RSS

Soyons le jardinier de nos pensées…

« Quand un jardinier ne voit pas pousser des légumes qu’il n’a pas semés, il ne s’étonne pas. Il se dit simplement : « C’est normal, mon vieux. Puisque tu n’as pas eu le temps de semer des carottes, tu n’as pas de carottes. Mais tu peux avoir des salades, du persil et des radis, puisque tu les as semés. »

Quand il s’agit de fruits et de légumes, les humains raisonnent correctement. Mais dès qu’il s’agit du domaine moral, psychique, ils ne savent plus rien : ils croient qu’ils vont récolter le bonheur, la joie, la paix, tout en semant la violence, la cruauté, la méchanceté. Comme ils n’ont jamais vu l’analogie qui existe entre les lois de la nature et les lois morales, ils s’étonnent et se révoltent contre les échecs ou les pertes qu’ils subissent, et ils s’en prennent à ceux qui à leurs yeux en sont responsables. Alors, maintenant, qu’ils apprennent à se surveiller afin de ne répandre, par leurs paroles, leurs sentiments et leurs pensées, que des semences de sagesse et d’amour. Et ils auront une récolte magnifique : un avenir de lumière et de joie. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 
 

Coucher de soleil au plan d’eau

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager ce cadeau que la nature m’a fait.

Comme vous le savez surement nous sommes entré dans l’automne.

La tornade équinoxe-pleine lune c’est d’ailleurs bien faite sortir.

En tout cas pour ma part ce fut un nettoyage profond mais depuis je reçois que des cadeaux profond.

Alors en ce jour j’ai aussi coeur à vous annoncer qu’après de long mois où le blog n’a pas été alimenté d’articles santé.

Les contenus vont reprendre dès ce week end car j’ai beaucoup de chose à vous partager.

Alors en attendant je vous offre un cadeau de la nature.

Adepte de la nage en eau libre ce jour j’ai eu l’immense cadeau de nager sous un coucher de soleil.

D’abord la photo avant de rentrer dans le plan d’eau.

Ensuite celle en sortant de mes 1km7 de nage.

Les sensations étaient juste waouh, tant au niveau de la glisse, que du paysages qui s’offraient sous mes yeux à chaque respiration.

Et comme ce cadeau m’invitait à le savourer encore plus je suis rentrée par la digue en savourant le soleil couchant cette fois ci sur le lac de Serre-Ponçon.

Alors face à ces cadeaux de la vie après cette tornade d’équinoxe-pleine lune j’ai envie de vous dire combien la vie demande a être vécu dans sa plus grande beauté.

Face aux épreuves, au coup dur, on tombe, on perd espoir, on a plus envie d’y croire mais ce jour j’ai envie de vous inviter à faire de chaque difficulté une force pour mieux accueillir le fil de la vie.

De faire face à la difficulté ce grand voyage intérieur qui vous donnera cette liberté pour mieucmx rebondir ensuite.

Et la nature est là pour nous montrer qu’en chaque instant il existe du beau.

Alors je vous invite à oser accueillir vos plus grandes ombres pour ensuite y dévoiler toute votre lumiére et rayonner le beau qui sommeille en vous en chaque instant enfouis bien au chaud à l’image de ce que la nature sait nous dévoiler.

Osez rencontrer votre grandeur à l’image de celle de la nature.

Invitation à vous relier le plus possible à la nature pour y découvrir votre intériorité.

 

Vidéo : Un cancérologue dénonce l’arnaque d’octobre Rose

Octobre approche et vous avez surement souvent entendu parler de ce mois octobre rose.

Une campagne qui bénéficie d’une grande couverture médiatique.

Or ce mois octobre Rose est loin d’être si rose que l’on veut bien nous le faire entendre.

Je vous laisse découvrir cet entretien vidéo de Jérémie Mercier avec le Docteur Delepine, lui même cancérologue.

Une excellente interview.

Je vous invite à la relayer autour de vous également.

 

Rando : Ascenscion du Bric Froid (3302m) depuis Abriès (05)

Par cette belle journée estivale ce mercredi , c’est une belle ascenscion vers le Bric froid, un des trois plus hauts sommets du Queyras qui a pris place. (c’est le 3ème sommet)
Le départ depuis le village de Roux en direction du Col de Thures à 2797 m, une montée qui tape bien dans les jambes , non pas par la longueur mais par le dénivelé. La montée au col de Thures se fait par le GR 58.

20180711_114204_HDR20180711_115837_HDR20180711_115840_HDR20180711_120433_HDR20180711_121522_HDR20180711_121527_HDR

 

20180711_130125_HDR

 

Au col de Thures quelques névés sont présent et là on se trouve à la frontière entre les Hautes Alpes et le Piémont Italien, une vue magnifique.

