RSS

Archives de Catégorie: Qui suis je?

Le voilà le 1000 ème, merci à vous

Cet article est un peu particulier car il célèbre le 1000 ème article sur ce blog et oui 1000.

J’ai commencé ce blog en juillet 2010, dans une envie de partage, d’échange.  Ce blog a d’abord utilisé la plateforme blogger, puis je l’ai migré sur wordpress en novembre  2012.

En créant ce blog je ne pensais jamais connaitre tous ces partages que j’ai pu avoir avec vous.

Au fil de ce blog je laisse mon inspiration voguer, par moment j’écris beaucoup par moment c’est plus calme, comme les derniers temps par exemple. J’écris au fil de mes envies, je me laisse guider par mon coeur.

Je sais que le nombre de publications semble pour certaines personnes trop important, ce qui a poussé des gens à se désinscrire d’ailleurs, mais à vrai dire j’ai cœur à partager ce qui me touche, mais également d’autre information sur la santé au naturel. Je sais que tout ce qui est publié ici ne peut pas vous plaire dans la totalité. Il est vrai que j’essaie de publier sur des sujets très différent, si une once de ce qui est présente ici peut vous parler alors c’est le principal.

Autre aspect, l’orthographe, où oui je sais ce n’est pas mon point fort, mais j’essaie de corriger les fautes que je vois, de prendre plus le temps de e relire avant de publier et toujours dans une optique d’amélioration.

Aujourd’hui je vous remercie du plus profond de mon être pour votre fidélité ici, pour tous vos commentaires, pour vos messages personnels. Ces messages qui ont été pour grand nombre très touchant. Je ne m’attendais pas du tout à vivre cela, vraiment merci sincèrement.

Aujourd’hui nous fêtons le 1000ème article, vous êtes aujourd’hui plus de 250 abonnés à ce blog, nombres qui a considérablement augmenté les dernières semaines.

Pour moi ce fut aussi d’immenses moment de bonheur de rencontrer des lecteurs de ce blog, et l’année 2014 sera une année riche de rencontre. Je me réjouie à l’idée de rencontrer certains d’entre vous. 

Je vous annonce également que suite à vos demandes nombreuses, j’ai enfin accepté de mettre en place des consultations skype. 

Le plus grand nombre de visite en une journée monte à près de 1300 visites. Depuis la migration sous wordpress soit en novembre 2012 ce blog à été consulté près de 180 000 fois, plus de 2800 commentaires ont été déposé, commentaires auxquels je réponds. Vraiment merci à vous car sans vous tout cela n’aurait jamais pu être. Ces chiffres pour un blog m’ont vraiment agréablement surpris.

Merci à tous pour vos mots d’encouragements. Pour les questions qui m’ont été posée de nombreuses fois voici des éléments de réponses. Alors pour ce qui est de publié un livre, une question que l’on me demande très très très souvent, à vrai dire je ne m’en sens pas capable,  mon niveau de grammaire et d’orthographe étant pas à la hauteur de tout cela. Pour les vidéos à publier sur le blog, ça ce n’est pas demain la veille je pense car moi devant une caméra il ne faut même pas y penser. Pour ce qui est des consultations, comme je vous le disais plus haut, oui je m’y suis lancée, enfin. 

Merci vraiment pour tout,  merci de vos mots tous plus touchant les uns que les autres, merci à vous pour votre participation,  j’espère encore une longue vie à ce blog; Du moins tout le temps que j’aurais l’envie de partager  avec vous, de l’alimenter.

 

Je vous partage une photo prise du bout du monde, oui une des extrémités du monde car là elle la fin du continent européen,  cette photo a été prise à la pointe du Raz. Pourquoi cette photo pour exprimé que ‘lon peut partir de loin  et la destination serra belle, en choisissant une pointe on ne peut aller que de l’avant et en ce sens vous êtes nombreux à m’avoir signalé l’évolution positive de mon être au travers des lectures que je vous partage. Il semblerait que les derniers mois ont été une source d’immense pas en avant, je ne sais pas ça c’est vous qui me l’avez dit,. Enfin si je le sais mais si vous le ressentez par la force de ces écrits ce n’est que mieux.  J’ai démarré petit sur ce blog et jamais je ne pensais connaitre autant de joie, de partage ci . 

