RSS

Archives de Catégorie: Santé dans l’assiette

Bonne adresse : ô Végétop à Chambéry

Aujourd’hui je voudrais vous partager une bonne adresse sur Chambéry.

20161017_142046

J’ai trouvé le concept vraiment bien pensé en plus.

En cherchant des adresses de resto bio sur Chambéry j’ai découvert une enseigne qui proposait dans le parc du Verney, un concept de charrette ambulante, un restaurant ambulant. Les personnes arrivent le matin avec leur charrette déballent , installent tables , chaises et commencent à cuisiner.

On cherchait l’enseigne LA CHARETTE DU POTAGER mais que nous n’avons pas vu ce jour là.

Et par la plus grande des synchronicités de l’Univers nous sommes arrivés devant cette charrette « ô végétop ». Une dame qui proposait jus à l’extracteur, smoothies, soupes crues , galettes de sarrasin avec des supers garnitures de type pesto d’algues etc. Les galettes sont garanties végétaliennes et sans gluten (la vrai recette des galettes quoi en bonne bretonne que je suis je m’y connais bien en galette. Malheureusement cette recette originale est souvent modifiée par ajout d’œuf ou de lait.)

Une dame adorable, souriante, qui aime ce qu’elle fait.

Des jus délicieux et qui sorte de l’ordinaire. Des smoothies aux gouts merveilleux

Une soupe crue qui était un vrai régal. J’ai pris une galette au pesto d’algue, hummmm . Je me suis régalée.

Le tout installé sous les magnifiques arbres du parc.

20161017_142053

Je ne peux que vous recommander cette adresse. Vos papilles y trouveront bien du plaisir et vous ferrez une très belle rencontre humaine.

J’ai en tout cas passer un très bon moment.

 

Une de mes chouchoutes de l’hiver : la choucroute

L’hiver arrive et dans le rayon de mon magasin bio la voilà qui repointe son nez, j’ai nommé la choucroute.

La choucroute pour beaucoup  cela rythme avec choux, saucisse, pommes de terre, la choucroute alsacienne quoi.  Là moi je vous parle du choux à choucroute.

Le choux lactofermentée que l’on trouve crue (donc non cuisinée ) en magasin bio. Vous le trouvez en sceau, de 500gr ou d’1kg, ou également en vrac quand vous allez au rayon fromage à la coupe/viande du magasin bio.

 

La choucroute (je parle donc la bien du choux à choucroute crue lactofermenté) est un plat que j’adore consommer dès que j’en trouve au magasin bio, c’est à dire lors de la saison froide. Autant vous dire que je m’en passe plusieurs kilos durant cette période.

La choucroute crue mes parents en achetaient quand on était plus jeune, je me rappelle très bien quand on allait sur le marché voir la petite dame qui avait son épicerie bio dans son petit camion, ou encore quand on allait à la coop, mais pour souvenir ma maman la cuisinait ensuite. Peut être qu’on la mangeait aussi ainsi mais je ne m’en souviens pas.

De mon côté la choucroute c’était pendant mon concours de pharma.  Je vais vous raconter une petite anecdote à ce sujet.  Ce sont de joyeux souvenirs qui me reviennent en écrivant cet article.  Pendant mon concours de pharma, alors que j’avais commencé à m’intéresser en profondeur à l’équilibre acido-basique j’avais justement introduit ces aliments lactofermentés, je trouvais ça super. Et le soir en rentrant, après avoir bosser mes cours à l’heure du diner je me régalais de cette choucroute crue . Je mettais de la choucroute, des carottes rapées, de la levure de bière, des algues, avec de l’huile de colza et je me régalais le soir avec cela. Et quand je savais que j’allais me faire de la choucroute le soir j’en salivais à l’avance.  A la fac quand avec mes amies elles pensaient à la pizza qu’elles allaient manger ou un autre plat bien industriel , en moi je souriais et pensais à ma choucroute.

Puis j’en ai plus consommé pendant quelques années, le temps où j’ai été totalement frugivore (c’est à dire de 2011 à 2013) et quand j’ai assoupli à ce niveau là, la choucroute m’est revenu en tête et rien que d’y pensait j’en salivais.  Depuis elle a retrouvée sa place très régulièrement.

