RSS

Archives de Catégorie: Yoga

La posture de yoga qui m’a fait traverser la peur….

Kapalasana ou la posture sur le crâne.
La posture qui m’a fait aller traverser la peur…!!!

Quand j’ai commencé le yoga en 2003 en Hatha Yoga ( hommage à celle qui m’a initié et qui n’est plus) j’ai très rapidement appris à pratiquer la posture sur la tete (Sirsanasana) contre un mur.
Et j’ai pratiqué cette pratique longtemps tant elle me procurait du bien.

Puis en Asthangha et Viniassa yoga j’ai commencé à travailler autrement avec d’autres enchaînements mon yoga.
J’ai toujours fait des recherches de fourmille pour aller trouver le prof qui me conviendrait dans son approche yogique et je les ai trouvé.
Mais malgré la qualité de leurs enseignements je bloquais des qu’il s’agissait de partir dans mes inversions d’équilibre.
Autant sur des postures comme la chandelle et la charrue je ne rencontrais aucun problème bien au contraire c’était de grandes sources de plaisir.

Plus de mur pour pratiquer ces postures mais une exploration du corps.
Des tétanies qui se vivaient en mon corps de5s qu’il s’agissait de passer certains cap dans la posture.
En stage de yoga en décomposant la posture étape par étape je me suis retrouvée le lendemain avec les bras recouverts de bleus sans savoir ce qui se passait.

Des progrès constant dans mes séances et mes postures mais cette posture rien à faire : BLOCAGE.

J’ai visualisé et visualisé d’autres postures qui auraient été une approche d’entrée à cette dernière.
Je l’ai avais mise sur mon tableau de visualisation.
Puis je me suis cassée le coude alors autant dire que la posture que je travaillais en approche était devenu compliquée avec 4 mois de consolidation de ma fracture , une rééducation que j’ai mené sans relâche pour ne pas garder de handicap dans mon outil de nage.

Et j’ai donc continué à explorer ce chemin par d’autres pistes qui allaient me faire rencontrer l’intérieur et mettre le doigt sur pourquoi précisément j’avais peur de basculer tête en bas.
Là oû je ne m’y attendais pas et où je n’étais point venu pour cela…en séance énergétique au cours du soin avec la thérapeute la compréhension s’est faite …le flash…la visualisation.

J’ai ensuite découvert que j’avais beaucoup moins peur sur mon vélo en descente…
J’ai exploré mes postures de yoga….
Mon corps lui se faisait très douloureux face au burn out et les appuis sur les cervicales n’étaient point possible..trop de pression.

Puis des gros gros nettoyage corporel tout au long de l’été le corps qui s’est libéré de beaucoup de choses…

Et làxau cours de yoga en reprise de rentrée au moment de prendre cette posture je fais les étapes…quand je constate que la peur n’est Plus la.
Rien plus rien!!!
Le corps est stable et ne vacille plus.
Alors je me laisse écouter mon intuition de passer l’étape suivante…et là le miracle opère tout le corps était fluide et se laissait fondre dans la posture.
Sans peurs aucunes.
Et depuis je me régale….dans ma posture

J’aurais mis 4 ans …à traverser la peur qui me tétanisait dans cette inversion.
Oui 4 ans pour accepter que la peur se rencontre et ne se met pas de côté. Qud seule la rencontre et le fait de la regarder en face permet de la transmuter.
On avait bon me répéter dépasse ta peur et lance toi.
Non je n’y arrivais pas pire que cela j’étais tétanisée !!!

Le yoga m’a toujours appris beaucoup dans ma vie et m’aide notamment à en tirer les enseignements pour tous les autres domaines de ma vie.

Alors je voudrais vous inviter en chaque instant à aller rencontrer vos peurs pour les transmuter.

Et ce passage de transmutation fait avec mon corps me donne beaucoup d’enseignement pour les mettre en pratique face à mes peurs dans ma vie d’entrepreneur.

Je vous invite à aller explorer la peur avec bienveillance et sans jugement pour en faire émerger une dimension d’Amour.

Quelque soit la peur ..elle a quelque chose à nous apprendre pour aller rencontrer l’autre courant celui de l’Amour.ne m’y attendais pas et où je n’étais point venu pour cela…en séance énergétique au cours du soin avec la thérapeute la compréhension s’est faite …le flash…la visualisation.

J’ai ensuite découvert que j’avais beaucoup moins peur sur mon vélo en descente…
J’ai exploré mes postures de yoga….
Mon corps lui se faisait très douloureux face au burn out et les appuis sur les cervicales n’étaient point possible..trop de pression.

