RSS

Archives de Catégorie: Voeux

Une merveilleuse année pour 2013 à tous

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année pour 2013.

Que cette année vous apporte joie, douceur, chaleur et amour dans vos cœurs. Que vos souhaits les plus sincères se réalisent .

Je vous souhaite à tous de pouvoir vous épanouir, de trouver votre chemin et d’être entouré d’êtres chers et aimés.

De mon côté ce fut un réveillon tout en douceur et de simplicité. Je ne fête habituellement pas la nouvelle année, mais cette année ce fut très riche (tout en étant simple)

Nous étions 4, 4 amoureux des fruits et de la simplicité: 3 filles et un homme valeureux.

Ici pas de table mais une belle nappe Tahitienne. Pas de risque de se prendre les pieds dans ceux de la table. (clin d’œil à l’homme valeureux)  , pas de chaise mais assis confortablement au sol sur tatami, tapis etc. Pas de lumière vive mais un éclairage tamisé à la bougie. (ici le flash est pour beaucoup sur cette luminosité)

Au menu Ananas, bananes, grenades, avocats, kiwis, figues et figuettes, dattes,bananes séchées,  cranberries, poires, pommes, kakis, litchis, mangues, endives. guacamole  (avocat citron fait à la fourchette)

Le tout parsemé de copeaux de coco.Ce repas était bio (sauf les ananas, les litchis et quelques dattes )

Si quelqu’un connait le nom de cette petite mangue (on les trouve en coop bio) je ne le retrouve plus, merci par avance.

Le tout était accompagné d’un jus maison betteraves/ concombres/ pommes fait à l’extracteur.

Nous nous sommes régalés, nous avons bien ri, l’estomac bien rempli (je vous rassure tout n’a pas été mangé hier soir, et même aujourd’hui tout n’est pas finit)

La soirée a été ponctuée de nombreux fous rire et de partages, autour de jeu comme le jeu Déclic. La fête était d’autant plus folle qu’il n’y avait pas d’alcool. Et oui un réveillon sans alcool peut être festif.

Pour bien démarrer la nouvelle année en beauté rien de mieux qu’une bonne sortie dans la nature, les pieds dans la gadoue, à profiter de l’instant présent et d’être là tous ensemble ,  avec près de 12 km dans les jambes.

déploiement des ailes d’un cygne dans le bois de Cicé.

 

jour de fête

Les fêtes et moi cela fait deux.
C’est vraiment le dernier truc que je pense à souhaiter sauf une date que je souhaite tous les ans je ne sais pas pourquoi.

La mienne je ne retiens jamais quand c’est.
Il a fallu aujourd’hui une belle intention pour que la date me revienne en tête.
Un petit mot qui en plus me résume bien.

Après c’est pareil toutes les fêtes un peu religieuse je ne retiens jamais et cela ne me vient pas à l’idée de les souhaiter.
Pour moi Noël, Pâques ce sont des jours comme les autres. (Noël c’est plus une corvée pour moi qu’autre chose)

Peut être du fait que je n’ai pas baigné dans cette culture mais pour moi cela ne me parle pas.
Autant les anniversaires en général je n’oublie pas, mais les fêtes alors là c’est le truc qui me passe au dessus de la tête.

 
1 commentaire

Publié par le 29 août 2012 dans Voeux

 

Merci à vous lecteurs

Un petit mot pour vous remercier tous, lectrices et lecteurs de ce blog.
Vous êtes nombreux à venir ici chaque jour, certains articles font l’objet d’un immense succès.
Ce blog je l’ai commencé il y a bientôt deux ans.
En fonction des périodes les articles que j’écris sont de divers horizons.
J’écris comme l’envie me vient.
Je ne prépare jamais de brouillon avant sauf pour les gros articles santé.

En fonction de l’envie du moment j’aurais envie de traiter plus facilement certains sujets que d’autres.
J’ai en tête les sujets que je veux traiter , parfois ils pourront attendre plusieurs mois avant de paraitre, alors que d’autres arrivent sans y avoir eu l’idée avant..

Merci à vous tous qui me contacter pour me remercier de ce que je fais.
Je reçois des mails de personnes qui me sont totalement inconnus et cela fait assez chaud au cœur certaines fois.

C’est aussi grâce à vous lecteurs que ce blog continuent de vivre.

Pour répondre à une questions que beaucoup se posent j’ai 25 ans en date où j’écris cet article.

 image sur.le.chemin.over-blog.com
 
Poster un commentaire

Publié par le 5 mai 2012 dans Voeux

 

sur une note de Noel

Merci à tous pour vos gentils messages et je m’excuse de ne pas y avoir répondu.
Dans la mesure où Noël ne reflète pas forcément une importance extraordinaire à mes yeux j’ai du mal à présenter des vœux en ce jour.
Et surtout que Noël avait une tournure assez particulière cette année.