Ce soir je me suis régalée avec une salade de mesclun, choucroute crue, graine de chanvre germées, algues. Trop bon.

Les légumes lactofermentés présentes des vertus nutritionnelles très intéressantes. Ces aliments étaient très connus dans les campagnes au cours des générations précédentes. Puis ils ont été un peu abandonné et retrouve de nos jours leur place de mérite.

La lactofermentation apporte des probiotiques indispensables à la bonne santé de l’intestin.  Ces probiotiques participent à l’équilibre de la flore intestinale, cette dernière ayant un impact sur l’ensemble des fonctions de l’organisme. La flore intestinale a été trop longtemps mise sous silence, face à un dynamique de santé qui collait à l’image de l’ère pasteur où la chasse aux bactéries primaient. Aujourd’hui les recherches ont p mettre en avant l’importance de la flore intestinale et son action importante sur l’équilibre global sur la santé.  De plus en plus les recherches sont axées en ce sens, et donnent toute son importance à cette flore.

Les aliments lactofermentés sont par conséquent des aliments très intéressant car ils vont avoir un impact non négligeable sur cette flore et donc sur la santé globale.

Je ne vous explique donc pas ma joie quand j’en ai vu au magasin ce jour.

Durant la saison froide je retrouve donc mes aliments chouchous à savoir  les courges, les pommes, la choucroute, la mâche,

 

 

Partage vidéo le sportif vivant : construire du muscle avec l’alimentation vivante.

Aujourd’hui j’ai coeur à vous partager une vidéo sur une thématique qui me tient à coeur , la construction musculaire en alimentation vivante et végétalienne.

Je ne peux qu’approuver à 300% l’intégralité des points qui sont évoqués dans cette vidéo.

C’est ce que je pratique depuis 2008, et mes trois points sur lesquels j’insiste sont l’assimilation, les acides aminés (et oui je ne parle pas de protéines mais bien les acides aminés ) et l’alcalinisation (++++++) ce dernier étant mon cheval de bataille.

En 2008 je sortais de plusieurs années d’anorexie et je galérais pour prendre du muscle, masse musculaire que j’avais totalement perdue (malgré une activité physique fortement conservée  pendant ces  8 ans d’anorexie )  j’étais désespérée de ne pas réussir à reprendre du muscle bien que j’avais retrouvé une alimentation en quantité normale.  (j’ai toujours eu une alimentation très clean cependant ) et je suis tombée dans l’alimentation vivante en 2008 et là en quelques mois sans rien changer à mes entraînements cela a été l’explosion de la construction musculaire en quelques mois (moins de 6 mois  )  j’ai pris 10 kg de muscle j’ai retrouvé l’intégrité de ma masse musculaire et j’ai gagné en puissance musculaire .

Mon sport de prédilection étant la natation autant dire que l’on voit le corps , mes amis de bassins ont été impressionné par mon évolution et plusieurs fois ils m’ont demandé si ils pouvaient toucher mes cuisses.

Je fais beaucoup d’accompagnement nutrition que ce soit en message privé via des lecteurs du blog (n’hésitez pas d’ailleurs ), dans mes amis et dans mes connaissances et ce sont les trois points sur lesquels j’insiste.

Merci donc à Pierre pour cette merveilleuse vidéo.

Je fonctionne comme cela au quotidien et comme l’évoque Pierre quand le corps est nettoyé et en bonne assimilation on mange moins. A mes débuts je mangeais  plus et j’ai fais un gros travail de réparation de la muqueuse à l’aide de lavement , de jus vert pour faire disparaître une inflammation intestinale importante.

Aujourd’hui je consomme beaucoup moins de jus vert mais majoritairement des smoothies verts, chose qui m’étaient impossible quand j’ai commencé au regard de l’inflammation de ma muqueuse. Donc comme le dit Pierre il est très important d’avancer progressivement et surtout d’écouter son corps.