Puis des gros gros nettoyage corporel tout au long de l’été le corps qui s’est libéré de beaucoup de choses…

Et la au cours de yoga en reprise de rentrée au moment de prendre cette posture je fais les étapes…quand je constate que la peur n’est Plus la.
Rien plus rien.
Le corps est stable et ne vacille plus.
Alors je me laisse écouter mon intuition de passer l’étape suivante…et la le miracle opère tout le corps était fluide et se laissait fondre dans la posture.
Sans peurs aucunes.
Et depuis je me régale….

J’aurais mis 4 ans …à traverser la peur qui me tétanisait dans cette inversion.
Oui 4 ans pour accepter que la peur se rencontre et ne se met pas de côté. Qud seule la rencontre et le fait de la regarder en face permet de la transmuter.
On avait bon me répéter dépasse ta peur et lance toi.
Non je n’y arrivais pas pire que cela j’étais tétanisée !!!

Le yoga m’a toujours appris beaucoup dans ma vie et m’aide notamment à en tirer les enseignements pour tous les autres domaines de ma vie.

Alors je voudrais vous inviter en chaque instant à aller rencontrer vos peurs pour les transmuter.

Et ce passage de transmutation fait avec mon corps me donne beaucoup d’enseignement pour les mettre en pratique face à mes peurs dans ma vie d’entrepreneur.

Je vous invite à aller explorer la peur avec bienveillance et sans jugement pour en faire émerger une dimension d’Amour.

Quelque soit la peur ..elle a quelque chose à nous apprendre pour aller rencontrer l’autre courant celui de l’Amour.

 

En route pour une monodiète de raisin.

Cette année le raisin m’appelle.

Jusque là c’est une monodiète qui ne résonnait pas du tout avec mon corps.

Pourtant j’ai à mon actif de nombreux jeûnes plus ou moins long , de 3 à 16 jours à l’eau et également un jeûn sec de 3 jours.

Des monodiètes de pommes, de jus etc.

Mais jusque là le raisin ne m’appelais pas.

Cette année depuis mi septembre je suis en semi monodiète de raisins, le raisin m’appelle alors que je ne mange quasiment plus de fruits depuis plusieurs mois. Je mange énormément de légumes oui.

Si cet été beaucoup de prunes et d’abricots. Les seuls fruits qui m’appellent sont les fruits qui poussent autour de moi et vivant dans une région avec beaucoup de fruitiers j’écoute mes instincts.

Pourquoi plus de fruits ? Ce n’est pas une croyance ou convictions autres c’est simplement mon corps qui n’a pas envie de sucré ou je sature très très vite. Je reviendrais prochainement sur cet équilibre alimentaire qui me convient et me fait aussi progresser sportivement actuellement. (Je suis toujours vegétalienne et sans gluten à 99 % et végétarienne avec quelques oeufs occasionnellement le 1 % du temps restant)

Enfin si des fruits au sens botanique j’en mange des kg et des kg : des courgettes et des aubergines voilà ce qui occupent les 3/4 de mes plats sous toutes leurs formes depuis le début de l’été.

Au cours des derniers mois j’ai vécu une profonde transformation tant psychique que physique.

J’ai traversé de très grosses épreuves qui m’ont demandé d’aller chercher les plus grandes forces en moi. Cela a entrainé un gros nettoyage psychique mais aussi physique.

Et dans le sens positif, car les gens qui m’entourent me disent qu’il y a une impressionnante lumière qui émane de moi actuellement.

Moi même quand je me regarde dans une glace je vois mon visage profondément changé..une lumière très différentes de ce que je lui connaissais.

Malgré les difficultés rencontrés une grande paix m’habite.

Mon corps a aussi beaucoup séché sns que je fasse de changement alimentaire spécifique autre que écouter mes instincts et traverser cette libération de nettoyage à tous les plans.

En mai j’ai fais 7 jours de jeûne à l’eau, ce fut le plus beau jeûne que j’ai fais une lucidité incroyable, des connexions extrasensorielles immenses, une innondation interne d’amour immense alors même que je venais de traverser une violente épreuve.

Alors de toutes ces transformations qui ont opéré de moi avec moi même au cours des derniers mois j’écoute mon instinct dans l’appel du raisin.

Une invitation à un voyage au coeur de mon être.

D’autant plus que je serais en parallèle en stage de vinyasa yoga pendant 3 jours, axé sur la thématique de la détox et donc certainement beaucoup de torsions au programme.

Le tout sous le soleil au bord du lac de Serre Poncon en associant yoga, méditation et kayak sur le lac.

Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit que cela sera un voyage intérieur magique.