050

Je vous souhaite à tous et toutes beaucoup de joie, de rayonnement et d’amour au plus profond de votre être, beaucoup de partage et de sérénité. Joie et bonheur à tous. 

 

Où trouve-je mon temps … et mon énergie ?

Il est très fréquent que j’entende la réflexion suivante : « mais où trouves tu tout ton temps pour faire tout ce que tu fais ? »

Dans ma vie j’ai toujours fait de nombreuses choses, j’ai un côté très organisé qui me permet de caser tout au long de ma journée différentes choses.  Même si mon organisation n’est pas parfaite et que je peux encore l’améliorer elle me permet de faire des choses très différentes tout au long d’une journée.

On me dit souvent « je ne fais pas le quart de tout ce que tu fais, je me demande vraiment comment tu trouves toute ton énergie. »

Vous savez j’ai appris très tôt à définir mes priorités dans la vie, à éviter de perdre mon temps dans les choses qui n’étaient pas nécessaire.

Remontons le temps l’histoire de quelques lignes. Depuis mes 2 ans il y avait à la maison de très jeunes enfants, c’est-à-dire dès 3 mois, de tôt le matin à tard le soir, ma maman étant assistante maternelle depuis de longues années. Ma mère était certes présentes physiquement à la maison mais on ne pouvait pas rester coller à ses jambes, il nous fallait savoir être relativement autonome et ne pas perturber l’attention qu’un jeune nourrisson nécessite.

Mes parents nous ont éduqués de façon à être autonome, à savoir nous débrouiller, eux-mêmes ayant été éduqué ainsi étant tous les deux enfants d’agriculteurs. Les fermes de l’époque ne connaissaient pas les moyens technologiques de nos jours.  Quand je dis être autonome, attention je ne veux pas du tout dire qu’ils ne se sont pas occupés de nous, au contraire ils nous ont donné une éducation centrée autour de certaines valeurs, à savoir la politesse, le respect, la proximité de la nature et je les remercie grandement de ceux qu’ils ont pu me transmettre. Ni mon frère ni moi n’étions télé, mon frère un peu plus cependant. On savait s’occuper avec des jeux, jouer dehors, on ne s’ennuyaient jamais.

Mes parents étant très tourné nature, ils nous ont appris à nous y occuper. J’ai regardé des photos de moi petite, quasiment toutes sont des photos dans la nature. Tout petit on marchait énormément, tous les dimanches après midi on était soit en forêt, soit sur la côte, soit à des cyclo-sportives auxquels mon père participait. Pendant que lui était sur son vélo et nous nous allions marcher pendant ce temps.

DSC_0103

A 6 ans nous étions inscrits dans un club de sport, natation, gymnastique et marche pour ma part et natation, marche et judo pour mon frère. De tout cela il était important de s’organiser pour les devoirs et de toujours faire en avance tout ce qui pouvait l’être, de ne jamais attendre le dernier moment et de ne pas compter sur le dimanche où c’était les loisirs. Avec mes parents nous faisions beaucoup d’activité de loisirs dans la nature.

En CE1, ma mère a arrêté d’être derrière moi pour les devoirs, j’étais autonome sur la question. Par contre tout était vérifié que les choses soient faites. Avec mon frère elle a du être bien plus longtemps derrière lui.

Cet apprentissage de l’autonomie a continué d’année en année.

Au collège j’avais entrainement de natation le mardi soir et le samedi soir. Le vendredi soir j allais également nager avec mon père. Le samedi après midi je retrouvais mes amies et le dimanche c’était soit course de vélo, soit cross pour mon frère. Donc pareil organisation de rigueur.

Au lycée après les cours j’avais une demi heure de car du lycée, puis je rattrapais le car des collégiens pour rentrer chez moi. Je bossais dans le car avec tous les collégiens qui faisaient un bordel monstre. Je bossais à max pour m’avancer et pouvoir aller à mes loisirs sportifs.