La seule personne a qui j’ai répondu est une personne de ma famille, un petit texto auquel j’ai souhaité répondre de vive voix.

Et le 24 au boulot, c’est un peu agaçant je trouve d’entendre à longueur de journée « Joyeux Noel ».

Je vous souhaite à tous d’agréable moment avec vos proches en cette période de l’année.

 
2 Commentaires

Publié par le 26 décembre 2011 dans Voeux

 

la galère de Noel

Le mois de Décembre est un mois que je n’apprécie pas vraiment.
La cohue partout, tout le monde est pressé et tout s’accélère en fin de mois.
Tout est encore plus pousser à la consommation qu’en temps normal.
Je ne fréquente plus les grandes surfaces depuis belle lurette, mais si j’ai besoin des bricoles genre du vinaigre d’alcool pour le ménage, des petites piles que je ne trouve pas ailleurs, etc. C’est l’horreur pour moi.

Et à cela s’ajoute les traditionnels cadeaux de Noël, dont j’ai franchement horreur.
J’aime beaucoup faire plaisir aux personnes qui comptent pour moi, et même si dans ma famille on n’accorde pas plus d’importance que cela à Noël , c’est tout de même un moment où on se réunit tous les 4, alors que l’on se voit peu.
Souvent à Noël c’est arrivé qu’on était couché à 23h le 24. Et le 25 mon plus beau cadeau c’est balade sur la côte avec ma maman.Une balade que je savoure, car la côte en plein hiver c’est un pur régal. Et oui je ne suis pas Bretonne pour rien. Mais cette année cela passe à la trappe, :(((((((((, pour cause de boulot.

Quand on me demande ce que je veux, j’ai jamais vraiment d’idée, d’une car j’ai encore du mal à recevoir.Après je cherche du coup des choses qui me seront utiles, chaussures de courses, cartouches pour mon imprimantes, bouquin etc.
Recevoir et je me sens redevable. Mais bon j’ai vachement travaillé la dessus. Je n’accorde par contre pas d’importance à la valeur des choses, les choses les plus simples sont celles qui me font le plus plaisir.

Et le plus dur trouver des idées.
Mes parents j’ai pas envie de leur offrir des conneries, mais des choses qui servent.
Donc soit un cadeau commun pour des meubles quand on a refait toutes les pièces, soit cadeau séparé et pour mon père il y a toujours un truc de vélo à changer donc cela vient vite les idées.
Le plus dur franchement c’est trouvé des idées pour un mec, mon frère je galère, ma belle sœur je trouve facilement.

Et ce que j’aime bien avec mes parents, vous voulez quoi? « Rien du tout, on a rien besoin. Si de la gentillesse, » et comme je leur en ai fait voir de toutes les couleurs maintenant ils me taquinent avec cela. Comme me dis ma mère j’ai un caractère bien plus dur que mon frère.

Les repas de famille j’y échappe depuis déjà plusieurs années, (la notion de famille chez moi est assez restreinte pour plusieurs raison) sauf un petit repas avec mes parents mais toujours très simples. Donc c’est aussi un avantage de ne pas voir les victuailles de Noel en abondance. J’en vois mais peu comparé à certaines personnes.
Et moi je fais ma petite popotte, et personne n’y voit d’inconvénient. Le plus important pour nous est le moment partagé.

Et vous comment appréhendez vous cette période de l’année?

 
3 Commentaires

Publié par le 2 décembre 2011 dans Qui suis je?, Voeux

 

Etre à deux

Être à deux c’est accepter d’ouvrir son cœur, pour aller à la rencontre de l’autre.
Pouvoir donner mais aussi recevoir.
Si cela se construit sur le respect, le partage, la communication, de très belles histoires peuvent voir le jour. Cheminer à deux mains dans la main.

Être à deux cela ne fait mathématiquement pas 2 mais 3 mais surtout pas 1. Il y a les deux êtres, et la 3 ème personne est formée par la réunion des deux êtres.
Chaque partenaire de la relation reste entier. Il n’est pas question de ne plus vivre soi même.
Vivre pour l’autre conduit forcément à engendrer de la souffrance sur le long terme.
Chaque être garde sa liberté, garde ses activités, ses amis , du temps pour soi. Indispensable à mon sens au bon équilibre de toute relation.
Bien sur dans le respect profond de l’autre.