Le jeûne et les monodiètes sont certes des moyens de detox très intéressant mais se sont avant tout pour moi de profond outils de développement personnel, qui me permettent lorsque je traverse des étapes importantes de ma vie d’aller y trouver les réponses que j’ai besoin pour avancer.

Dans ma semi monodiete c’est à dire un jour raisin un jour quotidien normal, j’ai consommé que du raisin muscat

Là j’ai un mélange de Clarisse et de lavalée, lavalée pour la grosse partie et le tout made in Hautes-Alpes.

Que demander de plus ?

Je vous parlais il y a peu d’alchimie.

En effet l’alchimie s’applique pour ma part chaque jour à être au diapason avec la nature qui m’entoure. Et à m’offrir ces instants d’immersion tant avec moi même qu’avec la nature.Je ne peux pas vivre loin de la nature j’ai besoin de m’y ressourcer au quotidien.

Et vous quelles rencontres intérieurs vous appelle après cette nouvelle lune ce 9 Octobre et ce voyage au coeur de l’automne ?

 

Pour le plaisir des yeux; Acro Yoga

Je ne sais pas si vous connaissez l’Acro Yoga, c’est une forme de yoga qui se pratique en duo

Le résultat est en général très beau

en voici quelques exemples

 
2 Commentaires

Publié par le 1 décembre 2013 dans Yoga

 

Ma pratique yogique

Le yoga est entré dans ma vie en 2003, et depuis il ne l’a plus quitté. Tant par la philosophie qui m’a été enseignée, que mes postures.

Une prof à la retraire, mais une femme d’une richesse humaine. Une femme avec qui j’ai toujours des contacts,

En France on distingue différent type de yoga, et une grande partie de yoga dit doux pour l’apprentissage de l’occidental.

J’ai pour ma part appris la méthode de Van Lisebeth. Une forme de yoga ou la pureté de la posture est recherché avant tout, l’alignement, et les sensations du corps une fois la posture finie. Le yoga ce n’est pas une séance de gym.

La vision du yoga qui m’a été enseignée est une vision complète. Le yoga m’apporte tellement de bien dans ma vie, et c’est devenue une routine.  Mes postures m’accompagnent quotidiennement quand c’est possible.  Et si j’en fais pas j’en ressens un manque.

J’ai fais 3 ans, avec cette femme, puis venue à Nantes je ‘ai pas repris en groupe. Mais j’ai continué la pratique très régulière chez moi. Et gagné en souplesse dans mes postures qui m’étaient plus dures. En non français en terme de posture j’enchaine chandelle, charrue, pince assise (une de mes préférées), pont, cobra, sauterelle, arc, demi torsions assise, (très bénéfique chez moi) , la pose sur la tête  (avec encore un mur pas loin même si je n’y prend plus appui) , posture du chien, pince debout, et la dernière la posture de l’arbre.

Voici en image quelques unes;

001
Depuis longtemps je veux aller encore plus loin dans le yoga, et j’ai approfondi certains aspect de ma pratique.  Là dès que j’ai finis mes études je me relance dans l’Asthanga yoga. J’ai longtemps hésiter entre le yoga iyenghar et l’asthanga mais je pense que cela sera plus de l’asthanga.Je ne suis par contre pas du tout pour le fait d’apprendre les postures par les livres, car toute la notion d’alignement n’est alors pas vérifié et on peut se faire plus de mal que de bien. Et pourtant je suis une autodidacte dans beaucoup beaucoup de domaine.
Autant cela peut paraitre très simple dans les livres, mais une erreur d’alignement peut être une catastrophe.

J’aime bien l’approche d’André Van Lisebeth ans son livre pour cela justement car il montre bien les défauts d’alignement que l’on peut prendre.

Le yoga en duo m’attire pas mal , mais cela sera une dimension future. Car j’ai encore de la souplesse a gagné du coup. Mais je trouve cela d’une beauté sublime et une immense complicité.

Le yoga est aussi quelque chose qui m’a sensibilisé à l’hyginénisme, même si les choses sont un peu différentes, c’est le yoga qui m’a fait m’intéresser à l’hygiènisme.

Le yoga pour moi va bien au delà de l’aspect respiration et posture, c’est quelque chose que l’on intègre dans sa vie globale.

 

 

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 30 mars 2013 dans Yoga

 

le retour au yoga plus intense

Quand j’ai commencé le yoga j’ai eu la chance de pratiquer avec une super prof selon la méthode de Van Lisebeth.
Mes 3 années de pratiques j’ai adoré. Ma rencontre avec le yoga m’a apporté énormément.
Arrivée sur Nantes je n’ai pas repratiqué au sein d’un groupe, mais je continue à pratiquer de façon très régulière ce que j’ai appris.
Là par contre j’aimerais vraiment reprendre afin de m’améliorer, et pouvoir faire les postures qui m’attirent depuis mes débuts dans le yoga.