A 18 ans je suis entrée en apprentissage, j’ai subi un harcèlement moral, j’ai tenu jusqu’au bout. Je me suis battue. Je ne vivais plus chez mes parents et était totalement autonome.

Puis je suis entrée à la fac à Nantes, je me suis donnée à fond pour mon concours, loin de ma famille. Je faisais 15 heures de sport, le sport me tenait. Les gens me demandaient à la fac comment je faisais pour gérer les 8heures de cours quotidiennes, le sport, le fait de faire les marchées, de me faire toute ma bouffe maison, d’être totalement indépendante. Pour moi tout était tellement bien organisé que j’arrivais à tout caser dans mes journées. Je n’allais jamais sur le net, ne regardais jamais la télé jamais au cinéma ou autre. Par contre voilà je bossais mes cours, mais j’allais me défouler au sport et c’est ce qui me permettait d’être efficace dans mes cours. J’allais nager, ou courir une heure puis je m’asseyais à mes cours de façon trois fois plus efficace. Le samedi matin et dimanche matin, à 8h j’étais dans les bassins pendant 2h30, à retrouver les nageurs rencontrés là bas,  et ensuite je faisais mon marché, puis tout mon ménage et toute l’après midi j’étais au taquet hyper efficace. Je n’avais pas besoin de bosser des heures. Mes amis de fac me disaient tous « ah on a trop de boulot je ne peux plus rien faire à l’extérieur, j’ai arrêté tous mes loisirs sportifs comment tu fais toi ? » résultat ils craquaient tous leur moral je ne vous explique pas comment il chutait, ils passaient des heures et des heures sur leur cour où plus rien ne rentrait. De mon côté je me défoulais au sport, je faisais tout maison, j’avais le temps d’aller au marché, et j’étais trois fois plus efficace qu’eux en terme de temps passé sur les cours ensuite.

Tout à toujours été bien organisé, par la suite, le concours passé, fac, sport, boulot en dehors des études pour me financer, tout s’enchainait naturellement et je n’ai jamais eu aucun soucis de temps pour faire ce que je voulais. Si peut être pas le temps que beaucoup prennent pour regarder un film, aller au ciné etc. J’avais une vie sociale bien remplie, malgré des semaines de 50heures minimum, le sport, je trouvais le temps de faire du bénévolat. Bon après oui j’ai tiré sur la corde pendant 7 ans entre le boulot et les études, à faire du sport comme une dingue.

Tout a été organisation dans ma vie pour pouvoir consacrer du temps à mes loisirs sportifs, en ayant grand besoin au quotidien.

A cela vous rajouter la gestion de ce blog, je réponds également à chaque message que je reçois. Ma présence sur différents sites et commentaires (choses sur lequel j’ai beaucoup lâché aussi pour me protéger des vampires énergétiques et je ne sens plus de culpabilité à ne pas intervenir sur des notions qui m’interpellent)

Donc oui peut être que ma vie est bien remplie, mais dans ma vie j’ai fais des choix pour savoir où étaient mes priorités. Mes parents nous ont appris à être autonomes très tôt, cela nous a suivi dans la vie. J’ai été jalousé de mes différentes réussites dans la vie, mais ne croyez pas que tout cela soit du fait d’être née sous une bonne étoile. Les bonnes étoiles je n’y crois tout simplement as car nous avons tous une bonne étoile au dessus de nous. Des galères j’en ai connu et pas qu’un peu dans la vie et tout ce que je récolte aujourd’hui ce n’est que parce j’ai semé les graines pour cela. Je me suis battue pour arrivée à mes objectifs. Je suis une personne qui aime m’améliorer et je relève les défis, la vie étant constante évolution.  Pour cela l’organisation est une chose indispensable, savoir être autonome et indépendant.

Dans la vie mes parents m’ont transmis des valeurs. Attendre les bras croisés ce n’est vraiment pas mon genre, même pas du tout. Quand j’ai une idée en tête je vais jusqu’au bout. Dans notre jeunesse ils nous ont toujours appris que l’argent ne tombe pas du ciel et que quand on veut quelque chose ben il faut se bouger tout simplement. Donc oui ce sont des valeurs qui me guident et me suivent.

