RSS

Archives de Catégorie: Sport

Rando Sommet de l’Aupillon et retour par les crêtes (05)

En ce 1er Novembre, période de Saimin.Nouvel an celtique qui a pour signification profonde de mourir à l’ancien pour renaître au nouveau.Quoi de mieux qu’une belle sortie en montagne pour aller accueillir les énergies de la nature dans une invitation à la transmutation intérieure.Je suis donc partie au lever du jour avec un ami à la rencontre de ce sommet .Ils avaient annoncé une grosse journée de pluie.Nous avions avisé la veille que nous tentons la montée et que selon l’évolution de la météo nous ferions demi tour.Nous n’avons pas eu une goutte de pluie alors que visiblement il y a eu beaucoup d’eau sur certains coins du département.A notre arrivée sur le parking une biche nous attendait.Au fur et à mesure de notre avancée dans la montée au loin un troupeau de chamois.Que nous avons observé avec les jumelles.Nous avons gravi le sommet. Le sommet était bien enneigé. Mais avec les bons appuis, les mains et les bâtons tout se passaient bien.Le soleil se cachait derrière l’Aupillon et à notre arrivée au sommet le soleil s’est ttotalement dégagé et offrant un dégagement du brouillard rapide avec une vue magnifique sur les Alpes de Hautes-Provence.Nous avons mangé en haut de l’Aupillon aaccueilli avec un soleil de plomb.Puis nous avons redescendu le sommet ppuis nous sommes remontés par les crêtes afin de rejoindre la table d’observations des Orres.Pour redescendre par la forêt de Mélèze.Dans un profond brouillard .Les couleurs d’automne étaient magnifiques.Nous avons passés 9h30 dans la montagne.Une randonnée de 16 à 18km avec environ 1450 m de dénivelé positif.

 
3 Commentaires

Publié par le 3 novembre 2019 dans Nature, Paysages, Sport

 

Rando lac de l’Hivernet (05)

En ce dernier week-end d’octobre jour du changement d’heure pour un passage à l’heure d’hiver une belle randonnée fût au RDV.

Mon environnement proximal me permet d’aller randonner au dessus de chez moi comme par exemple pour cette belle randonnée au lac de l’Hivernet.

Des couleurs magnifiques.

 
2 Commentaires

Publié par le 3 novembre 2019 dans Nature, Paysages, Sport

 

Mon premier banana bread

Je voyais régulièrement passer des recettes de banana bread ou en français pain à la banane.

Puis il y a peu je suis tombée sur Instagram sur une recette avec des farines que j’avais dans mon placard et ne savait trop comment l’utiliser.

A savoir la farine de souchet.

J’ai suivi pour le coup la recette de  » des papilles qui pétillent  » sur Instagram.

J’aime beaucoup ce que fait cette dame dans sa cuisine. C’est une grande exploratrice culinaire.

Je l’ai fais à la seule différence au four et non au vitaliseur comme elle même le fait.

Je l’ai laissé cuire une 40 aine de minutes au four.

Je n’avais aucune idée du coup que cela allait avoir et j’ai vraiment été agréablement surprise du résultat.

Un vrai régal en bouche et le tout sans ajout de sucre. Ce dernier est apporté par la banane.

Je vous livre les photos mais aussi la recette.

J’ai emporté ce banana bread lors de ma dernière randonnée il y a deux jours.

J’ai trouvé cela hyper pratique tant au niveau digestif que à transporter

 

La posture de yoga qui m’a fait traverser la peur….

Kapalasana ou la posture sur le crâne.
La posture qui m’a fait aller traverser la peur…!!!

Quand j’ai commencé le yoga en 2003 en Hatha Yoga ( hommage à celle qui m’a initié et qui n’est plus) j’ai très rapidement appris à pratiquer la posture sur la tete (Sirsanasana) contre un mur.
Et j’ai pratiqué cette pratique longtemps tant elle me procurait du bien.

Puis en Asthangha et Viniassa yoga j’ai commencé à travailler autrement avec d’autres enchaînements mon yoga.
J’ai toujours fait des recherches de fourmille pour aller trouver le prof qui me conviendrait dans son approche yogique et je les ai trouvé.
Mais malgré la qualité de leurs enseignements je bloquais des qu’il s’agissait de partir dans mes inversions d’équilibre.
Autant sur des postures comme la chandelle et la charrue je ne rencontrais aucun problème bien au contraire c’était de grandes sources de plaisir.

Plus de mur pour pratiquer ces postures mais une exploration du corps.
Des tétanies qui se vivaient en mon corps de5s qu’il s’agissait de passer certains cap dans la posture.
En stage de yoga en décomposant la posture étape par étape je me suis retrouvée le lendemain avec les bras recouverts de bleus sans savoir ce qui se passait.