Et à vrai dire cela me manque de ne pas pouvoir pratiquer d’avantage pour en apprendre plus.
Il y a bien les livres, mais je trouve qu’apprendre le yoga par les livres c’est loin d’être top.
Dans la mesure où une mauvaise posture peut faire plus de mal que de bien.

Donc dès la rentrée prochaine cela sera chose faite.
J’ai trouvé un groupe de yoga qui correspond à ce que je cherche.
Car le yoga a été tellement vulgarisé en occident, sans tenir compte de ce qu’est le yoga à la base, qu’il n’est pas rare de trouver des choses  assez diverses dans ce milieu.

Je vais pratiquer l’astangha yoga. J’ai hésité avec le yoga iyengar, car se sont deux courants très proche. Tous deux faisant partis du hatha yoga.

Et dans l’idéal j’aimerais pratiquer le yoga en couple (partenaire de vie ou pas, peu importe) car c’est quelque chose que je trouve formidable à de nombreux point de vue. Et en plus c’est super beau à voir je trouve. Donc cela sera un objectif qui se réalisera comme d’autre qui me guide au quotidien. Je n’ai pas de doute là dessus.

Autant pratiquer un sport en club, ne m’attire plus du tout, j’ai tenté cette année de reprendre mais cela ne me correspond plus. Autant les activités comme le yoga qui s’incluent dans une pratique spirituelle ont d’avantages mon attirance.

 
2 Commentaires

Publié par le 13 juin 2012 dans Yoga

 

mon intérêt pour le yoga

Le voilà le voilà l’article sur le yoga qui pointe son nez
Le yoga tire ses racines du Sanskrit : Yuj qui signifie, joindre, unir.
Le but ultime du yoga est le développement et la réalisation de tout à chacun en développant harmonieusement corps, esprit et mental.
Ce  n’est pas une religion mais une aide pratique de vie.  La pratique du yoga renforce et assouplit votre corps, elle améliore aussi les fonctions de vos systèmes respiratoire, circulatoire, digestif et hormonal. Le Yoga apporte  stabilité émotionnelle et la clarté d’esprit.
Il est accessible à tous sans conditions physiques préalables exigées, car le yoga c’est aussi l’écoute du corps donc on avance dans les postures en fonction de la façon dont le corps réagit.
Le yoga ne se résume pas au tapis, mais c’est une philosophie de vie.
Ce n’est pas un hasard si de grands maîtres yogis sont végétariens.
Le yoga se met en place à chaque instant de notre vie, dans notre travail, dans  notre relation à l’autre.
Qu’est ce que le hatha yoga ?
C’est le plus connu en occident, mais bien malheureusement il n’est pas enseigné comme il est pratiqué traditionnellement.
Le yoga n’est pas un cours de gym douce, comme cela est encore trop souvent rencontré ; et il n’est que rarement abordé dans son ensemble.
J’entends trop de monde autour de moi me disant faire du yoga mais pour moi cela s’apparente plus à de la gym de la façon dont c’est fait.
 Le hatha yoga travaille sur le corps et l’esprit, en alliant, asanas, respirations (pranayama), méditation, et visent à les  harmoniser..
Les asanas (postures) étant effectuées par une maitrise de la respiration et un contrôle du mental, ce n’est pas la posture en elle même qui devient la plus importante mais le mental, l’état dans lequel on la fait.
le pranayama :
C’est le contrôle du souffle. Il faut distinguer trois phases dans la respiration : l’inspiration, l’expiration et les rétentions pleines et vides. Il faut aussi les mettre en relation avec le lieu (gorge, thorax, ventre), le temps et le nombre.
Cela va au delà de la simple maitrise de la respiration mais permet de capter le prana c’est-à-dire la somme des énergies de l’Univers.
Ainsi, asanas et pranayama assurent une circulation parfaite et une répartition équilibrée de l’énergie dans le corps ; l’un des buts à atteindre étant de vitaliser nos centres d’énergie, où s’établit la liaison entre le physique et le psychique.
La pratique fréquente de cette discipline vous permettra de comprendre et vous connaître mieux à l’intérieur et dehors. Les avantages du yoga vous aideront dans tous les aspects de votre vie mentalement et physiquement.
 