Pour ce qui est de l’énergie, oui j’en ai à revendre (enfin pas trop les 5 derniers mois il est vrai), j’ai toujours eu une bonne hygiène de vie. Et niveau alimentation même si j’ai connu une anorexie sévère j’ai la chance d’avoir eu depuis mes premiers jours une nourriture faite maison, relativement saine, locale. Pour vous donnez  un exemple ma mère n’a jamais pu me faire avaler UN seul petit pot tout prêt, donc déjà j’avais le palais sensible. Depuis très jeune j’ai été en contact avec la nature, avec une certaine activité physique, couché tôt et lever tôt.  Toutes ces choses là je les ai toujours gardées, même si je suis allée beaucoup plus loin dans ma démarche.

Pour mon énergie je n’ai pas vraiment de secret,  la seule chose que je peux vous dire c’est que j’écoute mon corps, je ne triche pas du tout. Cette énergie j’ai aussi appris à me protéger de tous les différents vampires énergétiques car ça oui cela vous bouffe une énergie colossale, énergie qui n’est pas disponible pour autre chose.

Au niveau de mon alimentation oui je me nourris de fruits et de légumes. Mon alimentation est faite de simplicité à savoir que je fonctionne en monoaliments. Le matin je ne mange pas je prends juste de l’eau citronnée. Le midi monorepas de fruits, fruits dans l’après midi si j’ai faim et le soir je me fais un jus vert et des fruits en fonction de ma faim. Ainsi mon corps possède une énergie qui n’est pas perdue dans la digestion. Je fais très peu  de mélange entre eux, tout simplement car mon corps ne les apprécie pas. Après oui je le fais en extérieur sous forme de salade pour le côté social mais je sais que mon corps n’est pas dans son meilleur à ce moment là.

Donc oui ma vie est un tout,  mais un tout tourné vers la vitalité. D’où le titre de ce blog d’ailleurs. J’organise ma vie en fonction de mes priorités et ceci afin de vivre le bonheur interne au quotidien. J’ai cœur à rayonner cette énergie au quotidien, à aller de l’avant et j’aime partager ces énergies avec les belles âmes sur terre.

Donc oui ma vie je l’ai choisi et je ne regrette rien car c’est la source de mon bonheur. Je ne me suis jamais fondu dans la masse et ce n’est pas maintenant que les choses vont changer.

Le but de cet article n’est pas d’être prétentieuse nullement, le but de cet article est juste de répondre à vos questions sur le pourquoi du comment cela me guide et me suis depuis de longues années.  Je remercie donc du fond de mon cœur mes parents pour les valeurs qu’ils ont su me transmettre,  pour nous avoir conduit vers l’autonomie très jeune dans notre vie, car cela nous a vraiment été utile.

 MC900434479

 

yeah yeah , voilà le retour d’énergie

Je suis heureuse aujourd’hui, car voilà le retour d’énergie qui se fait sentir, après de long mois sans sport.

Cela commençait à devenir hard de chez hard pour moi, si marche depuis 5 mois et quelques séances de natation mais à peine les doigts d’une main, et voilà à quoi tout cela se limitait. En clair ce n’est pas du tout mon niveau normal d’énergie.

Enfin voilà l’énergie semble bien revenir, de bon train.

Ce matin j’ai commencé par une petite rando au bord de la cascade avec deux heures de balade, dont la moitié en grimpe. Ma cheville étant  bien maintenue je me suis prise d’élan à courir un peu dans certains passage, ainsi qu’à me faire les descentes en lignes droites en courant. Je me sentais super bien.

Je suis rentrée et c’était partie pour des squats, gainage et pompe, puis séance de Juliana sur les abdos. Chose que je n’ai quasiment pas fait depuis septembre, juste un peu de gainage de temps à autre, mais les squats je morflais trop avec ma cheville. Là ce n’est pas encore cela , je vais me refaire un passage chez l’ostéo car je sens que l’articulation est verrouillée. Pour les HIIT c’est simple j’avais tout simplement pas d’énergie pour.