Aujourd’hui mon objectif est le triathlon  je m’entraîne pour cela et à terme ce que je souhaite c’est le half iron man, je vais m’entraîner je ne sais pas où j’en serais dans un an mais si pour mes 30 ans je peux être en capacité de faire un half iron je m’inscrirais sur l’Half iron de Passy . Et c’est bien avec cette alimentation qui m’accompagne depuis voilà 7 ans que je souhaite m’entraîner.

Pour information un half iron man c’est 1900m de natation , 90 de vélo et 21 de course à pied

Niveau musculaire j’espère aussi perdre en masse grasse et ça je sais que cela se fait petit à petit sur mon corps  ce que je sais c’est que je le vois sur mes habits et que par rapport à l’été dernier je sais que j’ai encore perdu mais pour cette perte de masse grasse je ne mets pas de pression et je la laisse évoluer au rythme où mon corps le souhaite compte tenu aussi de mon passif

Et voilà en image un aperçu de l’alimentation de Pierre

Il a un gros volume d’activité donc il doit manger en conséquent.

Pour ma part je mange beaucoup de verdure une salade pour moi c’est un repas et mes amis sont souvent impressionnés de la quantité de verdure que j’avale par jour. Et il faut dire que j’adore prendre une salade et croquer les feuilles comme cela.  Dans mes conseils j’insiste énormément sur la verdure et ce que je peux vous dire c’est que cette catégorie d’aliment manque CRUELLEMENT chez une très grosse majorité des gens et y compris les végétariens  (mon accompagnement se fait beaucoup chez des végétariens sportifs )  d’ailleurs je vais publier prochainement un article intitulé « Sport, alcalinisation et verdure   » je suis en train de bosser dessus, là j’ai juste pas trop le temps de m’y mettre mais d’ici quelques semaines il sera en ligne.

Une petite anecdote à propos de la verdure. L’été dernier un jour que j’étais chez mes parents ils regardaient un film à la télé et dans le film ils apportent  le plat de salade sur la table. Il y avait 3 feuilles de salades pour 4 personnes. Et là mon père qui s’exclame  » c’est tout il n’y a que ça de salade pour  4 personnes et ben il ne vaut mieux pas inviter Sabri à manger  » Autant vous dire ma réputation . Du coup quand je suis chez mes parents et que je peux profiter du jardin je peux vous assurer que mes familles prévoient les stocks en conséquence 😉

 

Une petite touche de potimarrons

Comme vous le savez le potimarron et moi c’est une grande histoire d’amour.

Je vous partage une idée recette autour d’un plat qui a comblé tous mes sens il y a quelques jours. Je me suis merveilleusement régalée, et mon être était rempli de gratitude face à ce que Gaïa peut nous offrir comme ingrédients savoureux.

J’ai donc fais cuir des potimarron à la vapeur. Je les ai tout simplement coupé en deux et mis au cuit vapeur, et n’ai enlevé les graines qu’après cuisson. J’ai ensuite découpé ce potimarron en morceau, j’ai pris des épinards crus que j’ai également coupé en très fines lamelles.

J’ai mis le tout dans un grand saladier, j’ai ajouté des graines de chia, des algues en paillettes, du gingembre en poudre, du curcuma en poudre, du jus de citron, un filet d’huile de colza.

Une petite apartée pour les algues, directement venue de ma douce Bretagne et qui apportent de très belles vibrations dans ma cuisine.

Et voilà tout simple et je me suis régalée. Un plat combinant alimentation vivante et principe de la médecine chinoise pour apporter de la chaleur dans le corps, le tout de façon saine et physiologique.

DSC_2569

 

 

 

Une envie de chocolat chaud : ingrédients nobles au RDV

En cette période hivernale il est possible que certaines saveurs vous appelle.

Aujourd’hui je voulais vous partager un petit plaisir simple et qui apporte de la douceur et de la chaleur dans le corps, fait à partir d’ingrédients nobles.

Depuis quelques temps j’avais une forte envie de chocolat chaud.  J’avais des souvenirs de chocolat, non pas le chocolat classique auquel on pourrait penser fait de chocolat sucré, de lait etc. Non point du tout cela n’ayant jamais eu mon attirance. Mais de doux souvenirs de chocolat chaud  à la Française à savoir le chocolat de bar dans la tradition fait à l’eau et de chocolat amer. Perso je n’ai jamais été fan des chocolats au lait qu’ils soient de boissons ou de friandises. Quand je mangeais du chocolat c’était du chocolat amer à 99% de cacao .