Des progrès constant dans mes séances et mes postures mais cette posture rien à faire : BLOCAGE.

J’ai visualisé et visualisé d’autres postures qui auraient été une approche d’entrée à cette dernière.
Je l’ai avais mise sur mon tableau de visualisation.
Puis je me suis cassée le coude alors autant dire que la posture que je travaillais en approche était devenu compliquée avec 4 mois de consolidation de ma fracture , une rééducation que j’ai mené sans relâche pour ne pas garder de handicap dans mon outil de nage.

Et j’ai donc continué à explorer ce chemin par d’autres pistes qui allaient me faire rencontrer l’intérieur et mettre le doigt sur pourquoi précisément j’avais peur de basculer tête en bas.
Là oû je ne m’y attendais pas et où je n’étais point venu pour cela…en séance énergétique au cours du soin avec la thérapeute la compréhension s’est faite …le flash…la visualisation.

J’ai ensuite découvert que j’avais beaucoup moins peur sur mon vélo en descente…
J’ai exploré mes postures de yoga….
Mon corps lui se faisait très douloureux face au burn out et les appuis sur les cervicales n’étaient point possible..trop de pression.

Puis des gros gros nettoyage corporel tout au long de l’été le corps qui s’est libéré de beaucoup de choses…

Et làxau cours de yoga en reprise de rentrée au moment de prendre cette posture je fais les étapes…quand je constate que la peur n’est Plus la.
Rien plus rien!!!
Le corps est stable et ne vacille plus.
Alors je me laisse écouter mon intuition de passer l’étape suivante…et là le miracle opère tout le corps était fluide et se laissait fondre dans la posture.
Sans peurs aucunes.
Et depuis je me régale….dans ma posture

J’aurais mis 4 ans …à traverser la peur qui me tétanisait dans cette inversion.
Oui 4 ans pour accepter que la peur se rencontre et ne se met pas de côté. Qud seule la rencontre et le fait de la regarder en face permet de la transmuter.
On avait bon me répéter dépasse ta peur et lance toi.
Non je n’y arrivais pas pire que cela j’étais tétanisée !!!

Le yoga m’a toujours appris beaucoup dans ma vie et m’aide notamment à en tirer les enseignements pour tous les autres domaines de ma vie.

Alors je voudrais vous inviter en chaque instant à aller rencontrer vos peurs pour les transmuter.

Et ce passage de transmutation fait avec mon corps me donne beaucoup d’enseignement pour les mettre en pratique face à mes peurs dans ma vie d’entrepreneur.

Je vous invite à aller explorer la peur avec bienveillance et sans jugement pour en faire émerger une dimension d’Amour.

Quelque soit la peur ..elle a quelque chose à nous apprendre pour aller rencontrer l’autre courant celui de l’Amour.ne m’y attendais pas et où je n’étais point venu pour cela…en séance énergétique au cours du soin avec la thérapeute la compréhension s’est faite …le flash…la visualisation.

J’ai ensuite découvert que j’avais beaucoup moins peur sur mon vélo en descente…
J’ai exploré mes postures de yoga….
Mon corps lui se faisait très douloureux face au burn out et les appuis sur les cervicales n’étaient point possible..trop de pression.

Puis des gros gros nettoyage corporel tout au long de l’été le corps qui s’est libéré de beaucoup de choses…

Et la au cours de yoga en reprise de rentrée au moment de prendre cette posture je fais les étapes…quand je constate que la peur n’est Plus la.
Rien plus rien.
Le corps est stable et ne vacille plus.
Alors je me laisse écouter mon intuition de passer l’étape suivante…et la le miracle opère tout le corps était fluide et se laissait fondre dans la posture.
Sans peurs aucunes.
Et depuis je me régale….

J’aurais mis 4 ans …à traverser la peur qui me tétanisait dans cette inversion.
Oui 4 ans pour accepter que la peur se rencontre et ne se met pas de côté. Qud seule la rencontre et le fait de la regarder en face permet de la transmuter.
On avait bon me répéter dépasse ta peur et lance toi.
Non je n’y arrivais pas pire que cela j’étais tétanisée !!!

Le yoga m’a toujours appris beaucoup dans ma vie et m’aide notamment à en tirer les enseignements pour tous les autres domaines de ma vie.

Alors je voudrais vous inviter en chaque instant à aller rencontrer vos peurs pour les transmuter.

Et ce passage de transmutation fait avec mon corps me donne beaucoup d’enseignement pour les mettre en pratique face à mes peurs dans ma vie d’entrepreneur.

Je vous invite à aller explorer la peur avec bienveillance et sans jugement pour en faire émerger une dimension d’Amour.