Sans compter l’envie qui me démange bien de faire un bon plouf dans les bassins, cela sera chose faite dans 15 jours où je reprends la natation qui commence à grave me manquer.

Voilà je suis trop heureuse de ressentir cette vague d’énergie qui revient surtout en ce moment, alors que je suis en plein jeûne. Certains me diront encore, mais le dernier a été fait en décembre avant Noël et je sais que je ne l’ai pas vécu pleinement là je suis partie pour  14 jours. Non je ne suis pas en vacances, et jusqu’à présent je me suis bien reposée, aujourd’hui est le seule jour de réelle reprise de sport (exception de la marche ), je vous en parlerais au sortir de jeûne, plus en détail, mais celui ci s’avère être une vraie révélation et est associé à une profonde libération émotionnelle. Je ne vous en dévoile pas plus pour le moment.

 

Partage d’un petit coin de bibliothèque

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager un petit coin de bibliothèque

enfin ce qui est rangé dans la bibliothèque en ce moment, vu que je suis en lecture d’autres livres que je vais vous mettre en avant très vite.

Une partie car là ne sont que les livres que j’ai ramené ici

Une première partie  autour des Amérindiens

IMG_20140117_160204

Une seconde partie avec une magnifique série « les Enfants de la Terre » j’ai adoré ce bouquin, découvert par pur hasard à 17 ans.  Ma mère m’avait offert un bouquin, le troisième de la série, sans se rendre compte que ce livre provenait d’une série et les lignes que j’ai lu dans ce 3ème ouvrage m’ont fait directement l’aimer. Cette année là j’étais internée pour ceux qui connaissent mon histoire. Quand j’ai commencé à avoir certaines libertés, soit 4 mois et demi après le début de cette hospitalisation, le début de cet internement j’avais demandé à pouvoir avoir quelques livres et entre autre ce troisième volume que j’ai reçu.  Sortie de l’hôpital c’est toute la série que j’ai alors reçue pour mon anniversaire.

Une série qui est pour moi un des meilleurs livres que j’ai lu en terme de roman.

IMG_20140117_160156

puis enfin une troisième partie d’ouvrage de formation, par rapport à ma passion et mon métier entre autre

IMG_20140117_160212

 
3 Commentaires

Publié par le 17 janvier 2014 dans Lecture, Qui suis je?

 

Avoir des projets, croire en eux et planter les bonnes graines.

Dans la vie il est important d’avoir des projets, ces derniers étant un moteur , un moteur pour aller de l’avant, un moteur pour l’optimiste.

Avoir des projets et surtout croire en eux afin de les voir se réaliser, croire suffisamment en eux pour planter les graines et qu’ils puissent prendre forme, bien arroser ces graines de façon quotidienne.

La réussite de vos projets dépend entièrement de la façon dont vous nourrissez ces derniers, des pensées que vous y mettez.

Les projets n’ont pas besoin d’être fait de beaucoup de matériel pour prendre forme, ce n’est pas la matériel qui vous rendra plus heureux.

Les projets ont par contre besoin de chaleur humaine.

En ce moment j’entends de très nombreuses personnes qui me disent quitter leur région pour rejoindre le Sud.Je vous souhaite à tous une très belle réussite dans vos projets et par la même une belle installation.  Je vous souhaite vraiment le meilleur, d’autant plus qu’il s’agit pour beaucoup de beaux projets.

Mais le Sud n’est pas forcément une condition indispensable pour mettre en place des projets. Là où vous êtes il y a de très belles choses à mettre en place. Partout partout on peux mettre de magnifiques projets sur pieds.Il suffit juste de croire en vous et de retirez les barrières que vous avez pu vous mettre.

En matière de projet en ce qui me concerne, je suis bretonne pure souche, j’y ai vécu la plus grande partie de ma vie, mon coeur restera toujours breton, mais je suis tombée amoureuse des Alpes j’avais 12 ans. J’ai toujours dis que je ferais tout mon possible pour rejoindre cette magnifique région, que cela soit en France ou en Suisse. Oui car la Suisse m’attire au plus profond de mon âme (rien à voir avec des histoires de sous comme disent certains, strictement rien à voir, mais quelques choses de plus profond) . C’est chose faite, j’ai tout plaqué ce qui me rattachait à la Bretagne pour venir ici. Les Alpes ont une signification profonde en moi et je sais pourquoi je suis arrivée ici, je sais que j’ai des choses à vivre ici.