 

20180711_141334_HDR20180711_141339_HDR20180711_141359_HDR20180711_141415_HDR20180711_141443_HDR20180711_141650_HDR

 

Puis ensuite on longe la crête, et on arrive dans du bien raide en plein milieux des éboulis de falaise, donc en gros du bien casse figure, des cairns indiquent le passage mais ils sont parfois peu visible. Cette partie bien que très différente de la première s’avère très physique de part la raideur et les éboulis de falaise à gérer.

 

20180711_152926_HDR20180711_153004_HDR20180711_153011_HDR

 

Puis je suis arrivée au plateau des Ruines avec une vue assez grandiose, au pied de l’antécime du Bric Froid (le gros éboulis de pierres sur la photo si dessous)
Depuis les Ruines jusqu’au sommet il reste l’équivalent d’un peu plus de la hauteur de la Tour Eiffel à monter sur 1km, le tout dans des éboulis.
J’ai commencé l’ascension et très vite je ne voyais plus les cairns.
La fatigue se faisant sentir, j’ai préféré m’arrêter à 3100m bien que peu loin du sommet (3302 m), car je sentais que c’était trop dangereux de continuer seule au sommet, d’être crevée la haut et de ne pas pouvoir gérer la redescente dans les éboulis ensuite du fait de la fatigue. Et autant dire que je préférais éviter d’avoir à appeler le pghm pour redescendre.
A 3100 m j’avais déjà 1500m de dénivelé dans les jambes, pour la première rando de la saison c’était plutôt une bonne ascension.

20180711_153742_HDR

j’en ai pris plein les mirettes dans cette magnifique nature sauvage que représente le Queyras. Cette vue à 360° tant sur le massif Français que sur le Piémont Italien était magique.

J’ai eu droit de belles éraflures de jambes à la descente par les éboulis. Bien contente d’être en minimaliste au pied bien plus facile à gérer dans les appuis sur ce type de terrain avec éboulis. Mais quel bonheur d’être au milieu de la roche et de savourer cette grandeur de la nature.

A la redescente j’ai pu discuter un peu avec le berger d’un gros troupeau , que j’avais déjà aperçu à la montée.
Et observer quelques tétards dans une flaque non loin de l’arrivée.

Les cascades étaient magnifiques.
Les fleurs si belles et l’eau si délicieuse à boire.

 

20180711_182858_HDR20180711_185529_HDR

 
1 commentaire

Publié par le 13 juillet 2018 dans Nature, Sport

 

Smoothie boosteur de vitalité

Actuellement soit mon déjeuner soit mon diner est fait de soupe verte ou de smoothie vert.

Je sens un besoin de m’offrir ces instants actuellement.

Mon autre repas de la journée est fait de légumes divers cuisinés aux épices que j’associe avec des bases diverses chanvres, avocats, graines diverses etde temps en temps des oeufs.

Je cuisine beaucoup en ce moment mais de façon très simple. C’est un moment de plaisir et de douceur dans mon quotidien.

Ce midi mon repas en sortie de fasting fut un grand smoothie vert.

Je vous écrirais bientôt sur le fasting, que je pratique depuis longtemps mais en y ayant fait des ajustements et appris de mes erreurs.

Le smoothie du jour fut mon smoothie préféré.

Que je consomme habituellement en hiver. Mais cet hiver les kakis ne me faisaient pas envie donc je les ai congelé.

2 bottes de persil.

2 gros Kaki decongelés.

De l’eau à hauteur.

Un tour de blender

Puis le tout arrosé de graines de chia.

Très bon et très nutritif.

Ce sont de vrais bombes nutritionnelles.

J’adore le mélange Kaki persil.

Le persil au blender donne une texture gélifiée et le kaki présente à lui même cette texture.

Et au niveau goût je suis fan du mélange des deux.

Autant le persil comme ça je n’en mange pas des masses mais marié au kaki hummmmm.

 

Consultation en Bretagne

Bonjour à tous.
Je serais dans le Finistère pour des consultations à domicile
Que cela soit en accompagnement naturopathique ou en soins du 23 juillet au 28 juillet.
N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements.

Une formation en aromathérapie aura lieu dans le Finistère en Septembre : les bases de l’aromathérapie et les huiles à avoir dans sa trousse à pharmacie.
Je vous communique la date rapidement.
Ouverte aux thérapeutes comme aux grands publics.

Au plaisir de vous rencontrer ici ou là.

 

Soupe verte d’été

L’été est là, les jardins donnent les premières récoltes.

Ce soir je vous partage une recette de soupe d’été que vous pourrez soit faire en version soit en version décrudit.

J’ai choisi la deuxième afin d’éviter le tout cru en utilisant de l’eau tiède.

J’ai pris 2 avocats à points.

Une grosse poignée d’épinards

Deux petites courgettes.

J’ai mis de l’eau jusqu’à hauteur et j’ai tout passé au blender.

Après mixage j’ai rajouté des graines de chia et des algues. (J’ai depuis très longtemps beaucoup de mal avec le sel en cuisine mon corps n’y réagissant pas bien donc j’utilise plus volontiers les algues)

Simple et bon tant au niveau du goût que pour le corps avec ce plein de vert.