Quelque soit la peur ..elle a quelque chose à nous apprendre pour aller rencontrer l’autre courant celui de l’Amour.

 

Via ferrata Chateau Queyras

La canicule tape de plein fouet tout l’hexagone.

Alors faire du sport tout en se préservant.

C’est aussi profité des trésors de son environnement pour associer activité physique et fraîcheur.

Ce jour alors que la chaleur était rude sur le Sud est j’ai rejoins les Gorges de Château Queyras dans le Queyras.

Les Gorges sont des lieux où on y trouve une certaine fraîcheur.

Je suis pour ma part une grande fan du Queyras. J’aime profondément les villages; les paysages qui se dévoilent sous les yeux.

C’est un endroit où je passe beaucoup de temps l’été en randonnée.

J’avais découvert la via Ferrata il y a 4 ans. J’avais beaucoup aimé malgré les incidents techniques et il me tardait vraiment d’en refaire.

Vivant dans une région qui règorge de zone de via Ferrata il serait bien dommage de ne pas en profiter.

J’aime ce contact avec la roche.

Là via Ferrata est aussi une occasion de plus pour aller explorer mon environnement.

Il y a des magies qui se dévoilent sous mes yeux en chaque instant.

Le sport me sert beaucoup à cela explorer mon environnement en y prenant le max de plaisir.

Course à pied, natation en lac, vélo, randonnée en montagne, randonnée raquette, via Ferrata.

Alors je vous partage cette magie de la nature pour vous apporter un vent de fraîcheur.

 
3 Commentaires

Publié par le 28 juin 2019 dans Nature, Paysages, Sport

 

Rando aiguilles de Chabrières

CE jour était jour de ma première rando de la saison

Le beau temps était au rdv, une seule envie grimper en rando.

J’adore la rando en montagne c’est un grand moment d’évasion avec moi même.

Un moment où je me ressource tout en savourant cette infinie beauté de la nature.

Une rando de 12km avec 1100m de dénivelé positif dont une portion assez difficile pour un randonneur non averti car très sportif comme portion la où se méle rando et escalade.

Pour une arrivée au sommet avec un panorama à 360 degrés.

J’adore la rando en montagne c’est pour moi un moment magique.

Moment que je pratique la plupart du temps seule.

 
4 Commentaires

Publié par le 16 juin 2019 dans Nature, Paysages, Sport

 

Savoir ralentir

Un petit partage matinal avant de revenir plus en détail sur le sujet

Telle la nature il est juste de savoir ralentir.
cela est parfois si difficile à accepter dans une société qui nous pousse sans cesse à l’inverse.
Le corps, votre corps lui sait mieux que tout le rythme qu’il a besoin.

Ce matin au réveil un très épais brouillard et un froid qui était vivifiant après une nuit sous la tente.
Un brouillard qui se levait très lentement . On ne voyait pas à l’horizon à 6h ce matin.

Je suis partie m’entraîner…mais les 7kms ont été très difficile et pénible pour mon corps. J’avais prévu beaucoup plus mais min corps ne le portait pas alors j’ai adapté.

Accepter la fatigue est quelque chose qui dans ma vie a été très difficile et qui l’est encore certes beaucoup moins qu’auparavant.
Vous pouvez rencontrez sur le net des programes qui vous diront manger ceci et faite du sport : il n’y a pas de secret! Ces discours sont très culpabilisant et surtout très réductionniste.

Mais c’est en oublier de très nombreux facteurs à savoir ceux de l’exposition aux stress qu’ils soient physique, psychique ou énergétique. Ces derniers vont énormément impacter le fonctionnement de vos glandes et agir en silence tel un tueur silencieux puis tout cela finira par vous rattraper quelque soit votre alimentation ou votre hygiène sportive.

Je voudrais vous inviter aujourd’hui à sortir de la culpabilité qui peut se vivre en vous si vous n’obtenez pas tels résultats sur des programmes qu’ils soient nutritionnels ou sportifs même si vous avez tout suivi à la lettre car au fond de vous il y a un système incroyable mais aussi complexe qui s’appelle le système endocrinien, là où les glandes sont reliées les unes aux autres dans le fonctionnement physiologique.
Apprenez à être doucement à l’écoute des signes de votre corps en lâchant toute forme de culpabilité ou de jugement à votre égard.

Cela n’est pas évident je le conçois. J’ai du apprendre à passer par là.

Telles les fleurs sous la rosée du matin osez écouter votre rythme. Le rythme que votre corps vous demande.

Savoir ralentir comme ce brouillard qui se fait épais au reveil là où la tête nous pousse souvent à l’inverse.
Apprendre à être bienveillant avec soi loin de la quête de perfection et de performance.