C’est bien ici que je compte mettre en place un projet qui me tient à coeur depuis un bon moment déjà, à savoir celui de m’installer en tant que thérapeutes (je n’en dis pas plus pour le moment) mais cela va se tourner autour des choses qui n’animent et me passionnent, l’alimentation vivante, la phytothérapie (ce n’est pas pour rien que j’ai choisi mon métier j’avais un objectif derrière ) la permaculture, la nature, au sein d’un lieu vivant.  Voilà pour le gros projet et qui est en train de prendre forme petit à petit.

Non ce n’est pas le soleil que je vais aller chercher car je sais que c’est ici que je dois mettre en place mes projets, le Sud sud ce n’est pas pour moi de toute façon, je laisse ma place.

Si je le peux, (et j’y compte bien ) je partirai rejoindre la Suisse, avec notamment la région du Valais qui m’attire grandement.

On m’a déjà dis , que quand j’ai une idée en tête il est difficile de m’arrêter, et c’est entièrement vrai, je suis très indépendante et je me suis toujours débrouillée toute seule pour arriver au bout de mes peines. Pour autant ce projet , ce gros projet  tel que je le conçois est de m’associer avec d’autres personnes pour faire quelques choses de complet, d’associer nos capacités, d’associer notre savoirs et ainsi de partager tout cela. J’ai fais partie d’un projet d’écovillage, ce projet rassemblait tout ce que je cherchais et ce n’est pas parce que j’étais la plus jeune que je n’avais pas la tête sur les épaules, bien au contraire.

Aujourd’hui je sais parfaitement pourquoi l’appel des Alpes était si fort en moi. Je continue donc à planter et à arroser mes graines. Mais une bonne partie est déjà faite.

Non si j’ai réussi dans ma vie ce n’est pas une question de chance, surtout pas, c’est parce que je l’ai voulu, c’est parce que j’ai tout faire pour.  Oui j’en ai galéré par moment mais je ne regrette rien.

Parmi les autres projets j’ai un peu mis de côté celui du triathlon, même si il est au fond de moi bien au chaud. La priorité avant tout va être de m’acheter mon vélo route, cet été j’hésitais encore entre Kuota, spécialized et scott pour l’essentiel.  Mais je crois que mon choix c’est d’avantage peaufiné, enfin j’aviserai en temps et heure.

Troisième projet le permis mot. Celui là c’est un rêve de gosse.  On a essayer de me découragé , mais il est tenace. J’ai aussi mes propres barrières, mais je crois que la discussion que j’ai eu avec mon meilleur ami sur le sujet cet été m’a bien servi.  A savoir que je le souhaite depuis que je suis gosse, mais quelque chose au fond de moi me disait que je n’en étais pas capable, il m’a donc aidé à abattre cette barrière.  Je suis pour ma part très attirée par les motos anciennes, tout ce qui est customs. D’ailleurs cet été là où je bossais il y  en avais un paquet de chez paquet, chose qui me déconcentrait bien car au lieu de bosser ma thèse dès que j’entendais leur bruit au loin j’étais à l’affut de l’observation.

Voilà mes trois projets principaux en ce qui me concernent, puis bien sur vient derrière tout cela des projets sportifs dans la région. Tout d’abord rando à fond, escalade j’aimerai bien tenté, cannyoning ça c’est un truc qui m’attire depuis super longtemps.  Sans oublier le vélo et la natation quoi . La course à pied je verrais quand cela reviendra.

On m’a demandé où était la place pour une vie de famille là dedans, mais désolée ce n’est pas dans mes priorités.

Sur ces mots j’ai envie de vous dire, croyez en vos projets, nourrissez les, osez croire en vous. Les projets que vous entretenez se réaliseront, ils ne sont pas réservez qu’aux autres.

