.

J’ai du mourir à moi même; traverser la douleur du corps; les larmes qui ravageaient de l’intérieur, la colère, perdre humainement beaucoup de monde.

Mais aujourd’hui ce que je récolte en retour n’a juste pas de prix.
J’ai perdu de liens humains, mes illusions ont volées en éclat les unes après les autres, mes peurs m’ont tétanisée avant que je lâche prise.

Aujourd’hui j’ai reconstruit tout un nouvel univers.
De nouvelles personnes sont rentrées dans ma vie.
Ce que je reçois dans mon travail est juste immense.

Alors aujourd’hui je voudrais vous inviter à accepter l’épreuve quand elle se présente à vous non pas comme une fatalité mais comme une occasion de grandir à vous même.
Je voudrais vous inviter à voir l’épreuve non pas comme une façon de la vie de s’acharner mais comme un immense moyen d’évoluer et de grandir à soi.

J’ai pris des coups; beaucoup de coups face à la vie mais sans cela je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui.

Alors je voudrais vous inviter à toujours grandir à vous même.
A faire de l’épreuve un pas vers l’avant au-delà de la douleur du moment.

Je voudrais également remercier toutes ces merveilleuses personnes qui sont rentrées dans ma vie.
Ces femmes pour qui la rencontre fût d’une grande beauté. Ces femmes dont le coeur est si magnifique.
Mais aussi les hommes qui ont été présents à mes cotes dans ces épreuves car ceux qui y sont restés m’ont montré la force ceux qui y sont entrés m’ont montré la aussi la puissance de la vérité intérieure.

Alors oui la vie est un chemin d’évolution.
Soit on lutte et dans ce cas cela sera parfois très violent soit on accepte d’intégrer l’enseignement dans l’épreuve et la vie sera alors d’une grande et profonde magie bien au-delà de la difficulté endurée sur le moment.

Gratitude à la vie