Mon initiation
J’ai commencé le yoga à la rentrée 2004 (du coup j’ai un doute si ce n’est pas 2003).
J’ai eu la chance de rencontrer une excellente prof.
Dans la ville de mes parents il y a plusieurs profs mais c’est vers ce cours là que je me suis tournée.
 Je n’y connaissais rien bien sur quand j’ai commencé.
Cette prof m’a vraiment fait apprécier.
Cette prof a été formée par la méthode de Van Lysebeth, forte personnalité de l’enseignement du  yoga.
Donc ma prof Dominique, fais deux cours, un premier débutant où l’on apprend à respirer par les différentes façons, et à s’approprier son corps par le souffle qui y circulent etc. Puis ensuite elle nous apprend les postures, une par une, plusieurs séances sur la même avant d’apprendre une autre, et de pouvoir les enchainer.
Et dans les postures on apprend vraiment à centrer son mental, et percevoir cette énergie qui circulent.
C’est formidable je trouve de sentir ces sensations.
C’est le cours débutant, normalement en fin d’année on doit savoir les faire et les enchainées.
Peu d’élèves avec cette prof par rapport à l’autre prof de la ville qui elle fait du yoga égyptien. Mais pourtant elle nous enseigne vraiment bien, et transmet cette philosophie de vie, en tout cas moi j’ai trouvé.
Le cours confirmé souvent on était que 3, car un bon nombre arrête après la première année ne voulant pas aller plus loin.
Elle ne prend personne en cours confirmé s’il n’a pas fait le cours débutant, car il y a tellement de chose qui sont faites à la volée sur le yoga, qu’un bon nombre n’a même pas conscience des notions principales.
En cours confirmé, on connait bien ses postures, mais aussi la respiration, et elle nous fait de plus en plus prendre conscience de ce qui se passe dans notre corps, à l’intérieur de nos cellules. Dans ce cours on fait nos postures à notre guise elle ne nous guide plus.
Chaque séance est également accompagnée de la lecture de quelques pages en rapport soit avec les bénéfices de telles ou telles postures, soit ayant trait à la philosophie de vie, à l’alimentation etc.
Et ma pratique dans tout cela
Quand j’ai commencé j’ai tout de suite fait de gros progrès de séance en séance avec les postures.
Et Dominique le voyait bien, je n’ai jamais raté un cours, fidèle du début à la fin.
Et avec elle j’ai noué de bon lien, elle voyait bien que ça me plaisait.
Après un an j’ai enchainé sur le cours confirmé bien évidemment.
Nous n’avions que un cours par semaine, mais j’en faisais également 2 à 3 fois en plus dans la semaine de mon côté car c’était devenu un réel besoin.
Chez mes parents ils avaient bien compris à force de me voir en faire.
Je me souviens bien l’hiver par exemple, les volets fermés  dans ma chambre, pas de lumière, mon frère qui montait s’inquiétait « elle est où Sabrina » et du coup en passant il allumait la lumière, et avait sa réponse car je ne réponds pas quand on me parle si je suis dans mes postures.
Et combien de fois ce n’est pas arrivé que je sois dans ma posture de l’arc en dynamique qu’il allume la lumière.
Quand je suis venue sur Nantes, je n’ai pas cherché à retrouver un cours, mais ma pratique à continuer à raison de 3 fois par semaine en moyenne pour les postures et au quotidiens pour le reste.
J’ai toujours de très bon contact avec ma prof et une amie que j’ai connu là bas.
A chaque fin de saison, malgré que je n’aille plus au cours je suis invitée pour leur repas de fin d’année, mais comme je bosse je ne peux jamais y aller.
Donc pour l’heure actuelle mes postures restes basics, mais j’espère y aller plus loin et intégrer de nouvelles postures au fil de ma pratique.
En nom français et dans l’ordre de pratique chandelle, charrue, roue, pince assise, cobra, sauterelle, arc, demi torsion, posture sur la tête, pince debout
Je ferais un prochain article sur l’ensemble de ces postures.
 Ayant appris la méthode de Van Lisebeth, je souhaite voir avec ma prof si elle ne possède pas ses autres livres car ils se vendent très chers sur le net.
Je suis assez attirée par asthanga yoga
 

recherche

Je suis à la recherche d’un livre, livre qui est très dur à se procurer ou alors à des prix dingue.
Le titre est je perfectionne mon yoga de Van Lysebeth.
Pourquoi celui là, car c’est l’enseignement de cet homme que j’ai appris lors de mes débuts au yoga.
Il y l’édition de 1969 qu’on peut trouver et certaine de 1994 mais à prix fou.

Connaissez vous quelqu’un qui le posséderait.
Merci par avance.
 
6 Commentaires

Publié par le 7 octobre 2010 dans Yoga