Petit clip qui parle à lui même enfin un clip et une chanson.

 

 

 

Départ vers la paix et le renouveau interne via le jeûne

En ce moment dans ma vie je sens ce besoin de faire du ménage, mais aussi et surtout ce temps pour une reconnexion profonde, ce temps que j’ai déjà commencé à sentir il y a quelques semaines mais quelque chose en moi m’empêchait d’entrer pleinement dans cette reconnexion, quoi je ne sais pas mais il y avait quelque chose qui me bloquait.

Là l’appel est devenu vraiment très fort, non seulement je crois que depuis début Aout j’ai lâché beaucoup de chose, j’ai compris beaucoup de choses, ce n’est qu’un pas de plus vers la lumière.

Je sens ce lâcher prise s’installer de plus en plus, des choses qui s’évaporent toutes seules et qui ne me préoccupent plus ou beaucoup moins.

Je sens un profond changement qui opère en moi, un changement vers d’avantage de plénitude interne, de paix. Où encore une fois je constate que les épreuves de la vie sont un pas de plus pour aller vers la lumière.  Les larmes que j’ai réussi à vider cet été, ont été libératrice, très libératrice et surtout un pas vers ce qui allait amorcer la suite.

Les dernières semaines ont été du déménagement intense, non seulement un soin énergétique qui a bien secoué les couches profondes, puis le calme revenait voir même s’installait, grand sentiment de paix qui prenait place, mais cela n’a été que très bref, puisqu’il s’en est suivi une semaine de tempête qui a commencé le lundi pour se terminer  le samedi, où je suis rentrée je me suis assise et me suis dit « cette semaine, elle va se finir quand, quel est le message que je dois comprendre là? », et pour finir une crève carabinée qui est venue me rendre visite.

Là le calme revient, s’installe même et je sens donc cet appel profond vers la reconnexion, la reconnexion au cœur de mon être.  Cette reconnexion va donc commencer par un jeune à l’eau, d’une durée de  6 jours minimum, enfin j’aviserai en fonction de l’évolution aussi, je prolongerais ou pas en fonction de mon ressenti, si je me sens bien je partirais pour une dizaine de jours,  j’aviserai, mais je ne forcerais pas d’autant plus que la période au boulot va être intense, donc là je vais profiter de quelques jours de repos pour l’amorcer.

Je continuerais ensuite en mono de jus d’orange jusqu’à la fin de l’année. Si je le pouvais je partirai me ressourcer dans un autre lieu,

Ce n’est pas mon premier jeûne, je sais tout le bien que j’en retire et chaque jeûne est une expérience plus profonde que la précédente. Certaines personnes diront que je suis souvent en jeûne, non pas tant que cela, il y a eu des tentatives depuis septembre, mais soldée par des échecs car tout simplement pas la période la plus adaptée. Mais là l’appel est tellement profond.

De plus je sens que cette période va être celle du repos profond, pour repartir de très bons pieds en Janvier.

En parlant de pied justement, mon pied est encore loin d »être totalement guéri, il va bien mieux certes, je peux marcher, je me suis adaptée; je vis avec ma douleur en quelque sorte mais là les douleurs se sont considérablement accentuées depuis 15 jours, malheureusement je connais cette douleur, une douleur déjà rencontrée auparavant. Les soins énergétiques n’y font rien, même font l’effet inverse, l’huile de ricin ne me fait strictement rien, et je sens que niveau sport je ne peux quasi rien faire à part nager et faire de la marche.  Même mes squats du matin je ne peux plus les faire, ça me tire beaucoup trop.  Donc pour le pied ça va être régénération.

On m’a fait remarqué une impression de révolte sur le blog les derniers temps, il y a probablement du vrai dans cela, et je suis désolée si j’ai pu vous semblez désagréable les temps derniers.

Ce moment de plénitude, de paix s’offre à moi en ce moment alors je l’accueille à bras grands ouverst, j’en ressens le besoin profond. Je sens également tous les bienfaits de ce qui a eu cours les semaines précédentes, me sentant plus présente à moi même,d’avantages présente à l’autre enfin plus que d’habitude, ce sont des changements subtils mais que je note dans ma vie, j’ai noté des changements dans ma vie professionnelle aussi.  Là je m’offre ce temps pour moi, et 2014 s’annonce lumineux.