Ce souvenir de chocolat qu’on faisait à base de chocolat Van houten, pour ne pas le citer, avec mon papa appréciant tous deux cette saveur amer .

Puis à Noël en faisant mes cadeaux j’ai trouvé un chocolat cru de chez Ethnocience , associé au gingembre et à la cannelle, plus du sucre de fleur de coco. J’ai trouvé le concept très original. J’ai fais ce cadeau à une amie de cœur et elle a beaucoup apprécié également .

Mais cela a appelé dans mon esprit cette envie de chocolat chaud. Et une fois prochaine je découvrirais ce mélange épicé mêlant la saveur piquante du gingembre, associée à mon épice préférée la cannelle.

Ce soir je me suis fais ce petit plaisir.

A savoir du chocolat cru en poudre, de l’eau chaude, de la cannelle , de la vanille et un tout petit peu de sucre de coco. C’était délicatement bon.  Et c’est du coup une belle pensée pour mon papa qui je suis sur sera heureux de découvrir ce mélange.

DSC_2573

 

Je vois déjà quelques commentaires arriver que cela n’est pas cru etc, mais je vous expliquerais dans un article prochain pourquoi après 6 ans de crudivorisme je ne suis plus totalement crudivore, cela fait un petit moment que j’essaie d’écrire cet article mais je n’arrivais pas à m’y mettre mais il va venir de façon prochaine.

Aujourd’hui mon alimentation est un mix de l’alimentation vivante et de la médecine chinoise, pour un doux équilibre au niveau du corps.

 
3 Commentaires

Publié par le 6 janvier 2015 dans Santé dans l'assiette

 

Salade doux mariage de vert et de couleur orangée

Ce midi en suivant mon instinct j’avais envie de me faire une bonne petite salade.

J’avais une batavia, j’ai râpe 5 carottes, pressé un citron , mis de la spiruline en paillette fraiche de cette été, une cuillère à café de curcuma en poudre un filet d’huile de cameline.

J’ai melangé le tout et voilà un bon repas simple pour me régaler. Ce repas avait été précédé de 4 pommes.

La première bouchée a mis mes sens en extase. C’était fin, subtile, en tout cas pour mon palais. Je me suis vraiment régalée.

IMG_20141022_132414[1]

Voilà une petite découverte que je voulais vous partager.

 

Vidéo : « j’alimente ma santé » sport et calories

Je vous partage une vidéo aujourd’hui de Céline

j’apprécie beaucoup ce qu’elle fait , elle diffuse un message sans jugements aucun et invite chaque personne se reconnecter à son ressenti et non à ce fier à des vidéos qui ne transmettent qu’une partie de la réalité

Comme elle je me suis payée le mur en uppant les calories, j’ai pris du poids de la masse grasse,  j’ai pris 10 kg en tout , acidose de trop plein et je me suis remise en question pour retrouver le chemin qui es le mien et sur lequel je me sens bien dans mon corps.

ainsi que cette seconde vidéo

elle parle de sa propre remise en questions, de ses expériences  et de son évolution. Son témoignage résonne avec mon propre chemin dans le cru, j’apprécie beaucoup le message qu’elle transmet.

On m’a moi même reproché d’avoir évolué dans ma démarche, d’avoir changé au fil des années dans mon parcours, tout comme elle j’avais mes expériences à faire pour trouver mon équilibre. J’ai de mon côté une alimentation beaucoup plus frugale que je l’ai eu à une certaine période de mon crudivorisme, la masse grasse que j’ai pu prendre je suis aujourd’hui en train de la perdre, mon corps est en train de lâcher beaucoup en ce moment.

Comme elle j’ai fais mes erreurs, mais ce n’est pas pour autant que j’ai abandonné au contraire j’ai choisi de rectifier le tir.

De cette alimentation plus frugale j’ai retrouvé mon énergie au niveau du sport, énergie qui avait commencé à décroitre avec cette prise de masse grasse.