Mais vient ensuite les temps à deux, où l’on se retrouve, se découvre chaque jour un peu plus, le partage des bons et des mauvais moments. Et ça aussi c’est plus que nécessaire sinon ce n’est pas vraiment de l’amour qui circulent entre ces deux êtres.

Bien sur c’est un chamboulement dans une vie. On n’est plus seul, il faut accepter de partager son temps et un peu de sa vie. Ne pas oublier qu’on n’est plus seul mais à deux, et  ne pas oublier que l’autre existe. Parfois quelques concessions sont à mettre en place. Mais on n’a rien sans rien.

Aimer c’est ne plus être dans le jugement. On a tous nos qualités et nos défauts nul n’est parfait.

Et c’est apprendre à ouvrir son cœur.
Dans une attitude de fermeture  rien ne peut évoluer ni encore moins se construire mis à part la souffrance.

Accepter que l’autre puisse avoir des moments où cela ne va pas fort.
Mais est ce pour autant qu’il faut le rejeter? Non. Écouter sans s’imposer.
Mais pas facile face à un mur de barbelé, je le conçois.

Tant de couple  se déchirent et finissent par se séparer pour ensuite se haïr au plus profond d’eux même.
Alors que si la communication avait été instaurée tout cela ne se serait certainement pas produit.

Si l’amour peut s’éteindre cela n’explique pas un manque de respect. Et le plus beau chemin quand l’amour s’éteint est le chemin de l’amitié.

Quand l’amour s’éteint on ne s’explique pas toujours, on cherche des réponses à nos questions mais il n’y en a pas forcément.
La plus belle preuve d’amour dans ce cas pour l’être aimé est de le laisser partir sans s’agripper à sa jambe. Et il y a fort à parier que le respect soit toujours au RDV; Après vous n’êtes pas responsable de l’attitude de votre partenaire.
Ce n’est pas facile à accepter, mais pourtant important pour l’équilibre respectif de ces deux êtres.
La douleur surgit, le cœur est abîmé, les larmes coulent, un château qui s’effondre.mais ne vous enfoncer pas dans les fond des ténèbres, continuer à porter l’amour dans votre vie si je puis dire et peut être qu’un jour un nouveau chemin s’ouvrira.

Je vous souhaite à tous de rencontrer l’être aimé et de construire de magnifiques histoires  dans le temps.
En ce point pensée immense pour tous mes amis et proches en couple.

 

C’est quoi Aimer avec un grand A?

J’aime beaucoup cette définition de Francesco Alberoni, auteur du livre « le choc amoureux »:
Mais qu’est ce que donc l’Amour? c’est un mouvement collectif…………………….. à deux.
Un livre que je vous recommande plus que tout.
Et je ne regrette pas de l’avoir lu en tout cas. Merci à la personne qui me l’avait recommandé.

Aimer c’est accepter l’autre comme il est et ne pas vouloir le changer.
Comme dis Alberoni il ne peut y avoir amour naissant que si il y a différence.

Aimer c’est prendre l’autre pour ce qu’il est.
On a tous nos qualités mais aussi nos défauts.
Si votre compagnon passe son temps à vous critiquer il y a de forte chance qu’il n’éprouve pas un amour pour vous.

Aimer c’est respecter l’autre.
Partager ensemble, mais cela ne veux pas dire tomber dans la dépendance sentimentale.

Je me place ici en tant que femme, mais je suppose que c’est aussi valable de l’autre côté.
Aimer ce n’est pas prendre l’autre pour une marchandise.
Et oui il y a encore trop d’homme qui voit la femme ainsi. C’est malheureux à dire mais pourtant véridique.

Aimer c’est regarder une personne dans sa globalité, voir son intérieur et ne pas s’arrêter au physique.
Car l’intérieur d’une personne est souvent ce qu’il y a de plus beau.

Je suis parfaitement d’accord avec Alberoni, quand il dit que l’on ne peut Aimer qu’une seule  personne à la fois.
 Je parle bien sur là de l’amour avec un grand A.

Pour moi une relation se construit sur le respect, le partage, la complicité, la confiance mutuelle. Tout en respectant la liberté de l’autre. Je suis parfaitement contre la dépendance sentimentale, je pense qu’il est important que chaque protagoniste garde une part de liberté.
Tout plaquer pour l’autre et suivre ses activités à la lettre est à mon avis du non sens.
Mais cela ne regarde que moi bien sur, d’autre peuvent très bien avoir un avis tout autre.

Aujourd’hui pourquoi il y a tant de divorce, séparations?
On se le demande tiens. Tout simplement car on a perdu la définition du vrai Amour.

Je vous souhaite plein de bonheur à tous et toutes.