Je vous souhaite à tous de très bons moments vers la régénération, la paix pour ces dernières semaines de 2013. Beaucoup de paix, de joie, de bonheur, d’amour à l’intérieur de votre être, mais aussi pour les êtres qui vous sont chers.

 

Quand les épreuves sont et nous font avancer

Dans la vie on traverse parfois des moments difficiles, des moments qui parfois s’enchaînent et se suivent bien rapidement.

Les épreuves de la vie, sont sans aucuns doutes des choses qui nous forge et nous font avancer dans la vie.

De toutes les épreuves traversées dans ma vie j’en suis sortie grandie, parfois j’ai mis plus de temps pour comprendre le message que j’avais à comprendre mais de toutes les épreuves j’en ai tiré un apprentissage, une leçon pour cheminer toujours et encore vers la lumière.

Il y a des périodes dans la vie où on les enchaine plus qu’à d’autres. 2013 m’a apporté son lot d’épreuves mais aussi son lot de succès en quelques sortes. Des épreuves qui me font grandir, qui me font m’ouvrir toujours et encore à l’amour de mon être.

La première a commencé par une peine de coeur au cours de l’été. Mais épreuve au combien grandissante, la raclée prise en pleine figure m’a fait comprendre énormément de choses à ce moment là. J’ai d’ailleurs écris un article à ce moment sur l’effet miroir de la personne en face
ici
Une épreuve qui m’a mise face à moi même et dont je sais j’ai tiré un profond enseignement. Cela m’a énormément apporté.

Puis il y a du ma thèse au combien mouvementé, ma thèse qui m’a donné bien du mauvais sang. Une autre épreuve.

Puis là de façon brutale, coup sur coup, deux nouvelles épreuves qui frappent.
Là première, une décision difficile à prendre mais que j’ai prise en écoutant mon coeur au plus profond. Une décision prise pour laisser vivre une histoire d’amour entre un chien et une femme. Je sais que j’ai pris la meilleure décision qui puisse.

Deuxième épreuve avec un effet miroir d’une situation déjà vécue. L’annonce, le coup de massue, le corps qui commence à trembler. Mais j’ai compris quelques heures plus tard que la relevée serait bien plus simple, que je resterai très peu de temps au sol. Les enseignements précédemment tirés m’ont forgé un peu plus et aujourd’hui je me sens beaucoup plus forte.
Des mots de trop qui vous font comprendre des éléments plus subtils.

De ces épreuves, c’est aussi constater que des épreuves ayant impliquées une ou des personnes de façon profonde, de façon intime je dirais même, si le pardon a opéré entres les deux êtres, bien loin de tout sentiment de haine au contraire avec respect et amour, cette personne impliquée directement dans une épreuve précédente peut être celle qui serra la première à vous tendre la main dans les épreuves suivantes. C’est en tout cas quelque chose de très beau, bien loin des déchirures et de la haine qui peut trop vite prendre le dessus lorsque l’égo a mal.

Les épreuves nous font grandir. N’entrons pas dans la haine, la rancune,surtout pas dirais je meme car cela va nous faire souffrir ensuite. Le pardon est une des plus belles choses et la puissance du pardon pourra vous revenir en écho par la suite.

Ce ci dis ne pardonnez pas pour être dans l’attente, pardonnez pour vous, loin de toute notion d’attente et si la magie de l’écho doit faire son chemin elle la ferra.

Merci à toi pour ta main tendue de façon successive et merci à moi Meme pour ce pardon que j’ai pu t’offrir quelques mois en arriere.

De ces épreuves brutales, de ces larmes versées et en voyant toute cette puissance du pardon opérer vous en viendrez peut être vous aussi à écrire des lignes qui invitent à la réflexion interne.
Ce n’est plus les larmes qui auront alors cours mais le sourrire intérieur. C’est ce que je viens de vivre ce soir 🙂 N’est ce pas magique comme moment?